Bécane: une balade nocturne originale dans les rues de Montréal

Catégories

Image

Une dizaine d'amis, une bécane roulante, de la musique, des arrêts dans quelques bars montréalais, de la danse, beaucoup de plaisir et un tout petit peu d'exercice: c'est ce que comprennent les soirées proposées par Bécane, une compagnie bien de chez nous ayant fait sien un amusant concept venu d'Europe.

Pédaler, danser et boire quelques cocktails

10 km heure, c'est la vitesse maximale qu'atteint notre bécane – un vélo multiplace version allongée - lors de ce jeudi soir franchement pas comme les autres. Pour cela, il nous faut pédaler en cadence, assis sur ces petits bancs entourant notre surprenant nouveau moyen de transport. En plein coeur de la rue Masson puis au beau milieu de la rue Beaubien, des dizaines de passants et d'automobilistes nous prennent en photos, immortalisant notre bonne humeur et la vision pour le moins loufoque que nous offrons, en toute connaissance de cause.

C'est jumelé à un groupe de pompiers (il y a pire dans la vie, je sais!) que mes amies et moi prenons la route pour une tournée des pubs originale et franchement amusante. Nous pédalons jusqu'à nos trois arrêts-boissons: La Distillerie (rue Masson), le parc Molson (où il est permis de boire tout en mangeant de petites bouchées à l'une des tables à pique-nique) et La Succursale (rue Masson) où nous faisons chaque fois des arrivées remarquées.

À bord de la bécane que Jonathan Desforges, directeur Marketing Bécane inc. dirige en personne, la musique nous fait presque oublier qu'il faut pédaler pour avancer (et que, contrairement à ce qui se fait en Europe, l'engin n'est malheureusement pas muni d'un distributeur à bière en fût intégré…) Au total, quinze personnes peuvent prendre place autour de cette drôle de bécane lumineuse: 12 passagers devant pédaler (assis sur des sièges auxquels on ajouterait peut-être des ceintures pour plus de sécurité) et trois autres confortablement installés sur une banquette. Le minimum pour pouvoir, hum, tout simplement avancer? Six paires de jambes prêtes à s'activer.

L'aventure Bécane

Présent depuis 2015 dans plusieurs états américains comme l'Oregon, le Minnesota, la Floride et la Californie et plus encore, le concept aux accents comiques et rassembleurs a tout de suite plu à Jonathan Desforges, fondateur de la version montréalaise.

«C’est une histoire assez drôle, explique-t-il. J'ai reçu une photo modifiée qui m’a frappé et j’ai tout de suite aimé l’idée. Le concept était simple, amusant et permettait aux gens de bouger tout en vivant un moment unique. J’ai commencé mes recherches afin d’en apprendre davantage sur le concept puis j'ai partagé mon enthousiasme Patrice Dubé et René Ménard qui ont sauté dans l’aventure avec moi. Nous avons entamé les démarches sérieusement en novembre 2014 afin de faire bâtir la Bécane. Elle est arrivée au Québec en début juin. Nous avons donc commencé la saison en retard en nous lançant dans les festivals. Nous sommes établis à Montréal depuis le mois d’août seulement.»

Pour le moment, c'est dans le quartier Rosemont uniquement que se fait la tournée des pubs de Bécane. Un autre circuit à travers un quartier différent de la Métropole est à prévoir l'an prochain.

S'il faut être âgé de 18 ans ou plus pour pouvoir participer à cette tournée légèrement alcoolisée, les plus jeunes peuvent prendre part à d'autres événements thématiques. On peut aussi, entre autres, réserver la fameuse Bécane pour célébrer des événements privés comme des anniversaires et des enterrements de vie de fille ou de garçon et participer à des soirées de Spin Dating entre célibataires.

-Pour plus d'informations sur La Bécane: http://becane.e-monsite.com/