«Ayibobo™ III: Little Dollhouse on the Prairie» - un peu plus près des esprits

Catégories

Début de l'événement

Image

Pour le dernier volet de sa trilogie intitulé Ayibobo™ III: Little Dollhouse on the Prairie, Elle Barbara, auteure, compositrice et interprète montréalaise nous immerge dans la culture vaudou.

Ayibobo, que l’on pourrait traduire par Hallejujah ou Amen dans la religion chrétienne, regroupe des artistes homosexuel·les, transexuel·les et queer émergents afro-descendant·es. Dans le cadre de cette création, chacun.e choisit son loa, esprit vaudou qui sert d’intermédiaire avec les humains, pour par la suite créer une scène à son image en utilisant la danse, le spectacle, le théâtre et la musique.

Entrecoupé de délicieux moments d’anthologie de la culture populaire en format lip-sync tels que le passage d’Omarosa sur le plateau télé de Wendy Williams, ou encore de l’humiliation de Tiffany par Tyra Banks dans la téléréalité America’s next top model, Ayibobo™ III: Little Dollhouse on the Prairie, sous des apparences décousues, est un savant patchwork de récits et d’expressions queer et trans qui résonnent à la fois dans le passé et le présent.

Chris M. Barbara, Kim N. Sankofa, Rony F. Campbell et Syana O. Barbara, accompagné.e.s d’Elle Barbara, se dévoilent sans retenu. Et le résultat est touchant.

Qu’il s’agisse de cette représentation de la vie de top model, ou de la métaphore du déchirement entre les parts de virilité et de féminité, pour finir par ce combat de boxe quotidien qu’est la vie et qui nécessite tout le soutien nécessaire pour traverser les épreuves : le parcours de cette œuvre nous invite à découvrir et réconcilier nos identités.

Bravo aux artistes et merci à Danse-Cité et House of Barbara pour cette création qui sera présentée à la Chapelle Scènes Contemporaines jusqu’au 18 septembre prochain.

Pour plus de renseignements : https://danse-cite.org/saison/ayibobo-III

Crédit photo : Jeffrey Torgerson