Avec pas d'cash : le Piknic passe au paiement numérique

Catégories

Début de l'événement

Image

À compter de ce dimanche 24 août, toutes les transactions sur le site du Piknic Électronik se feront numériquement à l'aide de la puce intégrée dans le bracelet ou le passe de saison que porte chaque pikniqueur. Grâce à la technologie avant-gardiste de la compagnie montréalaise Intellitix et au support de Vidéotron Mobile, le Piknic innove une fois de plus dans le monde de l'événementiel québécois en y introduisant ce système efficace et sécuritaire qui a déjà fait ses preuves dans divers festivals ailleurs dans le monde.

Une puce qui fait un travail de titan

À partir du dimanche 24 août, il n'y aura plus un sou qui circulera sur le site du Piknic Électronik excepté à l'entrée qui se paiera toujours en argent comptant. Une fois sur le site, les pikniqueurs iront charger leur bracelet ou leur passe de saison à l'une des deux stations prévues à cet effet. Le chargement pourra se faire par débit, crédit, en argent comptant ou même en utilisant l'application du Piknic.

Ensuite, pour tout achat, il suffira de passer son bracelet ou son passe sur les lecteurs qui remplaceront les caisses à tous les comptoirs (casse-croûte, boutique de souvenirs, bars et comptoir à vin). Ce nouveau svystème a déjà fait ses preuves dans des événements de grande envergure ailleurs dans le monde, à Digital Dreams (Toronto), Majales (République Tchèque) et Electric Zoo (New-York). Il simplifie énormément la logistique liée au maniement de l'argent. Tant pour l'organisation que pour les visiteurs. Et surtout pour les détenteurs de passe de saison qui pourront même charger leur passe avant d'arriver au site.

Le Piknic innove encore

Toujours à l'affût des dernières innovations dans le monde de l'événementiel, l'équipe du Piknic suit les tendances émergentes. La compagnie montréalaise Intellitix fut la première à utiliser le RFID (Radio Frequency Identification) pour contrôler l'accès à un site d'événement populaire (Coachella, Bonnaroo, Tomorrowland, Festival d'été de Québec). Elle demeure toujours le leader mondial de cette technologie tout comme pour le paiement numérique sans argent. Selon le fondateur Serge Grimaux, « Innover est aussi notre raison d'être et c'est, entre autres, pour cette raison que nous sommes extrêmement heureux de lancer cette solution technologique au Québec avec le Piknic. IntelliPay permet aux visiteurs d'un événement de se procurer boissons, nourriture et souvenirs utilisant pour seule méthode de paiement le bracelet RFID qui leur a permis d'y accéder."

Au Piknic, la technologie RFID intégrée au bracelet que porte chaque visiteur sert depuis le début de la saison 2014 pour tenir un compte précis des entrées. En y ajoutant la fonction du paiement numérique, le Piknic fait à nouveau figure de précurseur au Québec où un tel système n'a encore jamais été utilisé dans un tel contexte. « Après la première canadienne établie l'été dernier avec le verre consigné, explique Nicolas Cournoyer, directeur général du Piknic Électronik, le Piknic récidive cette fois avec une innovation technologique. Et nous sommes d'autant plus fiers de le faire avec Intellitix, une entreprise d'ici qui en est la référence mondiale. C'est aussi l'occasion idéale de s'associer avec Vidéotron Mobile, partenaire tout désigné pour le savoir-faire de ses équipes en matière d'innovation et de technologie, qui se joint à nous pour cette nouvelle étape dans la croissance de nos événements. »

Comment ça marche ?

Il s'agit simplement d'un transfert de fonds. La puce RFID dont sont munis les bracelets et passes du Piknic est semblable à celles qu'on retrouve sur toutes les cartes bancaires et cartes de crédit. Le bracelet ou le passe de saison de chaque pikniqueur devient son porte-monnaie pour la journée. Totalement sécuritaire, ce système évite les pertes malencontreuses et assure la rapidité et l'infaillibilité de chaque transaction. Un simple geste et le tour est joué. L'expression « payer une tournée sur son bras » n'aura jamais été aussi juste !