Au Québec, on a parlé de sport et de météo depuis le début de l'année

Selon une analyse rendue publique par Influence Communication, depuis le premier janvier 2008, 24,7 % de l'actualité québécoise a été composée par deux grands thèmes : le sport et la météo. En 2007, la politique provinciale et les accommodements raisonnables avaient occupé 18 % des nouvelles.

Jusqu'à maintenant 18,3 % des nouvelles ont porté sur le sport dont 14,2 % sur le hockey et ses nouvelles dérivées. La météo a généré à elle seule 6,4 % des nouvelles. Il s'agit d'un record depuis la crise du verglas.

En 2007, le sport avait occupé 14,5 % du volume de nouvelles et le hockey s'était limité à 9,1 %. Le poids médias moyen de la météo oscille toujours autour de 1 %.

La politique provinciale s'est contentée jusqu'à maintenant de 3,9 % contre 10 % en 2007.

Les médias ont cédé 0,73 % de l’actualité à l’information internationale alors que la moyenne n'est que de 0,51 %. Les primaires américaines occupent présentement 80 % de notre contenu international. Il faut savoir que le Québec est la région qui s’intéresse le moins à l’information internationale parmi l’ensemble des pays occidentaux. Par contre, au Canada anglais l’information internationale occupe présentement 1,96 %.

Le dossier des accommodements raisonnables a chuté considérablement passant de 8 % en 2007 à 0,1 % depuis le 1er janvier.

Le secteur de la santé a aussi connu une baisse marquée avec 1,2 % contre 1,8 % en 2007.

Soulignons en terminant qu'en combinant tout ce qui a été dit et écrit au Québec depuis le premier janvier sur les aînés, la pauvreté, la drogue chez les jeunes, le suicide et l’emploi on arrive à l'équivalent des trucs de recettes et de cuisine...

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon