André Melançon recevra le Jutra-Hommage 2015

Catégories

Début de l'événement

Image

Marc-André Lapierre © RVCQ 2013

Québec Cinéma est heureux d'annoncer que le Prix Jutra-Hommage 2015 sera remis à André Melançon, réalisateur, scénariste et acteur qui a marqué l'imaginaire de plusieurs générations, le 15 mars prochain lors de la 17e Soirée des Jutra, présentée sur ICI Radio-Canada Télé.

Cette décision a été prise par le conseil d'administration de Québec Cinéma, sur la recommandation unanime du Comité de représentation professionnelle (CRP), un comité consultatif constitué des représentants des associations professionnelles du milieu du cinéma québécois. Depuis toujours inspiré par la jeunesse, André Melançon cosignait en 2014 le scénario de La gang des hors-la-loi, 24e film de la célèbre série des Contes pour tous qui souffle cette année ses 30 bougies. Il a aussi réalisé au cours des dernières années, plusieurs films documentaires d'une grande portée humaine dont Printemps fragiles et Les trains de la vie.

« André Melançon est une figure importante de notre cinéma depuis plus de 40 ans. Il a réalisé, scénarisé et joué dans de véritables classiques du cinéma québécois. Encore aujourd'hui, son œuvre trouve une profonde résonance dans le cœur du public et crée des ponts entre les générations, affirme Ségolène Roederer, directrice générale de Québec Cinéma. C'est avec grand bonheur que nous célébrerons les multiples talents de cette personnalité inspirante et appréciée de tous lors de la 17e Soirée des Jutra ! »

Dès le début de son parcours de réalisateur et de scénariste, André Melançon s'attache à des sujets qui touchent l'enfance, en fiction comme en documentaire. En 1973, il tourne trois courts métrages centrés sur des enfants : «Les Oreilles» mène l'enquête, Les Tacots et Le Violon de Gaston. L'enfance est aussi au cœur de ses deux premiers longs métrages, la comédie Comme les six doigts de la main (Prix du meilleur long métrage québécois de l'Association québécoise des critiques de cinéma en 1978) et le documentaire Les Vrais perdants.

En 1984, André Melançon réalise le premier de la série des Contes pour tous de Rock Demers, La guerre des tuques, qui remporte de très nombreux prix dans le monde et demeure à ce jour, un film-phare de notre cinématographie nationale. Il signera la réalisation de trois autres Contes pour tous dont Bach et bottine, qui obtiendra aussi un succès retentissant en 1986. Malgré cet intérêt marqué pour le monde de l'enfance, sa production est diversifiée comme en témoignent le film policier Rafales et la minisérie Cher Olivier, qui retrace le parcours du maître de la comédie, Olivier Guimond, et dont il a également assuré la scénarisation. André Melançon a aussi participé à de nombreux projets en tant que comédien - de Taureau du cinéaste Clément Perron en 1973 à Joyeux calvaire de Denys Arcand en 1996 - et a été entraîneur pendant plusieurs saisons de la Ligue Nationale d'Improvisation (LNI). Mentionnons qu'André Melançon recevait en 2012 le prix Albert-Tessier et, en 2013, l'insigne d'officier de l'Ordre national du Québec.

Diffusée en direct le dimanche 15 mars à 19 h 30, LA 17E SOIRÉE DES JUTRA animée par Pénélope McQuade et Stéphane Bellavance est une coproduction d'ICI Radio-Canada Télé et Québec Cinéma, qui a mandaté pour une 2e année la maison de production Fair-Play comme producteur exécutif.

Suivez les actualités de Québec Cinéma et des Jutra : #GalaJutra

www.facebook.com/QcCinema / www.twitter.com/Qc_Cinema / www.quebeccinema.ca