Alain Lefèvre sort son nouvel album My Paris Years – French Music for Piano

Catégories

Image

Alain Lefèvre sort son nouvel album My Paris Years – French Music for Piano

Pour Alain Lefèvre, il est impossible de choisir entre la culture française et québécoise, qui a bercé son enfance.

« On finit par avoir des attachements pour le Québec qui sont des raisons patriotiques […]. J’ai choisi Paris parce qu’il y avait un grand maître vivant, Pierre Sancan. », souligne l’artiste.

Pourtant cette dualité n’est pas une tâche facile pour ce citoyen du monde. En étant entre deux cultures, l’artiste s’est souvent senti aliéné par ses pairs français et québécois.

« En France on me considère comme un québécois. Dans ma jeunesse je me suis fait battre parce que j’étais un maudit français (nda : En parlant du Québec) », confie Mr Lefèvre.

Son album « My Paris Years—French Music for Piano », sorti le 12 avril dernier, retrace ce combat inconscient, auquel il a dû faire face toute sa vie.

« C’est ce que j’explique dans mon disque j’ai voulu me mentir en voulant être plus que québécois, mais je suis de culture française », affirme le compositeur.

De plus, l’album met en lumière les plus grands classiques de la culture française, en passant par Debussy et Ravel en autre.

Artiste et compositeur, Alain Lefèvre sera le patron d’honneur de la nouvelle édition du concours musical international de Montréal (CMIM).

Le concours a une signification particulière pour le compositeur, qui a grandi avec deux cultures différentes. Né en France, il arrive au Québec dès son plus jeune âge.

Cet amour pour la musique a commencé quand il avait 5 ans, l’âge où il prend ses premiers cours de piano.

Maintenant patron d’honneur, il est nécessaire pour lui de transmettre cette vision internationale.

« Vous connaissez mon intérêt pour la culture pour la musique c’est pour ça que mon implication auprès de ce concours est importante », appuie le compositeur.