Akram Kham – Vertical Road : émotion, profondeur, puissance, beauté, transcendance

Catégories

Début de l'événement

Image

C’est jeudi (26 janvier) qu’était présentée au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts Verticoal Road, la création très attendue du chorégraphe britannique originaire du Bengladesh Akram Khan.

Si l’artiste, retenu à Londres, n’a pu être présent en raison d’une sérieuse blessure survenue quelques semaines plus tôt (ayant entraîné l’annulation de la tournée nord-américaine de son solo Gnosis), ses talentueux danseurs, provenant d’Asie, d’Europe et du Proche-Orient étaient bien présents, comme en témoignent l’intensité de leur interprétation et leur grande sensibilité.

Cette chorégraphie pour huit danseurs, inspirée de l’œuvre de Rumi, grand poète persan et fondateur de l’une des plus importantes traditions soufies, explore « la nature terrienne de l’être humain, ses rituels et les conséquences de ses actions ».

Résultat ? Une œuvre forte, d’une extrême beauté…et qui interpelle véritablement.

Le créateur, formé au kathak (danse sacrée du nord de l’Inde) croise ainsi le contemporain et la tradition, l’Orient et l’Occident, l’Est et l’Ouest, la gravité et la grâce, l’horizontalité et…la verticalité.

Le tout sous une bande sonore absolument transcendante, inspirée des sons naturels tels que le vent, l’eau et le feu, signée Nitin Sawhey, compositeur et arrangeur parmi les plus en demande du globe.

Pas de doute, Vertical Road représente un véritable périple en soi. Pas étonnant qu’elle ait suscité des critiques si élogieuses depuis sa création, en 2010.

Pour en savoir plus : http://www.akramkhancompany.net/html/akram_production.php?productionid=…

L’œuvre est présentée à la Place des Arts jusqu’au samedi 28 janvier.

Un texte de Laure Ghelfi