Aerosmith à Québec : rock légendaire et paillettes

Catégories

Image

Jeudi soir, 12 juillet 2012, sur les plaines d'Abraham, c'était au tour d'un autre groupe trentenaire de renom de faire la fête aux québécois. Steven Tyler, Joe Perry, Brad Whitford, Tom Hamilton et Joey Kramer du haut de leur soixantaine ont effectué un grand retour dans la capitale nationale, après 14 ans d’absence depuis leur dernier spectacle au Colisée. Naviguant à travers certains de leurs plus grands succès des années 70 et 80, quelques unes de leurs chansons les plus attendues manquaient certainement à l’appel pour en faire un spectacle parfait.

Introduits par The Bright Light Social Hour et ensuite par Our Lady Peace qui offrit une solide performance, le quintet de Boston débuta la soirée avec « Draw The Line », tirée de l’album éponyme de 1977 : un choix discutable. Ils furent aussitôt pardonnés lorsque suivirent « Love In An Elevator », « Falling In Love (Is Hard On The Knees) », « Livin’ On The Edge » et « Jaded ». La foule était heureuse, tout autant que le groupe qui s’en donnait à cœur joie et démontrait une belle complicité agréable à voir après leurs frictions des dernières années.

Manteau long zébré, foulards colorés pendants du micro, veste de paillettes, pantalons de cuir argentés, guitare décorée d’une femme blonde, béret rouge, manches d’argent, basse dorée : tout y était pour un spectacle de rock classique en règle. Malgré l’âge apparent, ce n’était pas du tout une excuse pour manquer d’énergie! Tyler chanta toutes ses notes aigues et rauques comme dans le temps et poussa tous ses cris mythiques aux bons moments. Perry et Whitford nous offrirent gracieusement plusieurs solos dignes des plus grands et Kramer livra un solo de batterie assez impressionnant pour un homme de 62 ans! Il fit même quelques uns de ses coups de mains, coudes et tête en guise de finale qui lui valurent une belle ovation.

Le chanteur performa au quart de tour comme dans un vidéoclip, chantant directement dans la caméra, faisant des allers-retours sur la passerelle centrale avec son grand pied de micro et poussant un « Quelle nuit magnifique! » dans un moment de silence bien placé. Les dizaines de milliers de spectateurs présents ont eu droit à quelques nouvelles chansons de leur nouvel album « Music From Another Dimension! » qui doit sortir le 28 août prochain. « Oh Yeah » et le simple « Legendary Child » s’inscrivent parfaitement dans le registre du groupe et sauront satisfaire leurs fans de longue date.

«Rag Doll », « What It Takes », « No More No More » (la préférée de Tyler dit-il), « Sweet Emotion » et « Walk This Way » terminèrent la partie principale en grande et ils revinrent ensuite pour un rappel de deux chansons seulement. « Dream On », définitivement le point culminant de la soirée, avec Tyler sur son piano à queue laqué blanc et la fumée poussée par des ventilateurs derrière lui et Perry, qui joua son solo du haut de quelques marches à côté de son comparse debout sur le piano, valait vraiment le déplacement! « Train Kept-A- Rollin’ », une reprise de Tiny Bradshaw, clôtura la représentation sur une note un peu amère. Mais où étaient donc « Crazy », « Crying », « Amazing », « Angel » et « Janie’s Got A Gun »? Peut-être dans la prochaine tournée, à suivre…

Liste des chansons :

Draw the Line
Love in an Elevator
Falling in Love (is Hard on the Knees)
Livin' on the Edge
Jaded
Oh Yeah
Last Child
Drum Solo
Rag Doll
Combination
What It Takes
Legendary Child
No More No More
Sweet Emotion
Mother Popcorn (Reprise de James Brown)
Walk This Way

Rappel :
Dream On
Train Kept A-Rollin' (Reprise de Tiny Bradshaw)