«The Adventures of Atrevida Reef» - Exposition de Les Ramsay du 27 février au 30 mars

Début de l'événement: 

27 février 2019 - 17:00
Catégories:
«The Adventures of Atrevida Reef» - Exposition de Les Ramsay du 27 février au 30 mars

La galerie Antoine Ertaskiran est fière de présenter The Adventures of Atrevida Reef, la troisième exposition personnelle de Les Ramsay en ses murs.

Réfléchissant sur son mode de vie en milieu rural, Les Ramsay propose un corpus d’œuvres qui évoque des paysages oniriques – illustrant des parasols colorés, des fleurs, des champignons, une chaloupe, un banc de poissons. Le titre de l’exposition fait référence à Atrevida Road, un sentier serpentant le long de la côte ouest et véritable attrait dans cette région de la Colombie-Britannique. En espagnol, atrevida signifie audacieux.

La pratique de Les Ramsay, axée sur la matérialité, prend essentiellement forme dans l’espace intime de l’atelier. L’artiste présente ici une sélection de peintures, de sculptures et de broderies s’inspirant d'œuvres antérieures et d’objets trouvés, qu’il convertit dans de nouvelles matérialités. Ainsi, la toile Ye Old Town Center (2018), représentant une armoirie normande, est inspirée d'une broderie dénichée par Ramsay, tandis que Towel (2018) provient d’un dessin réalisé en 2015 sur tablette numérique. Par ces multiples reconfigurations, Les Ramsay joue avec le médium et l’échelle, ralentissant l’effervescence et la vélocité habituellement associées aux nouvelles technologies. L’instantanéité d’un croquis dessiné et publié sur Instagram est déjouée par le temps et l’attention requis pour le transposer sur une toile grand format.

The Adventures of Atrevida Reef est un voyage psychédélique sinueux où nombreuses sont les références musicales aux groupes rock des années 1960. À cet égard, les trois pommes vertes représentées dans Lamp, the Metamorphosis of Seasonal Fruit (2019) évoquent les armes utilisées par les Blue Meanies dans le film d’animation surréaliste Yellow Submarine (1968) des Beatles. Le titre I Went for a Walk, on a Winters Day (2017) s’inscrit comme véritable vers d’oreille, en citant California Dreamin’ du groupe The Mamas and the Papas. Ce sont ces références qui tissent la trame de fond des œuvres de Les Ramsay. Ces dernières laissent transparaître le sens de l’humour de l’artiste, en s’inscrivant dans une esthétique du kitsch domestique et d’art populaire qui tend à brouiller la frontière entre la nostalgie et l’ironie.

À propos de Les Ramsay

Né à Vancouver, Les Ramsay a étudié les arts visuels à Emily Carr University of Art + Design, à l’Universitat de Politecnica de Valencia et a complété sa maîtrise à l’Université Concordia en 2015. Il a participé à plusieurs expositions collectives et personnelles telles que A motion for a notion commotion, présentée au Chernoff Fine Art à Vancouver (2018); Li Salay, à la Art Gallery of Alberta à Edmonton (2018) ; MICRO-WAVE, à la Mr. Leed’s Shed à Vancouver (2018); Border X à la Winnipeg Art Gallery (2016); Retreat of the Horstman, à la Field Contemporary à Vancouver (2016) ; Ignition 10 à la Galerie Leonard and Bina Ellen à Montréal (2014); et Keep the Glove à la Sunset Terrace à Vancouver (2014). Son travail fait partie de plusieurs collections privées et corporatives telles que la collection Claridge, Medcan ou encore celle de la Banque TD, et a été exposé au Canada, en Espagne, en Suède, en Suisse, en Allemagne et aux États-Unis.

Du 27 février au 30 mars 2019.

Vernissage le mercredi 27 février de 17 h à 20 h en présence de l’artiste.

Galerie Antoine Ertaskiran
1892 Rue Payette, Montréal
http://galerieantoineertaskiran.com

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon