50e FNC: Bootlegger de Caroline Monnet en ouverture, et Archipel de Félix Dufour-Laperrière en clôture

Catégories

Début de l'événement

Image

FNC 50e anniversaire

Le Festival du nouveau cinéma de Montréal (FNC) annonce que Bootlegger de Caroline Monnet donnera le coup d’envoi de sa 50e édition le 6 octobre prochain au Cinéma Impérial. C’est Archipel de Félix Dufour-Laperrière qui clôturera les festivités le 17 octobre. Par ailleurs, à l'aube de retrouver le public en personne pour son édition anniversaire, le FNC dévoile la programmation de l’Estival du nouveau cinéma dont les 4 soirées de projections en plein air auront lieu du 2 au 5 septembre, sur l’esplanade Tranquille du Quartier des spectacles.

Bootlegger de Caroline Monnet en ouverture

Personnalités de l’industrie et festivaliers seront donc réunis le 6 octobre au cinéma Impérial pour célébrer les 50 ans du FNC en grand avec la projection du premier long métrage de l’artiste multidisciplinaire d’origine algonquine Caroline Monnet, présenté en collaboration avec le Festival international Présence autochtone. Bootlegger a été tourné en français et en anishinabemowin. Le film met en vedette Pascale Bussières, Kawennahere Devery Jacobs, Samian, Jacques Newashish, Dominique Pétin, Joséphine Bacon, C.S. Gilbert Crazy Horse et Brigitte Poupart dans les rôles principaux. Tanya Tagaq et Jean Martin en ont composé la musique originale. Rappelons que le festival entretient un lien privilégié avec l’artiste et présentait déjà la projection architecturale Mooniyang sur le pavillon Président-Kennedy de l’UQAM lors de sa 48e édition.

Mani, une étudiante à la maîtrise, revient dans la communauté du nord du Québec où elle a grandi. Son passé douloureux resurgit. Résolue à se frayer une place, elle s’investit dans le débat entourant un référendum qui vise à permettre la vente libre d’alcool dans la réserve. Laura, une trafiquante, y empoche les profits sous la protection du conseil de bande et de Raymond, son conjoint. Ce dernier en veut encore à Mani, qu'il tient responsable de la mort de sa fille dans un incendie. Des forces opposées divisent rapidement la communauté́ en deux clans qui se retrouvent dans un face-à-face visant à déterminer le meilleur chemin vers l’indépendance.

Bootlegger est produit par Microclimat Films et distribué au Canada par MK2 Mile End. Le film prendra l’affiche au Canada le 15 octobre prochain.

Comme annoncé précédemment, Cinquante Temps, la carte blanche confiée à Luc Bourdon, voyage à travers les archives du festival pour célébrer notre anniversaire, sera également présentée lors de cette soirée.

La soirée d’ouverture est présentée par BNP-Paribas.

Archipel de Félix Dufour-Laperrière en clôture

C’est le long métrage d’animation documentaire Archipel de Félix Dufour-Laperrière qui viendra clôturer son jubilé. Présenté en première mondiale au Festival de Rotterdam puis au Festival international du film d’animation d’Annecy où il a reçu la mention du Jury Contrechamps, ce nouvel opus de Félix Dufour-Laperrière (Ville Neuve) suit le voyage d’un homme et d’une femme parcourant le territoire québécois à partir de ses eaux.

Un vrai film d’animation sur des îles inventées. Sur un territoire physique, imaginaire, langagier, politique. Sur un pays réel ou rêvé, ou quelque chose entre les deux. Archipel est un long métrage au dessin libre et à la langue précise, qui dit et rêve un lieu et ses habitants, pour dire et rêver un peu du monde et de l’époque.

Archipel est produit par Embuscade Films et distribué au Canada par La Distributrice de films. Le film prendra l’affiche à travers la province le 29 octobre prochain.

L’Estival du nouveau cinéma du 2 au 5 septembre

Le FNC présentera 4 soirées de projections en plein air du 2 au 5 septembre, sur l’esplanade Tranquille du Quartier des spectacles, tout juste inaugurée. Gratuites et sur réservation, ces projections lanceront les festivités du cinquantième anniversaire de manière rassembleuse. 3 longs métrages issus de la sélection initiale 2020 du FNC et un programme de courts métrages seront présentés et permettront au public de découvrir ou redécouvrir le meilleur des cinéastes d’aujourd’hui et de demain. Ces 4 soirées seront accompagnées par des surprises et des animations (danse, musique, services de restauration et bar...).

Cinquante Temps - Une Carte Blanche à Luc Bourdon

Par ailleurs, pour souligner son jubilé, le Festival du nouveau cinéma a invité le cinéaste Luc Bourdon à revisiter 50 ans d’archives du Festival à travers la réalisation d’un court film. Clin d’oeil à l’histoire du Festival et aux cinéastes qui ont traversé sa programmation, ce film évoque l’esprit du FNC des années 1970 à aujourd’hui nourri par le livre de photos Les nouveaux cinémas de Jacques Dufresne, les archives vidéo personnelles de Luc Bourdon lui-même, qui a été directeur général du FNC pendant de nombreuses années, ainsi que les archives compilées au Festival au cours de la dernière décennie.  

Un tout nouveau marché de coproduction internationale

À l’aube d’une nouvelle ère, le FNC enrichit son offre à destination des professionnels, par la création d’un marché de coproduction internationale qui aura lieu en ligne du 7 au 10 octobre 2021, avant de connaître des éditions physiques à Montréal dès 2022. En partenariat avec le festival LuxFilm Fest au Luxembourg, cette première édition du marché, une primeur au Canada, présentera une dizaine de projets de longs métrages et de réalité virtuelle et augmentée à différentes étapes de production afin de mettre en contact des producteurs et des professionnels du cinéma pour la mise en place de coproductions internationales. Le marché permet au FNC de consolider ses liens avec l’industrie, et affirme le rôle du Festival comme un passeur essentiel du cinéma contemporain en Amérique du Nord.

L'équipe du FNC et sa nouvelle responsable du marché Hayet Benkara, seront accompagnés par le producteur Karim Aitouna et la consultante Anna Ciennik, dans le repérage des projets et le recrutement des intervenants qui se rencontreront lors de séances de pitchs et d'activités de réseautage. La sélection sera faite dans le respect de la ligne éditoriale du Festival et fera donc la part belle aux nouvelles voix, comme aux cinéastes indépendants confirmés, tous et toutes porteurs de projets innovants, audacieux et rassembleurs. Un prix de 25 000$ sera remis au meilleur projet. Le jury de ce prix et les spécialistes invités sont choisis pour leur expertise et leur reconnaissance internationale.

Téléfilm Canada et le FNC s’associent pour la restauration de films canadiens

Par ailleurs, dans le cadre de l’initiative Cinéma canadien - Raviver la flamme initiée par Téléfilm Canada, le FNC présentera en salles les longs métrages La moitié gauche du frigo de Philippe Falardeau (2000) et À l’ouest de Pluton de Henry Bernadet et Myriam Verreault (2008), numérisés et restaurés en 4K lors de sa 50e édition.

Le Festival du nouveau cinéma de Montréal se réjouit de participer à ce projet de revalorisation de notre patrimoine cinématographique national, et de célébrer son 50e anniversaire en présentant en salle ces grands classiques canadiens.
— Nicolas Girard-Deltruc, Directeur du Festival du nouveau cinéma

Pour plus de renseignements :

https://nouveaucinema.ca/fr