3e Festival de films sur les droits de la personne de Montréal

Catégories:

Le 3e Festival de films sur les droits de la personne de Montréal (FFDPM), présenté par Images Interculturelles, prendra l’affiche au Cinéma du Parc et au Cinéma ONF, du 27 mars au 3 avril 2008 à Montréal, et clôturera la 9e Semaine d’actions contre le racisme (SACR). Cette troisième édition célèbre les 60 ans de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, document fondateur du mouvement contemporain des droits humains.

À l’instar d’autres grandes métropoles (New York, Paris, Prague, Londres, Genève…), le FFDPM, membre du Human Rights Film Network, veut rappeler par un 7e art engagé, vivant et diversifié, l’importance du respect des droits de la personne et des libertés fondamentales sans cesse menacés et dénoncer les atteintes à la dignité humaine.

60 œuvres (parmi les 350 titres reçus) – 11 fictions, 45 documentaires, 4 films d’animation, 27 courts, 15 moyens métrages et 18 longs métrages - en provenance de 21 pays composent la programmation de cette édition préparée par Diya Angeli, coordonnatrice du FFDPM et par Monique Lortie.
La Sélection officielle internationale (présentée au Cinéma du Parc) regroupe 51 films en compétition pour le Prix du public, dont 9 pour le Grand prix du documentaire FFDPM. La Sélection officielle québécoise (présentée au Cinéma ONF), instaurée cette année pour saluer le travail des cinéastes engagés d’ici, rassemble quant à elle 9 documentaires réalisés et produits récemment au Québec. La plupart des projections seront suivies de débats sur les droits et libertés, en présence de cinéastes invités, de défenseurs des droits et de spécialistes des enjeux soulevés par les auteurs.

Pour la première fois, quatre films de la programmation seront également présentés les 1er et 2 avril 2008 au Musée de la Civilisation à Québec.

Le 3e FFDPM : dignité et justice pour tous et toutes
Le FFDPM 2008 c’est autant de films aux récits édifiants qui bousculent les certitudes, et autant de gestes solidaires réalisés par ces objecteurs de conscience qui tentent de jeter un regard nouveau sur des sujets troublants, et qui donnent la parole à ceux et celles que la dureté de la vie contraint au silence.

Ces cinéastes, ardents défenseurs de liberté nous proposent de ne pas détourner le regard de la pratique élargie de la torture et des violences sexuelles massives envers les femmes dans les zones de conflit, des guerres et répercussions sur les civils, des luttes pour le droit pour tous à la terre et à disposer de l’or bleu, des combats pour la liberté d'expression, du sort des réfugiés et des immigrants dans diverses régions du monde, de la situation des Autochtones, sur l’enfance en danger, des violences faites aux homosexuels dans certains pays, des violations des droits en Chine ou en Birmanie, de l’oppression des Kurdes et des Bhoutanais… Toutes ces œuvres font écho aux violations des droits qui sévissent dans nos sociétés, mais sont aussi semeuses d’espoirs et d’humanité, comme dans celle où la musique se fait instrument de paix.

PRIX ET MEMBRES DU JURY DU 3e FFDPM
Grand prix du documentaire FFDPM (Assorti d’une bourse de 2500$), remis par la Conférence régionale des élus (CRÉ).
Le jury est composé de Pierre-Nicolas Durand (France), réalisateur et producteur de documentaires (Récipiendaire du Prix du jury du 2e FFDPM 2007 pour son film It's not a gun co-réalisé avec Hélèna Cotinier) ; de Mahalia Verna, directrice du développement des émissions à CBC Television (région du Québec) et de Yves Langlois (Québec), scénariste, réalisateur engagé et monteur depuis plus de 25 ans.

Prix du Public FFDPM (assorti d’une bourse de 1000$), remis par Amnistie internationale.
Prix québécois du documentaire engagé FFDPM (Assorti d’une bourse de 1000$), remis par la Fondation de la tolérance

SOIRÉE OUVERTURE
JEUDI 27 MARS, 19 h 30 - Alumni Auditorium, Université Concordia - Henry F. Hall Building
1455, boulevard de Maisonneuve Ouest (métro Guy Concordia) - Sur invitation et ouvert au public (7$)
Le FFDPM s’ouvrira avec la projection en première nord-américaine d’un film qui décrie l’absurdité de la guerre, tout en étant un véritable hymne à la fraternité. L’étoile du soldat (France, 2006, 100’), réalisé par le Français Christophe de Ponfilly et distribué par Les films du Losange, est le seul film de fiction de ce grand reporter et documentariste, ami du commandant Massoud, qui s'est donné la mort en mai 2006. Le film relate son expérience par le biais d’une histoire qui l'avait marqué : celle d'un jeune soldat russe, chanteur et musicien, qui débarque en Afghanistan en 1984 comme des milliers d'autres conscrits pour livrer une guerre qui n'est pas la sienne et qu’il ne comprend pas. Le jeune soldat tisse des liens d'amitié avec les moudjahidin du commandant Massoud qui l’ont fait prisonnier, et devient leur compagnon de route.
Film projeté en présence de l’acteur principal, Sacha Bourdo, lors de la soirée d’ouverture, ainsi que le samedi 29 mars à 20h30 au Cinéma du Parc.

SOIRÉE DE CLÔTURE
JEUDI 3 AVRIL, 19h30 - Cinéma du Parc
Sur invitation et ouvert au public (7$) - La remise des prix précédera la projection des films
Au programme :
Deux courts, A Human Request (Allemagne, 2007, 13 min, fiction, v.o. allemand, s.-t.a) de Eugen Schlegel et Christoph Willumeit et The Therapist (Estonie, 2007, 4 min, animation, sans dialogue) de Katre Haav, réalisés dans le cadre du concours international de courts métrages organisé par la fondation Souvenir, Responsabilité et Avenir et le Goethe Institut, pour souligner le 60e anniversaire de la DUDH.

Un long métrage : Invisibles (Espagne, 2007, 107 min, doc, v.o. multilingue, s.-t. f.), film réalisé par cinq cinéastes qui rendent hommage à Médecins sans frontières à l’occasion de son 20e anniversaire. À travers différentes histoires, ils font le portrait de personnes vivant au milieu de guerres ou d’épidémies. Le songe de Bianca (Mariano Barroso, Espagne) oppose les réalités vécues par deux femmes. Lettres à Nora (Isabel Coixet, Espagne) relate l’histoire d’une immigration. La voix des pierres (Javier Corcuera, Pérou) est une histoire de famille au cœur de la Colombie. Ouma (Fernando León de Aranoa, Espagne) raconte le conflit armé en Ouganda. Enfin, Crimes invisibles (Wim Wenders, Allemagne) dénonce les abus exercés sur les femmes au Congo.

Conseil des gouverneurs
Le FFDPM est soutenu par un Conseil des gouverneurs constitué en 2006, qui regroupe des personnalités reconnues pour leur engagement social, politique, économique et culturel, et préoccupées par les questions des droits de la personne.

Co-Présidents - Honey A. Dresher, Présidente, Culture, Diversité, Communications et André Paradis, Amnistie internationale.
Membres honoraires - Michèle Asselin, présidente, Fédération des femmes du Québec, Charles Binamé, Cinéaste, Gaétan Cousineau, président, Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ), François Crépeau, directeur scientifique du CÉRIUM, Université de Montréal, Ellen Gabriel, présidente, Association des femmes autochtones du Québec, Danièle Lacourse, cinéaste, productrice, présidente, Fondation Alter-Ciné, Dany Laferrière, écrivain et cinéaste, Hugo Latulippe, cinéaste, Janet Lumb, directrice, Festival Accès Asie, André Melançon, cinéaste, comédien, Maria Luisa Monreal, directrice générale, AQOCI, Brenda Paris, directrice, CA et présidente du comité diversité ethnique et sociale de la STM, Patricia Rimock, présidente, Conseil des relations interculturelles, Raymonde Provencher, cinéaste, productrice, scénariste, Hubert Sacy, Associé principal, BleuBlancRouge, Alexandre Trudeau, cinéaste, président Jeunesse Canada Monde, Dr. Réjean Thomas, médecin, président, Clinique l’Actuel, Shuni Tsou, coordonnatrice Diversité Artistique Montréal, Laure Waridel, auteure, éco-sociologue, cofondatrice, Équiterre.

LE FFDPM est membre du Human Rights Film Network (HRFN, www.humanrightsfilmnetwork.org), réseau international fondé à Prague en 2004 pour promouvoir le cinéma engagé en le rendant accessible au plus grand nombre, et accroître la circulation des films consacrés aux droits humains dans les festivals. LE FFDPM a été co-fondé par son président actuel Alix Laurent, membre du CA de Culture Montréal.

BILLETTERIE [Séances : 7 $]
Cinéma du Parc - 3575, avenue du Parc, Montréal • T. 514-281-1900 – www.cinemaduparc.com
billets en vente dÈs le 13 MARS 2008 au gUichet du CinÉma DU PARC ET SUR LE WEB
Cinéma ONF - 1564, rue St-Denis – www.onf.ca /cinerobotheque - BILLETS EN VENTE SUR PLACE UNIQUEMENT

INFO-FESTIVAL
Le programme officiel, offert gratuitement, sera disponible à partir du 15 mars 2008
Toute la programmation et la grille horaire se retrouvent sur le site : www.ffdpm.com

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon