32e Festival du cinéma - La région sur grand écran : Chasse au Godard d'Abbittibbi et Alex marche à l'amour

Catégories

Début de l'événement

Le 32e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue présentera deux premières attendues! Chasse au Godard d'Abbittibbi d'Éric Morin et Alex marche à l'amour de Dominic Leclerc seront projetés les 26 et 27 octobre. Avec ces deux réalisations tournées au cœur du territoire boréal, l'événement débutera en force aux couleurs de la région!

Film d'ouverture : Chasse au Godard d'Abbittibbi
Le Festival prendra son envol avec le premier long métrage de fiction d'Éric Morin, originaire de Rouyn-Noranda. Projeté pour une première fois au Québec, Chasse au Godard d'Abbittibbi met en vedette le rouynorandien Alexandre Castonguay, Martin Dubreuil ainsi que Sophie Desmarais qui, après un passage remarqué au Festival de Cannes la semaine dernière, y joue le premier rôle. Ayant pu compter sur les gens de la région pour faciliter le tournage fait à Rouyn-Noranda, le réalisateur est heureux de venir présenter son film dans son patelin: « C'est un film qui s'est fait en collaboration avec la population de Rouyn-Noranda. Venir y présenter l'oeuvre finale me fait particulièrement plaisir, c'est une suite logique qui vient boucler l'aventure! »

Produit par PARCE QUE FILMS, Chasse au Godard d'Abbittibbi, qui fut tourné à l'hiver 2012, met en scène un Rouyn-Noranda des années 1960. Sur une trame sonore réalisée par Philippe B., le réalisateur expose une thématique bien connue en région : l'exode des jeunes. En effet, Morin met en lumière le passage inattendu d'un cinéaste français de réputation internationale venu y faire des expériences politiques et télévisuelles qui attisent le côté révolutionnaire de Michel, un jeune Abitibien, et alimentent le besoin d'évasion de sa copine, Marie. Par la rencontre d'un membre de l'équipe de production, le couple s'engagera dans une quête identitaire et sociale par la vidéo et amènera Marie à un dilemme : partir ou rester?

De passage au Festival en 2010 pour présenter son court métrage Opasatica, le réalisateur Éric Morin fut récompensé à plusieurs reprises, dont au Gala des Prix Gémeaux. Il a réalisé plusieurs vidéoclips, une centaine de captations musicales, des DVD, dont Mutantès : dans la tête de Pierre Lapointe ; il est le concepteur de Mange ta ville en plus d'avoir réalisé La liste, diffusée sur Artv, et Ils dansent, émission diffusée à Radio-Canada.

Dimanche 27 octobre : Alex marche à l'amour
Alex marche à l'amour est un pèlerinage qui mènera le réalisateur Dominic Leclerc, natif de Rouyn-Noranda, et le comédien Alexandre Castonguay dans un road movie à 4 km/h en Abitibi-Témiscamingue et au nord de l'Ontario en tentant de mémoriser le poème « La marche à l'amour » de Gaston Miron. Guidé par une réflexion sur l'amour, sur la vie d'artiste en région et sur la région elle-même, Castonguay poursuit sa quête sur un parcours de 700 km parsemé de rencontres qui sont au cœur de ce documentaire.

Pour Leclerc, le Festival s'inscrit dans une tradition culturelle dont l'écho résonne dans sa génétique. « En d'autres mots, ce festival a influencé toute une génération de créateurs et j'en fais partie. D'y voir mon premier long métrage projeté en primeur est un mélange de cohérence artistique et de fierté rationnelle », affirme le réalisateur. Amour, paysage boréal et peuple d'ici sont mis en valeur dans cette production dont la musique est signée par Louis-Philippe Gingras et Dany Placard. Le réalisateur Dominic Leclerc s'est entre autres fait connaître avec la websérie Le Stage de Kassandra, mise en nomination aux Prix Gémeaux, ainsi qu'avec le documentaire Entre l'épinette et la licorne.

Alexandre Castonguay
Assurément la tête d'affiche du 32e Festival, Alexandre Castonguay se démarque encore une fois par son grand talent. Le comédien, fier de ses origines, consolide son image d'ambassadeur de la région avec ces deux réalisations qui mettent en valeur son sentiment d'appartenance. « Beaucoup de fierté se dégage de ces deux réalisations! Je suis fier de moi et fier de nous collectivement pour ce que nous réalisons en région », mentionne le comédien. Actif sur la scène culturelle de l'Abitibi-Témiscamingue, Castonguay joue sur les planches et devant les caméras en plus de s'affairer à bâtir des réalisations qui intègrent sa collectivité.

Grand départ…
Le 32e Festival sera également celui d'un nouveau chapitre pour l'équipe. Après avoir œuvré dix-sept ans au sein de l'équipe, dont neuf ans à titre de directrice, Elaine Bibeau quitte son poste pour relever de nouveaux défis. Bien que triste de voir partir cette femme exemplaire, d'une grande sagesse et d'un professionnalisme inégalable, l'équipe du Festival est heureuse d'accueillir Stéphanie Thuot à titre de coordonnatrice. Forte de son bagage en communication, en marketing et en développement, Stéphanie a œuvré au sein de l'équipe de Tourisme Abitibi-Témiscamingue pendant cinq ans en plus d'avoir occupé le poste de conseillère en communication pour quatre grandes entreprises au Témiscamingue, dont la Société de développement du Témiscamingue et le Centre de santé et des services sociaux du Lac-Témiscamingue.

---

Les passeports ainsi que les billets pour les soirées d'ouverture et de clôture seront en vente dès le 12 septembre 2013 sur ticketaccess.net et au Théâtre du cuivre de Rouyn-Noranda.

Le dévoilement de l'affiche se fera le 22 août prochain et la programmation complète sera dévoilée lors d'une conférence de presse qui se tiendra à Rouyn-Noranda le 11 octobre. Pour connaître tous les détails, visitez le www.festivalcinema.ca.

Le 32e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue se tiendra à Rouyn-Noranda du 26 au 31 octobre 2013.

--

Source: Festival du cinéma international en Abiti-Témiscamingue