32 équipages au départ de la 7e Transat Québec - Saint-Malo

Catégories:

La 7ème Transat Québec Saint-Malo, dont le départ sera donné dimanche 20 juillet prochain face au Yacht Club de Québec alignera pas moins de 32 bateaux sur la ligne de départ de la mythique transatlantique en équipage qui célébra lors de ses précédentes éditions Karine Fauconnier, Franck Cammas, Loïck Peyron, Laurent Bourgnon, Serge Madec ou le regretté Loïc Caradec. Pour l'édition 2008, la Class 40' sera la classe reine, alignant pas moins de 21 bateaux au départ.

Seule course transatlantique à la voile disputée d'Ouest en Est, la Transat Québec - Saint-Malo propose une diversité de paysages uniques qui excite les imaginations et complique à l'envi les stratégies de course des navigateurs. De l'île d'Orléans aux îles de la Madeleine, c'est toute la magie du fleuve Saint-Laurent, immense et sauvage, qui s'offre aux concurrents avant le passage entre Saint Pierre et Miquelon puis la glissade sous Terre Neuve et sa porte océane. L'Atlantique et le marasme météo de la mer d'Irlande débouchent souvent sur une Manche alanguie dans sa paresse estivale, idéale pour offrir mille et un rebondissements.

Les Class 40' en force

La Transat Québec - Saint-Malo est une épreuve de type OPEN, on y retrouve donc plusieurs classes et types de bateaux multicoques et monocoques. La course devant être courue en équipage, il doit y avoir un minimum de trois personnes à bord de chaque bateau. La très éclectique Class 40' en pleine expansion sera indiscutablement la Classe Reine de l'épreuve, avec pas moins de 21 engagés, présentant d'intéressantes confrontations architecturales entre les bateaux de conceptions parfois très opposées, et un florilège de talents venus de tous les horizons de la grande famille de la voile, des champions du large confirmés aux amateurs éclairés.

32 inscrits : tous les visages de la course au large

Les multicoques de 50 pieds, légers et surtoilés seront à n'en pas douter les premiers à franchir en temps réel la ligne d'arrivée devant Saint-Malo. Eternels rivaux sur l'eau, Franck-Yves Escoffier (Crêpes Whaou!), le Malouin Victorien Erussard (Laiterie de Saint-Malo) et Pascal Quintin (Forget Formation) vont retrouver une vieille connaissance, lui aussi grand spécialiste du trimaran de 50 pieds, le Brestois Hervé Cléris et son « Open Explorer ». S'ils comptent sur les calmes du Saint-Laurent pour se faire la belle dès la première partie de la course, ils devront néanmoins se méfier des performances au portant du monocoque Imoca emmené cette année et malgré la proximité du Vendée Globe par Yannick Bestaven et son Cervin enr.

Mais la grosse bagarre très attendue de cette édition 2008 aura lieu au sein de la flotte des monocoques de la Class 40'. Très marins, héritiers à de nombreux titres des grands 60 pieds, les voiliers de la Class 40 présentent une homogénéité garante de spectacle équitable sur l'eau.

Menés en équipage de 3 à 4 personnes, ils afficheront dans le petit temps du Saint-Laurent comme dans la brise de l'Atlantique, des performances similaires et donc prometteuses de nombreux et quotidiens bouleversements au classement général.

L'italien Giovanni Soldini, fraîchement auréolé de sa victoire dans la Transat anglaise peut faire figure d'épouvantail. Mais son dauphin à Boston, l'allemand Boris Hermann affiche de légitimes ambitions de revanche avec son « Beluga Shipping ». Viennent ensuite à l'esprit toute une génération de jeunes navigateurs Français aguerris aux rudes joutes du Figaro et de la Classe Mini 6,50. Oliver Krauss, brillant troisième à Boston le mois dernier est de ceux-ci. Il applique à la navigation en Class 40 la même exigence et la même rigueur qui ont fait de lui un des talents remarqués du circuit Figaro.

À profil et ambition similaire, on a envie de nommer également les Tanguy De Lamotte et sa « Dream team », Sam Manuard, Ronan Deshayes et Fabrice Morin, qui vient de s'attribuer, en route vers Québec, la course « Marblehead-Halifax », les Ministes qui, à l'instar d'un Jean-Edouard Criquioche ou d'un Pierre-Yves Châtelin, lâche métiers et famille pour vivre leur passion le temps d'une transat.

Liste des inscrits à la 7e Transat Québec - Saint-Malo

CLASS 40'
- ANGOULVANT François / CLASS'40 Fermiers de Loué-Sarthe
- CARPENTIER Patrice - LAJOYE Luc / CLASS'40 Les Entreprises Lorraines
- CATHERINE Gwenc'hlan / CLASS'40 SAIPEM - Leadership in Safety
- CHATELIN Pierre-Yves / CLASS'40 Destination Calais
- CLERTON Wilfrid / CLASS'40 CGMER
- COATNOAN Christophe / CLASS'40 Groupe Partouche
- CRIQUIOCHE Jean-Edouard / CLASS'40 Océans Eleven
- DE LAMOTTE Tanguy / CLASS'40 Novedia Group - S.E.T. environnement
- DUTOIT Gilles / CLASS'40 Techneau
- FORCIER Luc / CLASS'40 YME
- GALMARD Éric / CLASS'40 Khat 7
- GRINDA Alain / CLASS'40 Rêv'86
- HARDING Peter / CLASS'40 40 Degrees
- HERRMANN Boris / CLASS'40 Beluga Shipping
- KRAUSS Oliver / CLASS'40 Mistral Loisirs
- MABIRE Halvard / CLASS'40 Courrier de L'Odet
- NOBLET Yvan / CLASS'40 Appart-City
- PARNAUDEAU Benoît / CLASS'40 Prévoir Vie
- SOLDINI Giovanni / CLASS'40 Télécom Italia
- TABARDEL Éric / CLASS'40 Bleu Voile Océanique
- VALLÉE Philippe / CLASS'40 Groupe SEFICO

CLASSE 50' Open
- ANTOINE Pierre / Class 50'Open Imagine
- CLÉRIS Hervé / Class 50'Open 50 Open Explorer
- DE CARLAN Hervé / Class 50'Open Délirium
- ERUSSARD Victorien / Class 50'Open Laiterie de Saint-Malo
- ESCOFFIER Franck-Yves / Class 50'Open Crêpes Whaou!
- QUINTIN Pascal / Class 50'Open Forget Formation

CLASSE IMOCA
- BESTAVEN Yannick / Classe IMOCA Cervin enr

MONOCOQUE OPEN
- BULLENS Christophe / Open monocoque An Ocean of Smiles
- DOUILLEZ Denis / Open monocoque Saint-Malo Team
- LEBLANC Georges / Open monocoque Port de Québec

CLASSE ORMA MULTICOQUE 60'
LAMIRE Gilles / Trimaran Horizon Loisirs

Seule Transat vers le Vieux Continent

En 1534, Jacques Cartier et ses compagnons avaient mis près de deux mois pour rentrer à Saint-Malo après avoir découvert le Canada. Deux mois de mers incertaines et de dangers permanents dont le souvenir habitera sans doute les marins lorsqu'ils sillonneront à haute vitesse cet univers qui n'a guère changé au fil des siècles... Cette Transat présente deux particularités : d'une part, c'est la seule course Ouest-Est, et d'autre part c'est une épreuve "fluviale", avec la descente du fleuve Saint-Laurent sur près d'un tiers de son parcours qui permet de suivre depuis la terre l'évolution des concurrents.

Un peu d'histoire

Route historique des grands défricheurs d'océans et de continents, la Transat Québec - Saint-Malo en appelle à tous les imaginaires, ceux de Jules Verne ou d'Hermann Melville (Moby Dick) pour offrir aux navigateurs plus qu'une simple compétition, un voyage extra ordinaire dans quatre siècles d'aventures maritimes.

C'est à l'occasion du 450e anniversaire du 1er voyage de Jacques Cartier, navigateur de Saint-Malo, dans le Golfe du Saint-Laurent en 1534, qu'eut lieu la 1ère Transat Québec - Saint Malo, en 1984. Elle fut longtemps l'apanage des grands multicoques avant de s'ouvrir peu à peu à des classes de voiliers plus "accessibles". D'une poignée de ces grands voiliers, on est passé cette année à plus de 35 inscrits. 35 bateaux qui vont cette année encore noircir d'une foule curieuse et enthousiaste les bords du grand fleuve Québécois. Le record de l'épreuve a été établi en 1996 par Fujicolor II, barré par Loïck Peyron en un temps de 07 j. 20 h. 24 m pour parcourir les 2 950 milles.

Palmarès des éditions de la Transat Québec - Saint-Malo

1984
1/ Royale / Loïc Caradec 8j 19h 57m
2/ Charente-Maritime / Pierre Follenfant 8j 20h 13m
3/ Fleury-Michon / Philippe Poupon 9j 15h 59m

1988
1/ Jet Services / Serge Madec 7j 21h 35m
2/ Lada Poch / Loïck Peyron 10j 23h 40m
3/ VSD Paca / Bruno Peyron - 10j 23h 58m

1992
1/ Primagaz / Laurent Bourgnon - 8j 5h. 49m.
2/ Groupe Pierre 1er / Florence Arthaud - 8j 7h 17m
3/ Haute-Normandie / Paul Vatine - 9j 14h 18m

1996
1/ Fujicolor II / Loïck Peyron - 7j 20h 24m
2/ Banque Populaire / Francis Joyon - 7j 23h 28m
3/ Région Haute-Normandie / Paul Vatine - 8j 0h 31m

2000
1/ Groupama / Franck Cammas - 9j 23h 16m
2/ Biscuits La Trinitaine / Marc Guillemot - 9j 23h 26m
3/ Bayer en France / Yvan Bourgnon - 9j 23h 43m

2004
1/ Sergio Tacchini / Karine Fauconnier - 7j 21h 00'
2/ Groupama / Franck Cammas - 7j 21h 59'
3/ Géant / Michel Desjoyeaux - 7j 22h 01'

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon