3 films à ne pas manquer à Pop Montréal

Début de l'événement

Image

3 films à ne pas manquer à Pop Montréal

Le festival le plus attendu de la rentrée bat déjà son plein et ce jusqu’à dimanche. En marge d’une bonne centaine de concerts, Pop Montréal propose une sélection cinéma pointue, des documentaires, fictions et biopics mettant en valeur des destins passionnants et histoires hors du commun, unis par la musique. Nos incontournables :

Nas : Time is Illmatic

Il y a tout juste 20 ans, sortait Illmatic, et pièce maitresse du rap Est Coast. Encensé par la critique musicale, le premier album de Nas a eu une influence considérable de par sa narration puissante, son aspect visionnaire, sa définition du hip-hop underground. Time is Illmatic revient sur le processus de création du disque et le contexte social qui l’a inspiré. Riche en images d’archives et témoignages (Alicia Keys, Busta Rhymes, Q-Tip,..), le documentaire s’adresse aussi bien aux fans qu’aux néophytes.

Nas : Time is Illmatic, de One9. Etats-Unis 2014, 74 minutes.
20 septembre, 20h, salle J.A. de Sève

Finding Fela !

Alex Gibney brosse le portrait du père de l’afrobeat, par extension de la force de ce courant musical. Fela Anikulapo Kuti est né en 1938 au Nigeria, pays gangréné par la corruption et la mainmise pétrolière. Toute sa vie, Fela Kuti s’est engagé en faveur des droits de l’homme, mettant sa musique à l’œuvre pour protester.

Finding Fela, d’Alex Gibney. Etats-Unis 2014, 119 minutes.
19 sept, 20h, salle J.A. de Sève.

The Possibilities are Endless

20 février 2005, Edwyn Collins subit un AVC qui le laisse amnésique et inapte à communiquer à l’exception de quelques mots : oui, non, le nom de sa femme et cette phrase : the possibilities are endless. Lovelace et Hall dévoilent un documentaire onirique sur le combat de Collins a rassembler les pièces de son passé et de ses émotions.

The Possibilities are Endless, d’Edward Lovelace et James Hall, G-B 2014, 83minutes.
21 sept, 18h, salle J.A. de Sève.