2019 Revue et corrigée... Une pinte de bon temps et de bons rires!

Début de l'événement: 

02 décembre 2019 - 20:00
Catégories:

Le 2 décembre dernier, l'ambiance du Rideau-vert était toute de fébrilité joyeuse et de retrouvailles attendues. Tout le gratin artistique et médiatique était présent pour échanger bons vœux de Noël, baisers amicaux et embrassades chaleureuses. C'est que cette Première annuelle de « Revue et corrigée » de l'année est un véritable rendez-vous, autant attendu que le Réveillon de Noël ou la neige pour les skieurs!

La salle était donc remplie à pleine capacité et les heureux chanceux, tout ouïe et on ne peut mieux disposés à faire bon accueil aux farces, mises en scène et rétrospective de l'année qui vient de s'écouler, promettaient de s'en donner à cœur joie.

Et ça part en trombe, avec des sketchs et saynètes humoristiques qui s'enchaînent sans aucun temps mort. Et le public répond « Présent »! On applaudit, on rit, on laisse aller son fou! Après tout, c'est un party sur scène, et tout le monde a le droit d'y participer : comédiens comme spectateurs!

Les cinq joyeux lurons qui incarneront nos folies, nos contradictions, nos angoisses et notre histoire québécoise collective de l'année 2019 sont Suzanne Champagne, François Parenteau, Julie Ringuette, Marc St-Martin et Martin Vachon. A eux seuls, ils se transformeront tantôt en politiciens, tantôt en maire et mairesse tout sourire, en commentateur sportif inénarrable, en animateur d'encan (de choses à jeter), en Céliiiine, en Gilles Duceppe et en son fils très aimant, en Greta, la douce, la pure et l'adulée, en Dominic Champagne, électrifié au 440 Watts, et j'en passe, des vertes et des très mûres. Bref, on rit, et beaucoup! Toute l'actualité y passe; rien n'a été oublié ou passé sous silence... Pour une soirée, on oublie le politically correct!

Certaines scènes ont été plus touchantes et plus surprenantes que d'autres... Bien sûr, cela devait être arrangé avec le gars des vues, mais n'empêche que... Le comédien Marc St-Martin parodie le moment où le fils de Gilles Duceppe, Alexis Brunelle-Duceppe, apprend en direct qu'il est élu au Bloc québécois dans Lac St-Jean. Heureux et débordant de fierté – avec raison – il ne cesse de dire à son père combien il l'aime... « J't'aime papa », « J't'aime papa », « J't'aime papa » répète-t-il à l'envi... Le comédien se fait alors le chantre de l'amour universel « pour tous et pour toutes, tout le temps, en tout temps », et descend les marches pour rejoindre le public. Il prend au hasard une femme dans ses bras, pour lui donner de l'amour... et tombe, comme par hasard, sur Gilles Duceppe, assis dans le siège de la rangée. Quelle ne fut pas la surprise et la joie de tous! Bien entendu, il le prend dans les bras, lui dit « qu'il l'aime » et serre la main de son fils, assis à ses côtés. Hilare, le public applaudit! Ce fut un moment fort de la soirée.

Bien entendu, les auteurs derrière ce show sont autant les vedettes - bien que dans l'ombre - que les comédiens, et la metteure en scène, Natalie Lecompte, en est la fée-orchestre, sans qui rien n'aurait été possible. Le script-éditeur est Daniel Leblanc, qui en est à sa septième participation à « Revue et corrigée », et à sa deuxième participation à titre de script-éditeur. Les quatre auteurs fous braques qui ont conçu ce show (sûrement dans une grande douleur!...) sont Cassandre Charbonneau-Jobin, Etienne Marcoux, Luc Michaud et Dominic Quarré.

Jusqu'au 4 janvier 2020 au Théâtre du Rideau-vert et du 8 au 12 janvier 2020 au Capitole de Québec.

Pour avoir la chance de participer à cette quinzième « messe » annuelle, c'est ici.

https://www.rideauvert.qc.ca/piece/2019-revue-et-corrigee/

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon