14e Festival de la poésie de Montréal‏

Catégories

Début de l'événement

Image

Se déroulant sous le thème 25 ans d’échanges entre le Mexique et le Québec, le Festival de la poésie de Montréal prendra cette année une coloration chaude et vibrante. Du 27 mai au 2 juin 2013, la fête donnera libre cours à toutes les formes d’expression poétique avec, en fil rouge, la fructueuse et longue complicité littéraire entre les poètes du Québec et du Mexique.

Cette 14e édition accueillera plus d’une centaine de poètes et de créateurs aux côtés des invités d’honneur Élise Turcotte (Québec), Silvia Eugenia Castillero et Gabriel Martín (Mexique), dans le cadre d’une quarantaine d’activités, dont plusieurs seront présentées en français et en espagnol.

En vedette au menu : La soirée du Festival qui réunira une foule de poètes de tous les horizons dans une atmosphère festive, le cabaret Mon refuge est un volcan, inspiré de l’oeuvre de Gilbert Langevin, avec Daniel Lavoie et une pléiade de poètes et d’artistes de la chanson, et la lecture du récit poétique Les soeurs de d’après un texte de Louise Cotnoir, avec les comédiennes Marie-Ève Fortier, Violette Chauveau et Ève Pressault.

Le 14e Festival de la poésie de Montréal, présenté par la Maison de la poésie (www.maisondelapoesie.qc.ca), se déploiera à la place Gérald-Godin et dans différents lieux de la ville.

Toutes les nouveautés des éditeurs à la place Gérald-Godin

Tour à tour performée, chantée, slammée, la poésie s’offrira également sous reliures et jaquettes à la place Gérald-Godin (métro Mont-Royal), qui accueillera les éditeurs sous le chapiteau (du 30 mai au 2 juin inclusivement). Les festivaliers y trouveront les titres parus au cours de la dernière année, dont plusieurs recueils bilingues (français et espagnol) et en espagnol, et seront conviés à des lectures, table ronde et lancements qui animeront le lieu pendant toute la durée des festivités.

Les plats de résistance du Festival

(Les activités, organisées en collaboration avec les éditeurs et revuistes, sont gratuites, sauf indication contraire.)

Lecture du récit poétique Les soeurs de, d’après un texte de Louise Cotnoir. Mise en lecture d’André Perrier avec les comédiennes Marie-Ève Fortier, Violette Chauveau et Ève Pressault. Trois femmes. Trois vies. Trois carcans. Alice James. Camille Claudel. Fanny Mendelssohn. Ces trois soeurs sacrifiées à la gloire de leurs frères ont transgressé l’interdit pour créer des oeuvres d’une grande beauté, pleines de la souffrance de leur mutisme imposé. Mardi 28 mai à 20 h, salle O Patro Výš, 356, av. du Mont-Royal Est.

Soirée-bénéfice Mon refuge est un volcan, inspiré de l’oeuvre du poète et parolier Gilbert Langevin, avec une pléiade d’artistes de la chanson et de poètes dont Daniel Lavoie, Gilles Bélanger, Sylvie Legault, Sylvie Paquette, Jessica Vigneault, Marie-Philippe, François Cousineau, Rosalie Trudel et Carl Bessette. Sous la direction artistique de Jérôme Langevin, d’après une idée originale de Janine Thomas. Mercredi 29 mai à 19 h 30, Espace La Fontaine, 3933, av. du Parc-La Fontaine. Billets en vente à la Billetterie Articulée (514 844-2172) ou à la porte le soir même : 20 $.

Lecture-spectacle Cris de terres, un clin d’oeil au premier recueil de poésie publié en Acadie – Cri de terre – avec les poètes Pierre-André Doucet, Raymond Guy LeBlanc, Michèle Matteau et Paul Savoie dans une mise en scène de Marcel Pomerlo. Les poètes livreront des textes marquants des quatre dernières décennies et des extraits de leurs plus récentes oeuvres. En collaboration avec le Regroupement des éditeurs canadiens-français. Vendredi 31 mai à 19 h 30, salle O Patro Výš, 356, av. du Mont-Royal Est.

La soirée du Festival réunira une vingtaine de poètes de tous les lieux éditoriaux dans un vaste panorama de mots qui témoigne de la richesse de la poésie actuelle. La soirée, rythmée par les trouvailles musicales de Simon Paquet (DJ DLT), accueillera notamment Silvia Eugenia Castillero, Gabriel Martín, Élise Turcotte, Hubert Antoine, Carl Bessette, Guillaume Lebel, Raymond Guy LeBlanc, Luis Armenta Malpica, Patrick Quillier, Marie-Hélène Sarrasin, Paul Savoie et Rodney St-Éloi. Vendredi 31 mai à 21 h, salle O Patro Výš, 356, av. du Mont-Royal Est.

Autres faits saillants de la programmation 2013 (en ordre chronologique)

Les activités en lien avec le Mexique sont rendues possibles grâce à un partenariat avec le Consulat général du Mexique à Montréal.

Exposition Espejismos (Miroitements) de la photographe Catherine Bodmer, enrichie à l’occasion du Festival de poèmes tirés du recueil Piano mélancolique d’Élise Turcotte. Jusqu’au 30 mai, du lundi au vendredi de 11 h à 13 h et de 14 h à 17 h, Espacio México, 2055, rue Peel.

Lecture des Écrits des Forges et du Noroît (en français et en espagnol) avec les invités d’honneur du Festival ainsi qu’Hubert Antoine, Nicole Brossard, Claude Beausoleil, Luis Armenta Malpica, Émile Martel, Paloma Martínez (CD), Bernard Pozier et Yolande Villemaire. Mardi 28 mai à 18 h, Espacio México, 2055, rue Peel.

10 idées reçues à propos de la poésie contemporaine : une conférence de Kim Doré. Mardi 28 mai à 19 h, Librairie Monet, 2752, rue de Salaberry, Galeries Normandie. Contribution volontaire suggérée : 5 $.
Cérémonie d’ouverture des stands des éditeurs de poésie et remise du 2e Prix du Festival de la poésie de Montréal. Jeudi 30 mai à 11 h 30, chapiteau de la place Gérald-Godin.

Lecture avec les participants du Centre d’alphabétisation La Jarnigoine qui présenteront les poèmes réalisés en atelier au cours de l’année. Jeudi 30 mai à 13 h, chapiteau de la place Gérald-Godin.
Table ronde sur les résidences de création à Mexico animée par Paloma Martínez, journaliste à Radio Canada, avec José Acquelin (poète), Patrick Dionne, Miki Gingras (artistes visuels) et Francine Royer (chargée d’affaires régionales et internationales, CALQ). Jeudi 30 mai à 14 h 30, chapiteau de la place Gérald-Godin.

Lecture des Herbes rouges, animée par Yannick Renaud, avec Mario Brassard, Roger Des Roches, Benoit Jutras, Marcel Labine, Étienne Lalonde, René Lapierre, Alain Bernard Marchand, Frédéric Marcotte, et Claude Paré. Jeudi 30 mai à 16 h, chapiteau de la place Gérald-Godin.

Séance de signature avec les invités d’honneur du Festival. Jeudi 30 mai à 18 h, chapiteau de la place Gérald-Godin.

Le Cabaret des Soirs rouges, animé par Maxime Nadeau, avec Claude Beausoleil, Simon Boulerice, Jonathan Charette, Véronique Cyr, Annie Lafleur, Alejandro Saravia, Sergio Esteban Vélez et plusieurs autres. Jeudi 30 mai à 19 h, Librairie Monet, 2752, rue de Salaberry, Galeries Normandie. Contribution volontaire suggérée : 5 $.

Table ronde Aller-retour / Intercambio : 25 ans d’échanges poétiques entre le Québec et le Mexique animée par Hugh Hazelton avec Claude Beausoleil, Paul Bélanger, Viktor Boga, Nicole Brossard, Silvia Eugenia Castillero, Luis Armenta Malpica, Gabriel Martín, Angel Mota et Bernard Pozier. Vendredi 31 mai de 14 h à 17 h, Union des écrivaines et des écrivains québécois, 3492, av. Laval. Organisée notamment en collaboration avec le festival Letras en la mar de Guadalajara.

Lecture de poésie mexicaine montréalaise en français et en espagnol avec Tito Alvarado, Sergio Esteban Vélez, Hugh Hazelton, Angel Mota, Gilberto Flores Patiño et Blanca Victoria Solórzano. Samedi 1er juin à 19h, chapiteau de la place Gérald-Godin.

Lecture du Festival LatinArte en poésie et en musique avec le groupe Color Violeta, animée par Angela Sierra, directrice du Festival LatinArte. Dimanche 2 juin à 12 h 30, chapiteau de la place Gérald-Godin.

Lecture célébrant les 30 ans de la revue Lèvres urbaines avec David Goudreault, Émile Martel et Yolande Villemaire, suivie d’une séance de dédicaces. Dimanche 2 juin à 15 h 30, chapiteau de la place Gérald-Godin.
La programmation complète du Festival sera en ligne le 15 mai au www.maisondelapoesie.qc.ca.

Prix du Festival de la poésie de Montréal : les finalistes sont…

Créé en 2012, le Prix du Festival de la poésie récompense une oeuvre poétique publiée au cours de la dernière année qui, par sa qualité, sensibilise le grand public à la poésie actuelle. Huit recueils ont été sélectionnés par un jury formé de trois membres appartenant aux milieux des librairies, des bibliothèques et de l’enseignement.

Les quatre finalistes dévoilés lors du lancement de la programmation sont : Hélène Dorion, Coeurs, comme livres d’amour (l’Hexagone), Marcel Labine, Le Tombeau où nous courons (Les Herbes rouges), Larry Tremblay, 158 Fragments d’un Francis Bacon explosé (Le Noroît) et Louise Warren, Anthologie du présent (les éditions du passage). Le poète lauréat recevra son prix, assorti d’une bourse de 1000 $, lors de la cérémonie d’ouverture du marché des éditeurs de poésie qui se tiendra le 30 mai au chapiteau de la place Gérald-Godin. Cette récompense, commanditée par la Caisse de la culture, bénéficie d’un nouveau partenariat avec l’Association des libraires du Québec (ALQ) qui assurera une plus large promotion du prix.

--

Source: Maison de la poésie de Montréal