Virée de fin d’été à Sutton

Début de l'événement: 

14 septembre 2012 - 00:00
Catégories:

Stanley Lake est une de ces figures emblématiques de Sutton. Depuis trente ans il possède une poterie à une dizaine de kilomètres du centre de la ville, «au creux d'une vallée retirée, blottie entre deux chaînes de montagnes des Cantons de l'Est».

Un peu partout dans la ville se retrouve de ses oeuvres. Sonya Messier, dans sa galerie de la rue principale expose quelques-unes de ces sculptures.

«Simplement, parce que c’est le travail de Stanley, sans que cela aille un lien particulier avec ce que nous faisons ici», explique-t-elle.

Une minute après avoir parlé de Stanley, le voilà qu’il fait son entrée dans sa galerie. Sonya Messier lui pose une question anecdotique sur sa femme. La conversation est sympathique, mais surtout elle met en valeur l’idée que les choses sont différentes ici.

Différentes par rapport aux liens qu’entretiennent les gens entre eux. Une chose que les suttonnais vont remarquer c’est «qu’ici tout le monde se connait ! ».

À l’image de la ville et de ces habitants, M. Lake partage son temps entre plusieurs projets. Après la poterie, une autre de ses passions est le jazz — il est trompettiste.

Il est un passionné de jazz en fait. C’est d’ailleurs grâce à lui, en autre, que le «Festival de Jazz de Sutton» est né. Il en est le cofondateur, ensuite le directeur artistique.

Particularité intéressante d’un festival dans une petite ville comme Sutton. Il n’y a qu’une salle de concert pour les spectacles, la salle Alec et Gérard Pelletier.

«C’est ce qui permet aux gens de se rencontrer pour un verre chaque soirs après les spectacles. La proximité entre les gens est un des éléments qui fait la marque du festival », expliquait M. Lake mercredi soir dernier après son spectacle avec le trio «Alex Bellegrade».

«Avec le Festival de Jazz nous voulions créer quelque chose d’intimiste. Il est rare de pouvoir écouter des musiciens jouer tout en étant à quelques mètres d’eux», explique-t-il.

***

Pour découvrir Sutton, voici quelques pistes:

Le Festival de Jazz de Sutton: du 14 septembre au 6 octobre.
www.festival-jazz-sutton.com
www.salleagpelletier.com

Le musée des communications et d’histoire de Sutton, avec son exposition sur Jehane Benoit.
www.jehanebenoit.com

Le Pleasant hôtel et café, qui a d’ailleurs accueilli l’équipe de presse lors du lancement du Festival de Jazz.

www.leplesant.com

Pour les amateurs d’art: l’exposition «Feu(e) et foudre» par Nathalie Bandulet à la galerie Art Sutton.

www.artssutton.com

L’exposition «Petites poésies de la forêt» par Dominique Genest.

http://bit.ly/TTS6Xo

La Galerie Les Imagiers, au 12 rue principale Sud.

La galerie Art Libre.
www.facebook.com/pages/Galerie-Art-libre/105199679557879

--
Photos: © David-Olivier Gascon

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire