Un vin italien fait par des prisonniers

Catégories:
Vin Gorgona

Que lien peut-il bien y avoir entre des prisonniers et du vin? La réponse tient en un mot: Frescobaldi. C'est ce vignoble de Toscane, un des plus prestigieux du pays qui a en effet eu l'idée de mettre sur pied un projet de réinsertion sociale pour prisonniers. Tout a débuté en 2012 sur l'île de Gorgona, la dernière ile-prison d’Italie.

Le projet “Frescobaldi per Gorgona” offre ainsi aux prisonniers l’opportunité d’apprendre les techniques de vinification et de se perfectionner à un métier sous la supervision d’agronomes et de vignerons de la compagnie.

À ce jour, 50 détenus contribuent à la production du vin Gorgona, un vin blanc élaboré à partir des cépages
Vermentino et Ansonica, plantés sur l’ile de Gorgona, dans la mer Tyrrhénienne, près des côtes de la
Toscane. La production totale est encore très faible, seules 2 700 bouteilles sont produites, mais le vignoble
sera amené à grandir dans les prochaines années.

La famille Frescobaldi s’est également engagée à embaucher certains des ouvriers une fois qu’ils
auront payé leur dette à la société.

« Je suis personnellement impliqué dans ce projet et fier du travail accompli par la population de Gorgona
ainsi que mon équipe », a déclaré Lamberto Frescobaldi.

Stefano Benini, directeur export de la Maison Frescobaldi a récemment fait le déplacement à Montréal pour rencontrer les médias, l'occasion pour Patwhite.com d'aller goûter ce vin blanc que nous avons trouvé vraiment très bon.

Si vous voulez boire pour la bonne cause, sachez qu'il est disponible à la SAQ
http://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin-blanc/marchesi-de-frescobaldi-gorg.... D'autres références en rouge de la même maison sont également disponibles.

Infos: www.frescobaldi.it

Documents

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire