Trop banane!

Catégories:

Texte et photo: Geneviève-Isabelle Caron

Photo prise dans le parc Yoyogi de Tokyo il y a quelques jours...

Le point fort de ma fin de semaine est ma ballade à Yoyogi-Goen, dans le quartier Harajuku. C’est le grand tohu-bohu des jeunes trippeux des banlieues environnantes qui viennent à Tokyo retrouver leurs gangs respectives et s’exhiber tous ensemble aux yeux curieux des Occidentaux… et des Orientaux. Ils sont tous là, rassemblés, affublés de petites valises à roulettes (probablement pour transporter tout cet attirail qui ne sert que le dimanche). Cette coutume se nomme le Cos-Play-Zoku (Costume Play Gang) et se décline en un mélange de styles hétéroclites et incongrus. Nous avons croisé des astronautes, des gothiques, des petites bergères, des punks, des sado-masochistes, des geishas nouveau genre, des gangs habillées en tissu de recouvrement de divan, etc! Nos yeux ne savent plus où regarder ni comment interpréter ce mélange de styles.

Yoyogi-Goen est aussi le RV des rockabillies japonais aux «bananes» qui défient la loi de la gravité, aux manières empruntées, copiées sur des figurants dans de mauvais films d’Elvis...

Ils se rassemblent, et tous ensemble ils se font aller à danser sans grâce, en posant comme ce n’est pas permis et en exécutant des figures douteuses, sur de la mauvaise musique des années 50 et 60. Les filles sont présentes mais ne participent pas à cette ridicule séance de pose. Ils portent d’ailleurs tous des gants de cuir et leur bottes sont pleines de tape électrique pour leur permettre de se «garrocher» par terre pour exécuter de drôle de figure de danse acrobatique, vraiment à des années lumière de ce qu’ on croirait voir d’une personne qui aime le rockabilly. Nous nous sommes même amusées à regarder celui qui avait la plus grave «banane» du groupe à se laisser aller à pisser dans les buissons devant tout le monde. C’est que ce sont des mauvais garçons vous savez! Ils boivent même du Jack Daniel’s au goulot. Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire pour se donner une allure différente. N’empêche que c’est assez troublant de constater leur interprétation de l’Amérique. On se pose des questions! Écoutez, y’en a même un qui conduisait une Pink Cadillac, c’est vrai je vous le jure! Attention le prix du gaz! Surtout au pays de la pêche à 10$ pièce!

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire