Trois films québécois restaurés projetés à Washington

Début de l'événement: 

06 août 2017 - 17:30
Catégories:
Trois films québécois restaurés projetés à Washington

Trois films restaurés par Éléphant : mémoire du cinéma québécois seront projetés à Washington, à la suite d’une invitation particulière de l’American Film Institute. Les bons débarras (Good Riddance), Un 32 août sur terre (August 32nd On Earth) et Léolo seront projetés au AFI Silver Theatre and Cultural Center au début du mois d’août, où ils seront présentés par Marie-José Raymond et Claude Fournier, codirecteurs d’Éléphant.

L’American Film Institute est un organisme indépendant sans but lucratif qui a été fondé lorsque le président Lyndon B. Johnson a promulgué, en 1967, la loi créant le programme National Endowment for the Arts. L’American Film Institute a pour mission d’enseigner et de promouvoir la culture du cinéma et d’en préserver le patrimoine. Une mission, en somme, pas tellement différente de celle d’Éléphant, ce vaste chantier de restauration et de diffusion du patrimoine québécois du cinéma, mis sur pied et financé par Québecor.

C’est donc avec grand plaisir qu’Éléphant répond à l’invitation d’AFI de présenter trois films de son répertoire au Silver Theatre, à Silver Spring, un cinéma historique de style art déco restauré par l’architecte John Eberson.

Les bons débarras (1980), de Francis Mankiewicz, qui avait été sélectionné au prestigieux Festival Lumière de Lyon, sera projeté dimanche le 6 août; Un 32 août sur terre (1998), de Denis Villeneuve, sélectionné cette année à Cannes Classics, sera projeté le 7 août, tandis que Léolo (1992), de Jean-Claude Lauzon, une autre sélection de Cannes Classics, sera projeté le 13 août.

Cette invitation de l’American Film Institute ajoute encore à la résonance grandissante d’Éléphant sur la scène internationale, dont un des films de son répertoire a été sélectionné à Cannes Classics, cette année encore (Un 32 août) pour la troisième fois en quatre ans. Des films Éléphant ont également été invités au Festival Lumière de Lyon, au Golden Horse Festival de Taipei, au MoMA, à New York, à Karlovy Vary, à Lisbonne, au Festival international Fantasia ainsi qu’au Festival du Nouveau Cinéma de Montréal, etc.

Horaire complet :
http://www.afi.com/silver/films/Calendar.aspx

À propos d’Éléphant : mémoire du cinéma québécois

Mis sur pied en 2007, Éléphant : mémoire du cinéma québécois est un vaste chantier destiné à numériser, restaurer, conserver et rendre accessible l'ensemble des longs-métrages de fiction du patrimoine cinématographique québécois. Codirigé par Claude Fournier et Marie-José Raymond, Éléphant a, depuis sa création, restauré 225 films qui sont offerts 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 sur le service de vidéo sur demande illico de Vidéotron au canal 900, sur illico.tv et sur l’application illico. De plus, les films sont également accessibles, à mesure qu'ils y sont versés, sur iTunes Canada, États-Unis, France, et autres pays d’Europe et d’Afrique, en version originale et sous-titrée, partout où l'une des langues officielles est le français ou l'anglais. Le site Internet Éléphant : mémoire du cinéma québécois, www.elephantcinema.quebec, constitue quant à lui la plus importante banque de données et d'information sur le cinéma québécois.

Les films restaurés par Éléphant : mémoire du cinéma québécois peuvent maintenant être visionnés sur grand écran dans le confort de deux grandes institutions culturelles, grâce au récent partenariat avec la Cinémathèque québécoise et le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ).

Éléphant : mémoire du cinéma québécois est un projet philanthropique entièrement financé par Québecor. À cet effet, Québecor n’en tire aucun avantage pécuniaire. À l’exception d’un montant minimal pour couvrir une partie des frais d’exploitation de la plateforme, la totalité des revenus de la diffusion de ces films est reversée aux détenteurs des droits et aux créateurs du cinéma québécois.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire