Théâtre : Victor Hugo, mon amour

Début de l'événement: 

12 février 2015 - 19:30
Catégories:

On connaît bien les œuvres de Victor Hugo, Notre Dame de Paris, Les Misérables ou encore Les Contemplations. Mais qui était vraiment cet illustre écrivain français ? Pour le savoir, rendez-vous, au théâtre Denise Pelletier, où se joue depuis hier soir, la pièce "Victor Hugo, mon amour". Une première au Québec. Le spectacle est présenté jusqu'au 28 février.

C'est l'histoire de Juliette Drouot, comédienne de théâtre dans les années 1830, qui par amour pour son amant, jaloux, l'illustre dramaturge français,Victor Hugo, arrête sa carrière professionnelle. De là née une correspondance secrète de 23 650 lettres d'amour durant 50 ans. C'est à partir de ces lettres, conservées à la maison de Victor Hugo à Paris que l'auteure, Anthéa Sogno, a écrit la pièce de théâtre "Victor Hugo mon amour". Jouée 650 fois à Paris, c'est la première fois que ce spectacle est représenté au Québec.

« Une histoire d'amour dans l'Histoire »

Sur scène, le décor est sobre. Un éventail en arrière plan, un divan style Louis XVI mauve, une coiffeuse côté jardin, un bureau côté cour. Pour seuls protagonistes, deux comédiens, Catherine Bütikofer et Sylvain Massé dans les rôles de Juliette Drouot et Victor Hugo. Durant près d'une heure et quarante minutes, les comédiens vont se donner la réplique et raconter l'histoire d'amour entre Juliette Drouot et Victor Hugo. Un amour sincère, passionnel et intemporel. Son discours sur la misère, transcrit en 1849 à l'assemblée nationale à Paris, est toujours d'actualité dans notre société. « Ce texte peut être récité aujourd'hui à l'assemblée du Québec, c'est contemporain à notre époque après 166 ans », souligne Catherine.
« Victor Hugo mon amour », nous rapproche du dramaturge français, on y apprend ses doutes les plus profonds, ses souffrances, ses faiblesses mais aussi ses forces. « Je connais Victor Hugo, comme tout le monde. J'ai beaucoup de respect pour ses œuvres. Mais depuis que je joue ce personnage, je me sens vraiment plus proche », confie Sylvain, qui a appris son texte en 24 jours. « Car le comédien qui devait jouer avec moi a eu un accident, Sylvain a donc pris sa place », explique celle qui interprète Julienne. Mais d'ailleurs, qui est Juliette ? Plus qu'une amante, elle est la muse, de « Toto » comme elle l'appelait. A tel point qu'après le décès de « Juju », Victor Hugo a cessé d'écrire....

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Commentaires

Ajouter un commentaire