Symposium IX à la SAT – La finale!

Catégories:
Symposium_IX_crédit: Myriane Huard
Symposium_IX_crédit: Myriane Huard
Symposium_IX_crédit: Myriane Huard
Symposium_IX_crédit: Myriane Huard
Symposium_IX_crédit: Myriane Huard
Symposium_IX_crédit: Myriane Huard
Symposium_IX_crédit: Myriane Huard
Symposium_IX_crédit: Myriane Huard
Symposium_IX_crédit: Myriane Huard
Symposium_IX_crédit: Myriane Huard

Le Symposium IX (mon premier d’ailleurs!) a été à la hauteur de mes attentes. Il était fort agréable de faire la rencontre de gens passionnés par la technologie des réalités virtuelles et surtout des œuvres immersives. Lorsque le maître de cérémonie pendant les présentations a demandé aux spectateurs s’ils avaient déjà fait l’expérience des arts immersives ailleurs dans le monde, une des personnes a clairement affirmée (ainsi que d’autres gens dans le dôme!), qu’il n’y avait rien de comparable à la SAT. Bref Montréal, on est vraiment « hot »!

À noter qu’il y a eu la remise du prix « Visionary Pioneer » par Monique Savoie, Fondatrice de la SAT, Luc Courchesne, Co-directeur du Metalab et Jean-Yves Munch, Commissaire du Symposium IX! Cette année le prix a été décerné à Mme Ghislaine Boddington, Directrice de la création chez body>data>space et Plexal, qui a donné une présentation, un atelier et conférence extraordinaire lors de cette 4ème édition du Symposium.

Cette dernière soirée de présentation d’œuvres immersives était très différente des autres auxquelles j’ai assisté lors des soirées précédentes. On laissait place à la relève et à l’expérimentation. C’était intéressant d’assister à des prestations originales et venant de l’internationale, dont 2 artistes Japonais au programme.

Voici mon compte-rendu de cette dernière soirée du Symposium :

Procédés

Jean-François Malouin (CA) : Les Trois Grâces
Patrick Trudeau (CA) et Michael Dean (CA) : Liquid Architecture

Les Trois Grâces

Jean-François Malouin est un ancien employé de Ubisoft. Il a démarré son projet Les Trois-Grâces, à partir d’une image d’un tableau du peintre Raphael et a décidé de les rendre réelles pour créer une expérience virtuelle et ainsi expérimenter le toucher de la peau dans sa texture et les réactions physiques à celle-ci avec un casque VR et des manettes. Il a tenu à préciser à son audience, que cette expérience ne se voulait pas érotique (Des mannequins féminin sans cheveux, ni mamelons ou pubis), ni partir de débats sur le fait qu’elles étaient blanches et des femmes jeunes, il était simplement plus facile au niveau de la création, de faire des tests avec un corps féminin concernant la réactivité au toucher. Après la démonstration, les gens pouvaient ensuite aller essayer l’œuvre qu’il a créé dans le lobby de la SAT.

Liquid Architecture

Les artistes ont projeté leur projet d’œuvres immersive dans le dôme. Il était fascinant de découvrir des formes liquéfiées d’arbres, d’autres formes de la nature ou encore des immeubles.

Audio Chandelier : latitude

Dafna Naptali (US)

Il y a des performances pour vraiment tous les goûts! Celle-ci s’adressait plus particulièrement aux amateurs d’œuvres auditives, car il n’y avait pas de projections de visuelles dans le dôme. L’artiste avait remixé des sampling de sons qui résonnaient dans la satosphère à différents points dans la salle, où il y avait des haut-parleurs qui faisaient voyager les bruits de distorsions. Ce n’était malheureusement pas la performance qui m’a la plus touchée. Par contre, c’était tout de même intéressant de s’ouvrir à ce type d’expérience au bout du compte.

Modulations

Chikashi Miyama

La prestation se faisait en direct, avec les mouvements du corps de l’artiste et en temps réel. On avait l’impression d’assister à des explosions et feux d’artifices. À noter qu’il utilisait des gants munis de capteur qui s’appellent Qgo pour créer son œuvre. C’était un style très différent de ce que j’avais vu auparavant, mais ça valait vraiment le coup de découvrir!

Le loup + Lifting + Myogram

Atau Tanaka (JP) et Lilevan (DE)

Ce duo a créé une performance à l’aide de bracelets qui agissaient comme capteurs pour nous faire découvrir 3 courts extraits différents projetés dans le dôme : le premier avec des échantillons sonores de loups hurlants remixés, le deuxième des sons mélangés de fréquences et le troisième avec les tensions musculaires, un peu comme un magicien qui contrôle les couleurs et les formes qu’il réalisait avec ses mains, comme s’il était une sorte de dieu du visuel!

Je comprends maintenant pourquoi il y a des participants de l’Europe qui viennent spécialement pour le symposium IX. L’année prochaine, je vais m’assurer de poser quelques jours de congés durant cette période, afin d’assister à toutes les ateliers, de prendre le temps de discuter davantage avec les artistes et surtout d’en apprendre un peu plus sur les techniques de création d’arts immersifs!

Merci Nini pour ce merveilleux symposium!

Société des arts Technologiques

1201 boul. Saint-Laurent, Montréal (CA)
Email : ix@sat.qc.ca
Téléphone : 514-844-2033

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire