Susie Arioli, Theophilus London et NEeMA bientôt à Montréal

Début de l'événement: 

01 novembre 2011 - 20:00
Catégories:

Le Festival International de Jazz de Montréal a annoncé dans le cadre de la série Jazz à l’année présentée par TD, l’ajout de concerts de Theophilus London, de NEeMA et, dans la toute Nouvelle Salle du 1600, rue Saint-Urbain, Susie Arioli Christmas Dreaming. Les billets pour ces nouveaux concerts seront mis en vente dès samedi midi, 10 septembre. Ca va se passer à la Maison symphonique de Montréal , 1600 rue St-Urbain

Susie Arioli - 9 décembre, 20 h - Après son grand concert extérieur des plus enlevant au Festival l’été dernier, la merveilleuse chanteuse à la voix suave Susie Arioli (Prix Oscar-Peterson 2008) est de retour à la demande générale avec son Christmas Dreaming, le spectacle inspiré de l’album paru en 2010 et déjà écoulé à plus de 30 000 exemplaires. Toujours aussi généreuse, la pétillante brune se produira exceptionnellement à la Nouvelle Salle, où l’OSM s’apprête à emménager, accompagnée sur scène par son brillant collaborateur, le guitariste Jordan Officer, et deux autres musiciens ainsi qu’une section de cuivres. Elle présentera également ses meilleurs succès avec toute la fougue qu’on lui connaît.
À L’Astral

SPECTACLE ANNULÉ ET REMIS À PLUS TARD - Theophilus London - 1er novembre, 20 h - ANNULÉ !! Nouvelle révélation du hip-hop new school américain, le bidouilleur Theophilus London a fait fureur cet été lors de sa première visite au Festival, où il présentait en primeur son EP, Lover’s Holiday. Puisant largement dans les sonorités des années 1980, il crée une électro pop sans complaisance, comme en témoignent ses Why Even Try et Wine & Chocolates. En juillet, il sortait enfin son « vrai » premier album, Timez Are Weird These Days, avec ses hits instantanés, une véritable bombe.

NEeMA - 16 novembre, 20 h - On ne pourrait se lasser de NEeMA, car c’est du véritable bonbon pour les oreilles. Ses chansons poétiques, magnifiques, entre spoken word et world-folk, et interprétées d’une voix soyeuse et avec une fragilité désarmante, rappellent une certaine sensibilité à la Leonard Cohen - lequel a d’ailleurs collaboré à la production de son nouvel album et illustré la pochette. Son multiculturalisme est des plus apprécié, à en juger par le chaleureux accueil que le public a réservé l’hiver dernier, à MONTRÉAL EN LUMIÈRE, à la chanteuse et à son nouvel album, Watching You Think. Elle nous revient après une tournée européenne qui l’a vu se produire en première partie d’Elton John, de Joe Cocker, de Jeff Beck et de Cyndi Lauper.

Il reste également des billets pour ces concerts :

Au Métropolis

Ben Harper, 27 septembre, 20 h / Goran Bregovic et son orchestre des mariages et des enterrements, 22 octobre, 20 h / John Mayall (première partie : Shane Murphy, 26 novembre, 20 h / Jane Birkin Sings Serge Gainsbourg « via Japan », 8 décembre, 20 h.

À la Place des Arts

Diego El Cigala, 3 novembre, 20 h, Théâtre Maisonneuve

À L’Astral

Outre le Week-end Nø Førmat avec Ballaké Sissoko & Vincent Segal / Mamani Keita, 23 septembre, 20 h, et Kouyaté et Neerman / Mélissa Laveaux, 24 septembre, 20 h, il y aura Kenny « Blues Boss » Wayne, 21 septembre, 21 h / Boubacar Traoré Trio, 1er octobre, 20 h / Carmen Souza, 5 octobre, 20 h / SFJAZZ Collective avec entre autres Miguel Zenón, Stefon Harris, Matt Penman, Mark Turner, Avishai Cohen, Robin Eubanks, Kendrick Scott et Edward Simon, 12 octobre, 20 h / Zenzile, 19 octobre, 20 h / Michael Kaeshammer, 20 octobre, 20 h / Ari Hoenig 4tet avec Tigran Hamasyan, Gilad Hekselman et Chris Tordini, Lines of Oppression, 21 octobre, 21 h / Térez Montcalm, Here’s to you. Songs for Shirley Horn, 22 octobre, 20 h / Matt Andersen, 25 octobre, 20 h / Maceo Parker, 27 octobre, 20 h / Guy Bélanger reçoit Ian Kelly, Bobby Bazini et Steve Hill, 28 octobre, 20 h / Coco Montoya, 2 novembre, 20 h / Sophie Milman, 3 novembre, 20 h / Yael Naim Trio, 9 novembre, 20 h / Guy Bélanger reçoit France D’Amour, Kim Richardson et Nanette Workman, 19 novembre, 20 h / MonkeyJunk, 23 novembre, 20 h / Bassekou Kouyate & Ngoni ba, 24 novembre, 20 h / et Eddie Shaw and The Wolf Gang, 7 décembre, 20 h.

Le Festival de Jazz en tournée

Le Festival part en tournée à travers le Québec pour une 3e année. Cette fois, ce sont la star mondiale de la guitare Al Di Meola et la révélation québécoise des dernières années en piano jazz, Julie Lamontagne, qui sillonneront la province : à Montréal, les 23 et 24 février 2012 à L’Astral, ainsi qu’à Saint-Hyacinthe le 4 février, Saint-Jean-sur-Richelieu le 5 février, Valleyfield le 9 février, Shawinigan le 10 février, Montmagny le 11 février, Saint-Georges-de-Beauce le 12 février, Sherbrooke le 15 février, Gatineau le16 février, Longueuil le 17 février, Québec le 18 février, Rimouski le 19 février, Victoriaville le 21 février, L’Assomption le 22 février, Sainte-Thérèse le 25 février et Beloeil, le 26 février.

Billets en vente dès samedi midi

On pourra se procurer les billets dès ce samedi 10 septembre à midi, à L’Astral (305, rue Sainte‑Catherine Est), au Métropolis (59, rue Sainte-Catherine Est), ou par Admission et Ticketmaster (admission.com et ticketmaster.ca, 1 855 790‑1245) - sauf ceux des spectacles présentés à la Nouvelle salle et à la Place des Arts (514 842‑2112 ou laplacedesarts.com). Pour plus de renseignements, il faut joindre la Ligne Info-Jazz Bell au 514 871‑1881, sans frais au 1 85JAZZFEST ou visiter le montrealjazzfest.com.

Photo : http://www.trendspotin.com/theophilus-london-last-name-london/trendspotin

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire