Suppléments de mensonge : le 16e album d'Hubert-Félix Thiéfaine paraît au Québec

Catégories:

Malgré ses rares visites, Hubert-Félix Thiéfaine, chanteur-poète français originaire du Jura, entretient une relation particulière avec le Québec, comme en témoigne Québec November Hotel, une chanson parue sur son plus récent album, Suppléments de mensonge.

Un succès critique et populaire

Lancé en Europe en 2011, Suppléments de mensonge a depuis été certifié disque platine en France. En 2012, l'auteur-compositeur-interprète remportait, avec cet opus, deux prix aux Victoires de la musique, l'équivalent de nos prix Félix, dans les catégories Album de chansons de l'année et Artiste masculin de l'année.

À compter du 28 mai, le public québécois pourra à son tour se procurer Suppléments de mensonge, un recueil de 12 titres à haut quotient poétique et truffés d'images fortes au fil desquels Hubert-Félix Thiéfaine réaffirme son goût des mots.

« Ce 16e effort prouve bien que le vétéran de la chanson a encore la plume agile et est capable de pondre des morceaux délicieusement mélancoliques, mais peut-être moins sombres qu'auparavant. (...) Suppléments de mensonge? Suppléments d'âme, dirons-nous. » - ****
Voir, mai 2013

« ... on le découvre par ses Suppléments de mensonge plus que jamais capable de moduler sa poésie à tiroirs et dominer ses cicatrices. Finalement, le futur lui va comme un gant. » - Les inrocks, mars 2011

Un artiste unique

Artiste entier, marginal et inclassable, Hubert-Félix Thiéfaine mène une carrière atypique depuis la parution, en 1978, de son premier opus, Tout corps vivant branché sur le secteur étant appelé à s'émouvoir.

Ce roi des mots et maître de l'invention langagière a depuis lors publié 15 autres albums studio - la chanson Loreleï Sebasto Cha, c'est lui - et multiplié les tournées de l'autre côté de l'Atlantique. Évoluant en marge du show-biz, il s'est acquis un public fidèle qui le suit au gré de ses mutations et de ses évolutions.

--

Source: Communications Lise Raymond

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire