Série de conférences sur l'architecture au CCA

Catégories:

À compter du 29 mars 2007, le Centre Canadien d’Architecture présente, le jeudi soir, une nouvelle série de conférences et de films sur les villes et le développement urbain. L’enseignement de… jette un regard sur des villes et leur adaptation à de nouvelles conditions architecturales et urbaines dans une économie mondialisée en transformation constante. Lagos, Vancouver, Astana, Tokyo et des agglomérations rurales chinoises en voie de devenir d’importants centres urbains ont été retenues comme villes d’intérêt dans le débat architectural contemporain en raison de la complexité de leurs problèmes sociaux, écologiques, économiques et politiques.

Le titre de la série s’inspire de L’enseignement de Las Vegas (1972), un ouvrage à grand retentissement dans lequel Robert Venturi, Denise Scott Brown et Steven Izenour analysaient les artères commerçantes et le symbolisme architectural de Las Vegas afin de comprendre le phénomène de l’étalement urbain. Dans cet esprit, la série rassemble des experts intéressés par l’étude de conditions urbaines particulières et de leur impact sur l’évolution future des villes. Les conférences ont lieu à 19 h ; l’entrée est libre.

Le coup d’envoi de la série est donné le 29 mars par Lagos Wide and Close, un documentaire de Bregtje van der Haak. On y suit l’architecte Rem Koolhaas et une équipe d’étudiants du Harvard Project on the City au cours des deux années qu’ils ont consacrées à étudier Lagos, au Nigeria. Proposant Rem Koolhaas lui-même comme narrateur, le film fait figure d’un véritable engagement envers une ville sur laquelle il n’existe que très peu de documentation, permettant de saisir de multiples perspectives d’un moment particulièrement volatile de son évolution. Lagos renferme environ 15 millions d’habitants devant compter sur leur sens de l’improvisation, du réseautage et du risque pour assurer leur survie. Malgré son extrême pauvreté, ses pannes de courant et ses problèmes d’aqueduc et de circulation, cette ville devrait être au troisième rang des villes les plus populeuses du monde en 2020. [Lagos Wide and Close : Pays-Bas, 2005, 60 min]

Le 5 avril, dans Vancouverism and its Discontents, Trevor Boddy se penche sur le modèle de Vancouver qui proposait, il y a de cela presque 20 ans, un plan radical de réaménagement consistant en des ensembles domiciliaires à haute densité associés à des espaces verts. En mettant un accent marqué sur le développement résidentiel au détriment des locaux à bureaux, la ville a déclenché un processus sans précédent de suburbanisation de son centre-ville. Établi à Vancouver, Trevor Boddy est critique, conservateur, historien de l’architecture et consultant en aménagement urbain. Sa conférence offre une lecture contemporaine de la situation urbaine et géographique unique de la ville côtière et des problèmes qu’elle doit affronter pour prendre son avenir en main.

Le 19 avril, Jeffrey Inaba propose Learning from Astana, qui examine le centre urbain du Kazakhstan, le neuvième pays en superficie dans le monde avec une population de seulement 16 millions d’habitants. Riche en réserves pétrolières et gazières tout en jouissant d’une situation géographique stratégique, le Kazakhstan est sur le point de connaître un boom économique et attire déjà de grandes firmes architecturales internationales. Jeffrey Inaba est le principal architecte de la firme INABA, établie à Los Angeles. Il est directeur de SCIFI, le programme de recherches postdoctorales au Southern California Institute of Architecture, et directeur du C-Lab à l’Université Columbia.

Yoshiharu Tsukamoto présente Tokyo Nine Flux le 26 avril. Yoshiharu Tsukamoto est cofondateur, avec Momoyo Kaijima, du cabinet d’architectes Bow-Wow. Connu pour ses projets de design, Atelier Bow-Wow est également célébré pour ses efforts de recherche, publiés dans les ouvrages Pet Architecture Guidebook et Made in Tokyo, qui définissent de nouvelles typologies urbaines et architecturales à Tokyo. Il prend des éléments de l’environnement bâti n’ayant en apparence aucun rapport entre eux, les rapproche et les adapte à des fins utilitaires. Le conférencier interprète l’espace urbain de Tokyo comme une chaîne causale de réactions à des courants, qu’il s’agisse de phénomènes naturels comme les séismes et les typhons qui exercent une menace constante sur la ville ou de l’augmentation de la population, de la circulation et des déchets.

Le 3 mai, Gregory Guldin, professeur d’anthropologie à la Pacific Lutheran University (PLU) à Tacoma (Washington), présente une conférence intitulée Urbanising Southern China: Poverty, Minorities, and Development. Spécialiste du développement urbain, des ethnies et de la politique en Chine, Gregory Guldin s’intéresse aux conséquences sociales et environnementales de l’industrialisation accélérée dans ce pays, où des villages d’agriculteurs se transforment en agglomérations urbaines de forte densité à un rythme sans précédent.

Pour de plus amples renseignements, visitez le site au www.cca.qc.ca/programmes ou composez le 514 939 7026.

Fondé en 1979, le Centre Canadien d’Architecture est un centre international de recherche et un musée créé avec la conviction que l’architecture est d’intérêt public.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire