Project L.O.V.E: l'expérience, c'est vous!

Début de l'événement: 

24 novembre 2012 - 18:00
Catégories:

Organiser des événements rassembleurs où culture, partage et ouverture d’esprit sont au rendez-vous… Une idée que caresse depuis trois ans Alan Horkan, passionné de musique d’origine britannique qui, en collaboration avec le collectif «OpenMind», lance cet automne «Project L.O.V.E: living our visionary experience».

En route vers Bonnet Rouge, où se tient pour sa onzième édition le festival Eclipse, le concept prend forme. Puis, un nom de projet émerge. «Je me suis rendu compte que tous les éléments étaient en place pour [le] démarrer», affirme le trentenaire. Partager nombre de séances de yoga, repas crus et soirées de musique et de danse avec quelque 25 amis lui aura permis de peaufiner son approche. Une vision de la célébration axée sur le bien-être et la créativité.

«Nous voulons que les gens sentent qu’ils façonnent l’expérience», explique le compositeur, qui voit en la musique la pierre d’assise de «Project L.O.V.E». En faisant en sorte que chaque son diffusé par les haut-parleurs soit chargé d’intentions positives, il offre une sorte de laisser-passer pour un voyage sonore enivrant. Des performances acoustiques aux «DJ sets», l’Espace Griffintown promet de vibrer au rythme des pas des danseurs, le temps d’une nuit. «L’aventure musicale à laquelle les gens sont conviés est teintée par ma perception de la musique elle-même», explique le compositeur, qui mise sur une accélération graduelle du tempo pour créer l’ambiance.

«Lorsqu’on met nos forces en commun, tout est possible», ajoute Daphné Lorian, directrice artistique. Comme les autres membres de l’équipe de créateurs derrière le projet, elle aspire au déploiement d’un concept centré sur le thème du cœur. Une inspiration inscrite dans l’espace-temps pour amener les gens à se recentrer, à prendre conscience de l’importance des sentiments authentiques dans un monde qui a soif de changement.

«Il se déroule en pleine nature québécoise des festivals de musique électronique exceptionnels, assure Alan Horkan, qui produit depuis 1995 sous le nom de Red Electric Earth. Nous voulons prolonger le plaisir que procurent ceux-ci l’été durant pendant la saison froide». Conçue telle une cérémonie, le premier événement «Living our visionary experience» du 24 novembre prochain convie à une sorte de quête initiatique. Une épopée fantaisiste où art visionnaire et sonorités enveloppantes font un!

* Pour vous procurer vos billets et obtenir plus de détails, visitez la page Facebook de la première de Project L.O.V.E: https://www.facebook.com/events/141206669352882/?fref=ts

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Commentaires

Merci de faire découvrir ce

Merci de faire découvrir ce phénomène à tout le monde, vive l'art, vive la vie et le bien-être. Ceux-ci sont une alternative santé à bien des évenement auxquels assistent le public de nos jours. Le ton de ton article est agréable et divertissant! Namaste!

Ajouter un commentaire