Programmation 29e Festival Vues d'Afrique‏

Début de l'événement: 

27 avril 2013 - 00:00
Catégories:

Vues d’Afrique est fière de dévoiler la programmation du 29e festival. L’événement débutera au Cinéma Impérial le 26 avril et se poursuivra au Cinéma Excentris du 27 avril au 5 mai.

Le festival de cinéma africain et créole le plus important hors Afrique bénéficie cette année du soutien de deux représentants remarquables du milieu culturel et artistique : Nabila Ben Youssef et François Bugingo.

Cette année, une centaine de films feront découvrir aux Montréalais de formidables cinéastes en provenance de l’Afrique et des pays créoles, soit plus de 30 pays représentés dont 24 situés en Afrique et dans les pays créoles. Ces films sont répartis dans cinq catégories compétitives: les sélections internationales Fiction (longs et courts métrages), Documentaire (longs et courts métrages), Afrique connexion (séries, longs et courts métrages), ainsi que la sélection canadienne et québécoise Regards d’ici et la sélection Prix des droits de la personne. Pour sa 29e édition, Vues d’Afrique propose 90 séances dont 12 rencontres, 14 projections spéciales, 5 coups de cœur de personnalités d’ici (Sarah Nacer, Yanik Létourneau, Franz Volataire, Nathalie Barton, Raymonde Provencher), « un coup de sang » d’Alain Deneault et 2 séances accessibles aux anglophones.

Hommage à une professionnelle de l'audiovisuel du sud : Osvald Lewat

La cinéaste franco-camerounaise Osvalde Lewat recevra le prix Micheline Vaillancourt décerné par le Cirtef sur proposition de Vues d’Afrique. Cet hommage lui sera rendu lors de la soirée inaugurale au
Cinéma Impérial le 26 avril.

Soirée inaugurale – Un coup d’envoi magistral

Le vendredi 26 avril à 19h au Cinéma Impérial, Vues d'Afrique inaugure sa 29e année avec la présentation du film Kinshasa Kids de Marc-Henri Wajnberg avec Rachel Mwanza vue dans Rebelle de Kim Nguyen et lauréate du Jutra 2013 de la meilleure actrice. Sous la présidence d'honneur de M. Maka Kotto, Ministre des Communications et de la Culture du Québec, la soirée sera animée par Éric M'Boua, en présence de Nabila Ben Youssef, la marraine et François Bugingo parrain de l’événement et sera ponctuée de chansons et de performances diverses : la Troupe rwandaise Itorero Umurage donnera un spectacle au cours de cette première soirée. Ouvert au public : prix d’entrés 10 $.

Soirée de clôture – Palmarès et musique d’Haïti

Le samedi 5 mai à 19h au Cinéma Excentris aura lieu la remise des Prix. Les œuvres auront été vues et jugés par des membres émérites de jurys qui décerneront leurs prix par sections respectives. Après la remise des Prix, Vues d'Afrique clôturera le festival en présentant Herby, le jazz et la musique haïtienne un film coproduit par la France et Haïti d’Arnold Antonin. Ouvert au public : prix d’entrés 10 $.

Fictions – À travers le 7e Art, des créateurs expriment leur vision du monde

Cette section compétitive comprend 8 longs métrages, 12 courts métrages ainsi que Lyiza (L’intelligence) de Marie-Clémentine Dusabejambo présenté (en anglais seulement) hors compétition. Le jury
composé de Bianca Joubert, Sébastien Lacombe et Réjean Tremblay, décernera les prix de la communication interculturelle pour le long et le court métrage ainsi que les prix « Notre Afrik » du la meilleure actrice et du meilleur acteur. Les sujets abordés par les cinéastes dans ces œuvres de fiction permettent de saisir, parfois de façon abrupte, les enjeux des sociétés en proie à des changements. Ainsi, Virgin Margarida (plusieurs fois finalistes aux prix de lde Lucinio Azevedo, nous montre le destins de femmes placées en camp de rééducation à la suite de la guerre de libération du Mozambique. Winter of discontent de Ibrahim El Batout met en scène les tout débuts de la révolution égyptienne. Un premier long métrage sur Mayotte participe à cette compétition : Paradis Amer de Christian Faure. Une aventure à trois personnages principaux, sur fond de conte anime le film de Henri Joseph Koumba Bididi.

Documentaires – Une fenêtre ouverte sur les réalités africaines et créoles

Vues d’Afrique a sélectionné 9 longs métrages et 10 courts métrages et le jury composé de Jacynthe René, Mamoudou Gazibo et Jean-Claude Leclerc désignera pour cette section deux lauréats pour les prix de la communication interculturelle à un long et un court métrage. Riche panorama des réalités africaines et créoles, ces films jettent un regard sans compromis sur le monde ou les personnages qu’ils décrivent. En première sera projeté Capitaine Thomas Sankara de Christophe Cupelin qui retrace le destin tragique de ce président burkinabe trahi par son meilleur ami. Un autre portrait d’un dirigeant africain est proposé par le réalisateur Simon Braight et son film Robert Mugabe… what happened ? Thierry Michel, pour sa part nous dépeint le personnage de Moïse Katumbi dans ses activités d’homme d’Affaire, de propritaire d’une équipe de foot et de politicien.

Haïti est l’objet d’un film sur la situation de déportés expulsés du Canada ou des États-Unis pour des délits commis et qui se retrouvent perdus sur le sol natal comme dans le film Deported de Rachel Magloire et Chantal Régnault. En première aussi sera montré le film Yasmina et Mohammed de Regine Abadia qui s’attache au romancier Yasmina Khadra nom de plume de l’auteur Mohammed Moulessehoul. Enfin le film lauréat du prix du documentaire du FESPACO 2013 Même pas mal permet à Nadia El Fani en coréalisation avec Alina Isabel Pérez de revenir à Montréal. Son précédent film Laïcité Inch’Allah, fut présenté à Vues d’Afrique l’an passé.

Afrique connexion – Vues d’Afrique un partenaires fidèles des cinéastes

Cette catégorie de films nouvellement rebaptisée souligne le lien entre Vues d'Afrique et les productions audiovisuelles africaines. Sont présentés : 5 longs métrages, 10 courts ou moyens métrages et des épisodes de 8 séries télévisées. Cette section offre deux prix parrainés par l’Office internationale de la Francophonie à un court et un long métrage. Les membres du jury sont Marie-Dominique Bonmariage, Pierre Wilson et Eddy Kabeya. Boubacar Diallo nous présente un film comique sur un thème sérieux : Congé de mariage.

Regards d'ici – La vision du Nord vers le Sud

Si le festival propose des films africains et créoles au public québécois, il lui apparaît tout aussi essentiel d’encourager les cinéastes d'ici qui n’hésitent pas à s’engager dans des projets ambitieux en réalisant des films en Afrique et dans les pays créoles. C’est un maillon essentiel dans le partage d’expériences cinématographiques qui nourrissent l’imaginaire cinématographique des uns et des autres. 5 longs métrages et 12 courts métrages seront en lice pour deux prix : celui de la Relève / Via le Monde et celui de la Meilleure production indépendante / ACIC – ONF qui seront décernés par Evelyne Kemajou, Hélène Vachon et Marc-Antoine L. Frénette. Parmi les films présentés dans cette section : Demokarasi de Marie-Claude Dupont nous montre le parcours d’un journaliste engagé dans un combat politique risqué. Sophie Langlois, correspondante pour l’Afrique de Radio-Canada nous présente un portrait exceptionnel de la chanteuse africaine Angélique Kidjo.

Le prix des droits de la personne – Un devoir de conscience

Le Festival du Film sur les Droits de la Personne de Montréal, dont le CIDIHCA a pris la direction, s’associe à nouveau à Vues d’Afrique. Les films retenus au sein de l’ensemble de la programmation (liste ci-après), traitent et dénouent les atteintes et violations aux droits humains. Ils sont soumis aux membres du jury (Amel Abou el aazm, Bineta Ba, Will Prosper) qui désigneront ceux qui leur semblent particulièrement remarquables.

Cette sélection est donc un hommage aux cinéastes et acteurs du 7e art qui combattent l’ignorance, les préjugés, l’indifférence et surtout l’oubli.

Winter of discontent (LM d’Ibrahim El Batout) Sélection internationale fiction

Virgin Margarida (LM de Lucinio Azevedo) Sélection internationale fiction

Les Mécréants (LM de Mohcine Besri ) Sélection internationale fiction

Déportés (LM de Rachèle Magloire et Chantal Regnault) Sélection
internationale documentaire

La plaie et le couteau (LM d’Agnès-Maritza Boulmer) Sélection internationale documentaire

Même pas mal (LM de Nadia El Fani et Alina Isabel Pérez) Sélection internationale documentaire

Peur, colère et politique (LM de Nadia Zouaoui) Sélection Regards d’ici

Demokarasi (LM de Marie-Claude Dupont) Sélection Regards d’ici

Quatre portraits de militants homosexuels d’Afrique de l’Ouest (CM d’Agnès-Maritza Boulmer)

Sélection internationale documentaire

Les ciné-appéritifs- Des occasions uniques de rencontres et de débats
autour des films

Le festival Vues d’Afrique propose un vaste champ de débats et organise des discussions essentielles sur les grands enjeux qui traversent le monde africain et créole. Plus important Forum de cette nature au Canada, Vues d’Afrique n’hésite pas à aborder les thèmes les plus sensibles liés aux réalités socio-économiques, politiques, la situation des Droits de l’Homme et la réalité des plus démunis.

Ciné-apéritifs : Le Baobar 3523 Boulevard St-Laurent (en face de l'Excentris)

Ouvert à tous à partir de 11 h 30 - Bar + Restauration

Projections spéciales-événements – Des points forts du festival

Avec une programmation aussi riche et variée, certaines projections seront l’occasion de proposer des rencontres et de susciter des débats pour permettre la rencontre du public et des créateurs.

Ainsi des tables rondes seront organisées : une autour du Mali avec une soirée de cinéma consacré à ce pays. Une autre sur le thème du printemps arabe avec projection des films Le temps du terrorisme, Yasmina et Mohammed, Les mécréants. Une aussi autour des téléséries africaines avec Boubacar Diallo. Amnistie Internationale présentera La plaie et le couteau un documentaire d’Agnès-Maritza Boulmer sur l’excision.

Une journée est consacrée aux enfants avec la présentation des films République des enfants, Rayons d’espoir et Combien tu m’aimes.

--

Source: IXION communications
Crédit photo: Photo de Kinshasa Kids de Marc-Henri Wajnberg

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire