Prix Écrans canadiens 2018 (Canadian Screen Awards): Six des neuf films primés sont du Québec

Le gala des prix Écrans canadiens (Canadian Screen Awards), la grande fête de la télévision et du cinéma canadiens animée par Jonny Harris et Emma Hunter, a permis ce soir de faire rayonner les artistes et artisans s'étant démarqués cette année sur la scène nationale. L'Académie canadienne du cinéma et de la télévision a ainsi remis 23 prix lors de l'avant-gala et 20 prix pendant le gala télédiffusé en direct à CBC, et un total de 147 prix ont été attribués tout au long de la Semaine du Canada à l'écran (Canadian Screen Week).

Le Québec se distingue avec son cinéma
Le long métrage Maudie s'est le plus illustré avec sept trophées reçus pendant la soirée, dont les prestigieux prix du meilleur film (Bob Cooper, Mary Young Leckie, Mary Sexton, Susan Mullen), de la réalisation (Aisling Walsh), du scénario (Sherry White), du montage (Stephen O'Connell), des costumes (Trysha Bakker), de l'interprétation féminine dans un premier rôle (Sally Hawkins) et de l'interprétation masculine dans un rôle de soutien (Ethan Hawke).

Hochelaga, Terre des Âmes a obtenu quatre statuettes dans les catégories de direction artistique (François Séguin), des images (Nicolas Bolduc), du son d'ensemble (Claude La Haye, Bernard Gariépy Strobl, Daniel Bisson, Louis-Antoine Lassonde) et des effets visuels (Alain Lachance, Yann Jouannic, Hugo Léveillé, Nadège Bozzetti, Antonin Messier-Turcotte, Thibault Deloof, Francis Bernard). Autant de statuettes ont été remises à l'équipe du film d'animation The Breadwinner qui est repartie avec les prix de la musique originale (Mychael Danna, Jeff Danna), de la chanson originale (Qais Essar, Joshua Hill), du montage sonore (Nelson Ferreira, John Elliot, J.R. Fountain, Dashen Naidoo, Tyler Whitham) et de l'adaptation (Anita Doron).

Le documentaire québécois Rumble: The Indians Who Rocked the World a reçu trois prix : celui du meilleur long métrage documentaire Ted Rogers (Stevie Salas, Tim Johnson, Christina Fon, Catherine Bainbridge, Alfonso Maiorana, Linda Ludwick, Lisa M. Roth, Ernest Webb, Diana Holtzberg, Jan Rofekamp), et ceux pour les images (Alfonso Maiorana) et le montage dans un long métrage documentaire (Benjamin Duffield, Jeremiah Hayes).

En plus d'avoir reçu le prix Écran canadien pour le meilleur premier long métrage, prix remis pour célébrer les débuts prometteurs d'un(e) cinéaste canadien(ne) émergent(e) pour un premier long métrage de fiction, Ava a été récompensé pour l'interprétation féminine dans un rôle de soutien (Bahar Nouhian). Le film Les Affamés est sorti gagnant dans la catégorie des meilleurs maquillages (Érik Gosselin, Marie-France Guy), le québécois Boost a remporté le prix de l'interprétation masculine dans un premier rôle (Nabil Rajo), et Take a Walk on The Wildside a été nommé lauréat dans la catégorie de meilleur court métrage documentaire (Lisa Rideout, Lauren Grant, Sasha Fisher).

Pleins feux sur la télévision anglophone canadienne
Ce soir, Alias Grace (Best Limited Series or Program et Best Lead Actress, Drama Program or Limited Series - Sarah Gadon) et Kim's Convenience (Best Comedy Series et Best Lead Actor, Comedy - Paul Sun-Hyung Lee) ont reçu deux prix Écrans canadiens. Les équipes d'Anne (Best Drama Series), de Baroness von Sketch Show (Best Performance, Sketch Comedy), de Cardinal (Best Lead Actor, Drama Program or Limited Series - Billy Campbell), d'Orphan Black (Best Lead Actress, Drama Series - Tatiana Maslany), de Schitt's Creek (Best Lead Actress, Comedy - Catherine O'Hara), de The Amazing Race Canada (Best Reality/Competition Program or Series), de The Secret Path (Donald Brittain Award for Best Social/Political Documentary Program) et de Vikings (Best Lead Actor, Drama Series - Alexandre Ludwig) ont également été récompensées.

Des prix spéciaux pour célébrer les artistes, artisans et productions de l'industrie de l'écran
De père en flic 2 a reçu le prix Écran d'or Cineplex pour un long métrage, honneur décerné au film canadien ayant encaissé les meilleures recettes au guichet sur le plan national au cours de l'année, alors que Murdoch Mysteries et The Amazing Race Canada ont reçu respectivement le prix Écran d'or pour une émission dramatique ou une comédie (Golden Screen Award for TV Drama or Comedy) et le prix Écran d'or pour une téléréalité (Golden Screen Award for TV Reality Show). Quatre autres prix spéciaux ont été présentés pendant le gala : Adrienne Arsenault a remis le prix pour l'ensemble d'une carrière à Peter Mansbridge, Jann Arden a salué Rick Mercer Report pour le prix Icône lui étant décerné, et Sarah Gadon a remis à Margaret Atwood le prix Hommage du conseil d'administration de l'Académie soutenu par Indigo. Molly Johnson et Taborah Johnson ont toutes deux présenté le prix Earle-Grey à leur frère Clark Johnson.

Retour sur les remises de prix de la Semaine du Canada à l'écran
Parmi les productions et professionnels du Québec récompensés depuis mardi, notons P.K. Subban: Shots Fired (Bruce Hills) dans la catégorie Best Variety or Entertainment Special, le prix de Best Costume Design remis à Simonetta Mariano pour Alias Grace, les prix de Best Direction, Comedy et Best Writing, Comedy remis à Jacob Tierney pour Letterkenny, et le prix du meilleur court métrage d'animation remis à Matthew Rankin et Julie Roy pour The Tesla World Light. Le prix de la meilleure expérience immersive est également allé à une équipe québécoise, soit celle de Felix & Paul Studios pour la production Miyubi.

Pour découvrir les finalistes et lauréats des prix Écrans canadiens 2018 (Canadian Screen Awards), rendez-vous au academie.ca/prixecranscanadiens.

Ajouter un commentaire