Présentation des finalistes du concours Alesse, ça commence ici! : une étudiante de l'UQAM se démarque!‏

Catégories:

Les six finalistes du concours "Alesse, ça commence ici!" ont été dévoilées cette semaine. Leurs idées créatives et novatrices témoignent de leur volonté d’entreprendre un projet qui les passionne.

Mettant à profit leur esprit d’entreprise, des centaines de Canadiens ont répondu à l'appel de candidatures. Ils se sont montrés passionnés par les projets qu’ils ont soumis et ont manifesté des intérêts variés. Le sondage Alesse, ça commence ici! a révélé que les Canadiens souhaitent entreprendre des projets dans une variété de domaines, dont les suivants : affaires (26 %), travail communautaire (10 %), travail social (11 %), musique (9 %), mode (8 %), sports (9 %), environnement (9 %), œuvre de bienfaisance (7 %). Onze pour cent (11 %) des répondants ont indiqué être incertains de ce qu’ils veulent faire[i]. Ces résultats concordent avec la diversité des projets soumis, lesquels vont de l’organisme sans but lucratif à la jeune entreprise Internet.

Les gagnantes de l’an dernier, Jesse Robson du Centre d’échange artistique (Centre for Arts Exchange) et Alyssa Reid de Kilos pour la planète (Planet Pounds), ont sélectionné les six finalistes. Celles-ci courent maintenant la chance de bénéficier d’un mentorat et d’un soutien financier sous la forme d’une bourse de 5000 $, ou de remporter un iPad*, des prix qui les aideront à entreprendre un projet qui les intéresse.

« Faire partie du jury de sélection des finalistes de cette année a été une expérience merveilleuse, soutient Jesse. Les jeunes Canadiens sont passionnés et engagés, et souhaitent ardemment se consacrer à quelque chose qui leur tient à cœur. C’est maintenant à la population canadienne de nous aider à choisir les gagnantes en votant en ligne, une fois par jour, pour leur idée préférée. Je suis reconnaissante du soutien que m’a apporté ma collectivité, qui a contribué à faire de moi une gagnante, et je sais que les vainqueurs de cette année partageront les mêmes sentiments. »

Une étudiante de l'UQAM parmi les finalistes:

Parmi les finalistes, on note une étudiante de l'UQAM en Animation et Recherche Culturelles, Audrey-Ann Frenette. À l’automne, comme des centaines de Canadiens, Audrey-Ann Frenette a soumis une proposition de projet dans le cadre du concours Alesse, ça commence ici! afin de courir la chance de gagner 5000 $ et les conseils d’un mentor pour les aider à réaliser leur projet.

Son projet vise à créer un guide des activités locales dans la région de Lanaudière à l’intention des personnes nouvellement retraitées et organiser des conférences sur le passage à la retraite notamment en ce qui concerne la santé. Voir ci-dessous pour le communiqué de presse.

La période de vote débute aujourd’hui et les deux projets qui récolteront le plus de votes remporteront le grand prix.

Voici la liste complète des finalistes

Casey Watamaniuk (Courtenay, C.-B.) – Vélos – Inspirée par les magnifiques paysages de la Colombie-Britannique, Casey aimerait que la nature soit plus présente en milieu urbain. En créant Vélos, un service permettant aux gens de faire don d’une bicyclette qu’ils ne veulent plus, elle espère donner aux personnes défavorisées qui ont besoin d’un moyen de transport la possibilité de se déplacer du point A au point B.

Natalie Ast (Toronto, Ont.) – Des tutus pour les tout-petits : Dons de vêtements de danse – Natalie est une danseuse de longue date qui est passionnée par les arts et la culture, et qui en fait la promotion dans les médias. Son projet vise à recueillir des vêtements de danse usagés encore en bon état pour les offrir à des enfants défavorisés afin de leur donner la possibilité de faire de la danse. Natalie croit fermement aux vertus de la danse et veut rendre cette activité accessible et abordable pour tous, quelle que soit leur situation financière.

Nikki Zhang (Ottawa, Ont.) – Garage de revitalisation – Île aux jouets restaurés – Nikki, une tenante de la conservation et de la durabilité, est d’avis que nous ne devrions pas jeter des articles parfaitement utilisables juste parce qu’ils sont légèrement abimés ou cassés. Son projet comporte deux volets : un atelier et un centre de revente. On pourra obtenir de l’aide et de l’encadrement dans l’atelier pour revamper de vieux articles ou encore visiter le magasin pour acheter des articles revitalisés. Ce nouvel espace permettrait aux gens de redonner vie à un vieil objet.

Audrey-Ann Frenette (Repentigny, Qué.) – Retraite Action – À titre d’organisatrice d’activités culturelles dans sa collectivité, Audrey-Ann croit qu’il est important de maintenir des liens sociaux et de demeurer actif, peu importe notre âge et nos capacités. Ainsi, elle souhaite créer un guide des activités locales à l’intention des personnes nouvellement retraitées, qui vivent une transition importante. Ce guide leur permettrait de choisir des activités en fonction de leurs besoins, de leurs capacités physiques et de leurs moyens financiers. En outre, Audrey-Ann organiserait des présentations sur la transition à la retraite pour offrir du soutien et répondre à des questions complexes, entre autres sur la santé.

Alynne Harel (Thunder Bay, Ont.) – Des amis exceptionnels – Consciente de l’importance capitale d’un réseau de soutien social au secondaire, Alynne souhaite créer un programme qui jumèle des étudiants handicapés avec des étudiants de la même école qui ne sont pas handicapés, mais qui partagent les mêmes intérêts. Alynne espère que ce programme contribuera à éliminer l’intimidation tout en permettant aux participants de tisser des relations durables qui auront une influence positive dans leur vie.

Leigh Boyle (Vancouver-Nord, C.-B.) – le Projet rouge à lèvres – Se retrouver à l’hôpital ou dans un centre de soins palliatifs peut être physiquement et émotionnellement éprouvant. Souvent, les personnes qui vivent ces situations désirent profondément se sentir comme avant. Le Projet rouge à lèvres contribue au processus de guérison des patients dans les hôpitaux et les centres de soins palliatifs en leur offrant gratuitement des soins esthétiques professionnels. Leigh croit qu’il peut être très bénéfique de se faire dorloter et que le médecin en fait souvent la recommandation.

« J’invite tous les Canadiens à participer au choix des vainqueurs en votant sur le site alessecommenceici.ca, déclare Alyssa. Je sais ce que c’est quand on a idée géniale, mais qu’il nous faut de l’aide pour la mettre en œuvre. Le concours Alesse, ça commence ici! m’a aidée à démarrer mon projet en éliminant les obstacles financiers et en m’offrant un encadrement. »

Les Canadiens peuvent dès maintenant se rendre sur le site www.alessecommenceici.ca, et ce jusqu’au 17 février 2013, afin de voter pour leur projet favori. Un vote par personne par jour est autorisé. Les deux finalistes qui auront obtenu le plus grand nombre de votes au terme de cette période seront proclamées gagnantes et recevront une bourse de 5000 $; de plus, elles seront jumelées avec un mentor œuvrant dans un domaine connexe qui leur fournira un encadrement adapté à leurs besoins. Les quatre autres finalistes recevront chacune un iPad*.

Pour obtenir plus de détails sur ces projets emballants et voter pour celui que vous préférez, rendez-vous au www.alessecommenceici.ca dès aujourd’hui. On peut également suivre le déroulement du concours sur Facebook à l’adresse https://www.facebook.com/commenceici.

Au sujet du concours Alesse, ça commence ici!

Le concours Alesse, ça commence ici! est unique en son genre; il offre aux jeunes d’ici la possibilité de décrire leurs ambitions personnelles et de bénéficier d’un mentorat et d’un soutien financier pour entreprendre un projet unique.

Les inscriptions ont eu lieu du 27 août 2012 au 31 octobre 2012, 23 h 59 (heure de l’Est). Les projets soumis, tous aussi créatifs et inspirés les uns que les autres, ont été évalués en fonction des critères figurant dans les règlements officiels du concours disponibles au www.alessecommenceici.ca, et les finalistes ont été sélectionnées par Jesse et Alyssa.

Le scrutin se déroulera du 7 janvier au 17 février 2013. Un vote par personne par jour sera autorisé. Les deux finalistes qui auront obtenu le plus grand nombre de votes au terme de cette période seront proclamées gagnantes.

Les règlements officiels du concours et les modalités du vote sont disponibles au www.alessecommenceici.ca.

--

Source: Catherine Nazair, NATIONAL
Crédit photo: Audrey-Ann Frenette, NATIONAL

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Commentaires

Ajouter un commentaire