Première du nouveau spectacle de Luck Mervil

Catégories:

Tout a commencé lundi soir à l'image du chanteur...délicatement, chaudement, intimement avec un solo de percussions de l'incomparable Vovo. Sont entrées alors en duo, des guitares sensuelles précises, cristallines.
Trois voix sont venus y ajouter le soleil carribéen, pour ensuite acceuillir un Luck Mervil en costard blanc à la James Bond!! Haïti entrait sur scène. L'accueil des plus ou moins 500 personnes au Club Soda fut instantané et tout aussi chaleureux. Le premier spectacle de «ti peyi a»...son dernier né (chez le label Jajou), venait de commencer avec une invitation à «vin danse»!(viens danser).
L'intensité par contre, à pris un tournant émotif lorsque Mervil a racconté l'impact de la mort d'un enfant tué par balle, se trouvant à ses côtés lors d'une visite en sa terre insulaire pendant les conflits politiques qu'accablent cette nation. Après cette expérience affirme Mervil «nous nous sommes réunis et avons composé la chanson éponyme de l'album, ti peyi a».
Dès lors le Club Soda était en feu et l'intensité fut un crescendo jusqu'à la fin. Mervil nous quitta alors en promettant que son spectacle de vendredi prochain n'aurait pas de fin. «Quand on se sent bien comme se soir, on ne peut pas arrêter ça et aller se coucher...venez vendredi on continuera toute la nuit». Ca promet en effet.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire