Opéra: déchéance d’une femme et hypocrisie sociale

Début de l'événement: 

15 septembre 2012 - 00:00
Catégories:

L’Opéra de Montréal ouvra sa 33e saison avec La traviata de Giuseppe Verdi.

La première aura lieu le samedi 15 septembre.

L’œuvre, emblématique de Verdi et parmi les plus populaires de tout le répertoire lyrique, révèle un Verdi grand homme du théâtre lyrique italien : sujet scabreux, musique sublime, airs envoûtants, prouesse vocale et vigueur dramatique révolutionnent le monde convenu de l’opéra d’alors.

Dans le rôle exigeant de la courtisane Violetta Valéry, la soprano grecque Myrto Papatanasiu qui fait ses débuts à la compagnie après avoir triomphé dans le même rôle à Dallas qui lui a décerné, cette année même, le Maria Callas Debut Award pour son interprétation du rôle.

Elle partagera la scène avec le ténor italien Roberto De Biasio, dans le rôle d’Alfredo, son amant, et le baryton italien Luca Grassi, dans celui de Giorgio Germont, le père d’Alfredo, qui fera également ses débuts à notre compagnie. Un autre début : le chef italien Fabrizio Maria Carminati au pupitre de l’Orchestre Métropolitain et du Chœur de l’Opéra de Montréal.

Dans cette production de l’Opéra de Montréal dont la scénographie nous situe dans les années 1910, la mise en scène est confiée à Michael Cavanagh, les décors à Tom Mays, les costumes à Gail Bakkom et les éclairages à Anne- Catherine Simard-Deraspe.

--
Source: Opéra de Montreal

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire