Odysséo de retour à Laval avec un spectacle plus émouvant que jamais

Début de l'événement: 

14 mai 2013 - 00:00
Catégories:

Après avoir parcouru l’Amérique pendant près de deux ans, Odysséo, le deuxième spectacle de Cavalia, sera de retour à Laval, à compter du 14 mai prochain. « Le public pourra découvrir un spectacle resserré, bien rodé et dont la finale est plus spectaculaire que jamais», a annoncé aujourd’hui le Président-Fondateur de Cavalia, M. Normand Latourelle, en présence du Maire de Laval, M. Alexandre Duplessis.

Depuis sa création à Laval en 2011, les 67 chevaux et 46 artistes d’Odysséo se sont attirés les éloges des critiques et du public partout où ils sont passés. À Miami, Normand Latourelle a été comparé à Walt Disney; à Toronto les supplémentaires se sont ajoutées les unes après les autres pour un séjour record de 17 semaines; à Los Angeles, la troupe a été invitée par Jay Leno au Tonight Show, une première pour Cavalia qui n’avait jamais accepté d’envoyer des chevaux dans un studio de télé. Au cours de cette première tournée américaine, Odysséo a également posé son Grand Chapiteau Blanc à Atlanta, à Monterrey au Mexique et à Phoenix en Arizona. À ce jour, près de 370 représentations ont été données devant 655 000 spectateurs.

Le déménagement à partir de Los Angeles, où Odysséo était en spectacle depuis février dernier, a nécessité une centaine de semi-remorques et a coûté 2 millions de dollars. Aucun autre spectacle n’est aussi dispendieux à déplacer d’une ville à l’autre.

On peut déjà apercevoir le chapiteau d’Odysséo, s’élevant à plus de 38 mètres, le long de l’Autoroute 15 à l’angle du Boulevard du Souvenir. Au moment de la conférence de presse, les équipes travaillaient à donner vie au décor de cette aventure équestre hors du commun. Des tracteurs à chenille façonnaient, au milieu de l’immense scène, deux montagnes équivalant à des édifices de trois étages.

Véritable révolution du spectacle, Odysséo se présente comme la production de tous les défis, celui du plus grand chapiteau de tournée au monde, du plus grand espace scénique, des plus beaux effets visuels et du plus grand nombre de chevaux sur une même scène.

« Nous nous sommes donnés les moyens de réaliser, à un niveau jamais atteint auparavant, le mariage de l’art équestre, des arts de la scène et de la haute technologie » a ajouté Normand Latourelle. « Il faut 10 000 tonnes de pierre, de terre et de sable pour créer ce grand espace de liberté où les hommes et les chevaux viennent s’amuser en toute complicité. La scène est surplombée d’une grille technique pouvant supporter 80 tonnes d’équipement, incluant un carrousel grandeur nature, ce qui défie tout ce qui s’est fait à ce jour sous chapiteau et qui peut se comparer avantageusement aux salles de spectacle les mieux équipées de la planète. »

Pendant que les équipes techniques et logistiques s’affairent au montage des installations, les chevaux, quant à eux, reviennent tranquillement de vacances, les derniers étant arrivés ce matin même. Au cours des deux dernières semaines, les vedettes à quatre pattes ont profité du beau temps et des prés verdoyants d’une ferme de 760 acres au Kentucky. Une seule journée de pluie et des températures entre 20 et 25 degrés Celcius ont contribué à faire de ces vacances un parfait moment de répit.

Lors de la conférence de presse, le Maire de Laval, M. Alexandre Duplessis, était fier d’annoncer une collaboration qui permettra aux enfants des camps de jour lavallois de vivre la magie d’Odysséo à travers deux représentations spécialement conçues pour eux. Les dates de ces deux représentations seront annoncées ultérieurement.

Après son passage à Laval, Odysséo poursuivra sa tournée américaine et se rendra à Boston. Les billets pour Odysséo de Cavalia sont disponibles au www.cavalia.net, en téléphonant au 1-866-999-8111 ou en se présentant directement à la billetterie sur le site du spectacle à l’angle de l’autoroute 15 et du Boulevard du Souvenir.

--

Source: Brigitte Chabot Communications
Crédit photo: Cavalia

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire