Francofolies 2009 à Montréal: les spectacles en salle sont dévoilés

Début de l'événement: 
30 juillet 2009 - 00:00

Photo : Victor Diaz Lamich

Les FrancoFolies de Montréal dévoilent leurs premières cartes: Jane Birkin, Gérard Darmon, Pierre Lapointe, Arthur H, Yann Perreau, Bernard Lavilliers, Daniel Bélanger, Juliette Gréco, Catherine Major, Rokia Traoré, Mara Tremblay, Julien Doré, Malajube, Cœur de pirate, Daniel Lavoie, La Grande Sophie, Nouvelle Vague, Ariane Moffatt, Émily Loizeau, Zaza Fournier, Doriane, Jérôme Minière, Band de garage et, en clôture, la création sur scène de l’album 12 hommes rapaillés…

En effet, c’est cet été que Les FrancoFolies de Montréal connaîtront leur 21e édition. Et, vingt et un, c’est bien sûr un chiffre gagnant. Pour preuve, le plus grand événement consacré à la musique de la francophonie, toujours présenté par Ford du Canada en collaboration avec Molson Dry, a dans son jeu une impressionnante panoplie d’artistes qui viendront, du 30 juillet au 9 août, témoigner de l’excellente santé de notre musique.

La donne sera composée d’une soixantaine de spectacles en salle avec les meilleurs atouts de la francophonie, sans oublier une multitude de spectacles extérieurs gratuits (qui seront annoncés le 15 juillet). Qu’ils soient figures de la scène émergente ou depuis longtemps as de nos cœurs, les artistes parmi les plus intéressants de la chanson au rock en passant par la musique du monde et le hip-hop seront de la partie. Notons que cette 21e édition sera dédiée à Alain Bashung, ce pilier de la chanson française disparu cet hiver. Les billets pour tous les spectacles en salle seront mis en vente dès ce samedi, 25 avril, à midi.

Événements spéciaux

Une fois de plus, les Francos seront ponctuées d’événements spéciaux pour tous les goûts. Qu’il s’agisse de premières, de spectacles entièrement repensés, de concepts inusités ou d’invitations à rassembler des voix qu’on n’avait jamais entendues ensemble, ces créations exclusives sont devenues la signature de nos Francos. Et cette année, avec pas moins de sept événements spéciaux, c’est la baraka.

Nouvelle Vague en V.F. Première partie : La patère rose - 31 juillet, 21h - Métropolis
Quand le postpunk donne rendez-vous à la culture pop, c’est qu’on a affaire à la déferlante Nouvelle Vague des multi-instrumentistes et coréalisateurs Marc Collin et Olivier Livaux. Le concept : reprises façon bossa-nova de hits de cette musique radicale des années 1980. Après le succès de deux albums en anglais, les Francos de La Rochelle, qui fêtent leur 25e anniversaire cette année, ont eu l’idée d‘y faire surfer la langue française ; c’est donc au tour des Plastik Bertrand, Indochine et Rita Mitsouko de remonter le courant dans d’excentriques et inédites reprises de classiques. Auparavant, Fanny Bloom, Roboto et Kilojules, fort appréciés l’an dernier, viennent nous présenter l’électropop de leur premier album éponyme, La patère rose, paru en mars.

Joli chaos x 2 - Daniel Bélanger en solo - 4 août, 20h - Théâtre Maisonneuve de la PdA
Des insomniaques qui s’amusent au fil de quatre saisons dans le désordre, parcourues en tricycle pour rêver mieux, malgré qu’on se déflaboxe devant l’échec du matériel, voilà ce qu’on (re)découvre dans ce Joli chaos signé par celui-dont-on-ne-compte-plus-les-Félix. Une charmante et étonnante relecture de son riche répertoire agrémenté de quelques perles inédites, pour la première fois en solo à Montréal ! - Daniel Bélanger Band - 5 août, 21 h - Métropolis, série Les Nuits Ford Focus - Alex McMahon, Jean‑François Lemieux et Carl Bastien se prêtent à la plus récente folie en quatre de Daniel Bélanger. Ce fabuleux imbroglio, digne enchevêtrement né d’un artiste qu’on vénère, sort tout droit du même album double best of, paru fin 2008. En attendant la prochaine mouture de notre prolifique idole, voilà déjà un admirable bordel à savourer.

Martha Wainwright solo en français - 5 août, 20h, Théâtre Maisonneuve de la PdA
Ce n’est pas parce qu’elle est la fille de l’un (et de l’une) et la sœur de l’autre qu’elle n’est pas une artiste à part entière… Son image sexy, sa pop allumée et ses textes engagés sont l’apanage d’une femme de défis, qui fait les choses à sa manière et qui, par-dessus tout, aime vivre intensément. Et juste pour les Francos, Martha nous présentera un spectacle majoritairement en français.

Carte blanche à La Confiserie. Première partie : Polipe - 7 août, 22h - Cabaret Juste pour rire
La Confiserie est certainement un des nouveaux labels les plus intéressants et les plus singuliers apparus au Québec au cours des dernières années. Dirigée par le célèbre et énigmatique Navet Confit, La Confiserie compte dans ses rangs Carl-Éric Hudon et Émilie Proulx, gagnante des Francouvertes en 2007. Tout ce beau monde et quelques invités-surprises joueront ensemble les chansons des uns et des autres dans une ambiance de franche camaraderie ! En première partie, Polipe nous fera découvrir les chansons de son premier album à venir dans les prochains mois. Découvrez ces nombreux nouveaux talents avant tout le monde.

La Tournée des Francos avec La Casa, Suarez et Alfa Rococo - 8 août, 19h - Club Soda
La Tournée des Francos, c’est pas compliqué : c’est La Casa (France), Suarez (Belgique) et Alfa Rococo (Québec), qui feront ensemble le tour des FrancoFolies de La Rochelle, de Spa et, bien entendu, de Montréal, trimballant respectivement Les Trucs Abîmés, On attend et Lever l’ancre. Voilà bien du rock acoustique fort plaisant à l’oreille, signé par un joyeux trio de groupes francophones chaudement applaudis.

Spectacle de clôture - 12 hommes rapaillés - 8 août, 20h - Théâtre Maisonneuve de la PdA
Les mélodies envoûtantes de Gilles Bélanger, la réalisation impeccable de Louis‑Jean Cormier et 12 voix pour chanter un géant : autant d’artistes exceptionnels pour nous faire goûter à la poésie de Gaston Miron. Un hommage émouvant, pertinent, unique - à l’image de la plume du poète -, une œuvre majeure de la chanson québécoise, 12 hommes rapaillés a connu un succès incroyable (25 000 albums vendus), soutenu par de dithyrambiques critiques. Aux Francos, voici un moment grandiose où les Michel Rivard, Yann Perreau, Daniel Lavoie, Richard Séguin, Vincent Vallières et plusieurs autres se partageront la scène pour immortaliser live ce véritable tour de force.

Ariane Moffatt. Première partie : Émily Loizeau - 8 août, 21h - Métropolis
Ariane Moffatt sur scène avec cordes et cuivres ? Euh… wow ! Sûr que les francofous vont se délecter de cet électrofolk enrichi ! En habillant Tous les sens d’une esthétique un peu plus pop, mais toujours empreinte d’effets sonores on ne peut plus modernes, Ariane Moffatt prouve une fois de plus la qualité et le dynamisme de son incommensurable talent de créatrice. Quant à elle, la Française Émily Loizeau, folie en tête, transporte outre-Atlantique son Pays Sauvage de l’autre bout du monde, contrée drôlement intéressante d’effervescence délirante.

La programmation en salle série par série

Théâtre Maisonneuve de la PdA, 20 h - Série Les Événements Ford Fusion

Présentée en collaboration avec La Presse, RockDétente 107,3 Montréal, 98,5 FM et BOOM FM

Spectacle d’ouverture - Gérard Darmon - 31 juillet
Vous ne saviez pas encore que ce grand acteur séducteur chantait ? Eh bien, le comédien Gérard Darmon, un fidèle de Lelouch, avec trois albums derrière la cravate, n’a probablement pas fini de nous faire succomber… Surtout que son petit dernier, On s’aime, coréalisé et composé par son ami Marc Lavoine, sorti en France à l’automne 2008, vient tout juste de débarquer dans nos bacs. Alors, courez vite découvrir ce nouveau disque du Mambo Italiano crooner en attendant ce spectacle présenté en grande primeur pour l’ouverture de cette 21e édition.

Bernard Lavilliers - 1er août
Avec plus de 30 albums à son actif, parus sur une quarantaine d’années, l’éternel aventurier Bernard Lavilliers n’a pas fini de nous enchanter ! Sur son dernier effort, Samedi soir à Beyrouth, on retrouve sa voix chaude et grave, un fond de reggae, de soul et de folk, des textes sociopoétiques percutants ; un disque envoûtant, quoi.

Juliette Gréco - 2 août
L’intégrale de son œuvre peine à rentrer sur 21 disques. Je me souviens de tout, c’est le titre du dernier album de cette icône, à paraître très bientôt. À plus de 80 ans, celle qu’on appelle judicieusement « La » Gréco s’allie aux artisans-paroliers que sont Olivia Ruiz et Abd Al Malik (le choc des générations, connaît pas !), pour ne nommer que ceux-là, sans oublier celui qui l’accompagne autant dans la vie que sur scène, le pianiste Gérard Jouannest - qui a si longtemps joué aux côtés de Brel -, pour un énième opus en six décennies de formidable carrière. Gageons que, nous aussi, on se souviendra de cette grande dame, et pendant longtemps.

Béla Fleck et Toumani Diabaté - 6 août
LA réunion de deux grands maîtres dans un seul et même concert, un seul et même soir, c’est tout un honneur ! Considéré comme le plus grand joueur de banjo au monde, l’Américain Béla Fleck s’est allié au Malien Toumani Diabaté, figure clé de la musique africaine, issu de la 71e génération de joueurs de kora de sa famille. Ces deux musiciens d’une virtuosité et d’une créativité exceptionnelles nous feront vivre la plus excitante des soirées africaines.

Jane Birkin - 7 août
Apparemment, cette grande dame de la chanson qui « cherche sa maison entre France et Angleterre » se plaît bien chez nous… pour notre grand bonheur ! Cet été, elle amène son album Enfants d’hiver dans ses bagages, sur lequel elle s’est enfin aventurée à écrire ses propres pièces. Du Jane Birkin encore plus Jane Birkin, en somme, sur un disque réalisé par Edith Fambuena et portant notamment la marque des Alain et Pierre Souchon, Alain Lanty et Hawksley Workman. Le dernier-né de la dame aux airs d’ado - qu’on n’avait pas vue aux Francos depuis son excellent Arabesque, à guichets fermés en 2003 - lui ressemble à coup sûr : empreint de grâce, de douceur et nostalgie, merveilleusement envoûtant. On l’adopte à la première écoute.

Métropolis, 21 h - Série Les Nuits Ford Focus

Présentée en collaboration avec 96,9 CKOI et Radio-Canada

Malajube. Première partie : Les Dales Hawerchuk - 1er août
Le groupe québécois de l’heure revient aux Francos nous présenter son plus récent album, le très acclamé et très solide Labyrinthes. Après avoir traversé le Canada quasi de bord en bord, Malajube a joué en France, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Belgique, aux États-Unis et dans quelques autres pays avant d’envahir le Métropolis de ses chansons puissantes et intransigeantes. Des représentants dont on peut être vraiment fiers ! En première partie, Les Dales Hawerchuck, qui avaient inauguré la tournée de leur 2e album aux Francos en 2008, viennent présenter le dernier show de cette même tournée, toujours aux Francos.

Pierre Lapointe. Première partie : Albin de la Simone - 2 août
En première montréalaise qu’il réserve une fois de plus aux Francos, Pierre Lapointe troque son costume de mutant pour exprimer ses Sentiments humains, d’après son album tout frais sorti et qu’on attendait avec la plus grande impatience. Nous restions là, à guetter son retour, malgré ces étranges lueurs… Il nous l’avait bien dit, qu’il reviendrait ! Auparavant, on visitera le Bungalow décoré façon acoustique de l’inclassable Albin de la Simone, cet esprit ludique à la fantaisie non distillée fuyant avec légèreté toute forme d’étiquette.

Arthur H. Première partie : Yann Perreau - 4 août
Particulièrement dansant, L’Homme du monde a été consacré meilleur album pop rock de l’année aux 24es Victoires de la musique. Sur les pièces de ce 7e disque d’Arthur H, réalisé encore une fois ici par le Montréalais Jean Massicotte, la guitare éclipse le piano, et l’habituelle poésie délirante de l’artiste devient joyeusement groovy. Une soirée d’autant plus attendue que s’y ajoute une première partie en or avec Yann Perreau, à son premier passage sur scène depuis la sortie, en mars dernier, de son magnifique album Un serpent sous les fleurs.

Oxmo Puccino. Première partie : Jeune Chilly Chill - 6 août
Il était minuit et le Club Soda était plein à craquer lors de sa dernière venue chez nous, pour le Festival International de Jazz de Montréal, en 2006. Le hip-hop français d’Oxmo Puccino peut se vanter d’être non seulement intelligent, mais aussi doté d’une classe certaine, braqué avec L’Arme de paix. Juste avant, en attendant la sortie de Chillage extrême, on peut se contenter de Swaggalicioso ou venir entendre aux Francos le hip-hop teinté d’humour de Jeune Chilly Chill, de NulSiDécouvert.

Karkwa. Première partie : Marie-Pierre Arthur - 7 aoûtAttention, attention : dernière chance de voir le spectacle Le Volume du vent ! Avec ses deux Félix en poche, une nomination aux Junos pour le prix de l’album francophone de l’année pour son 3e disque et toujours plus de fans, Karkwa continue de séduire inexorablement. Venez planer à votre tour ! En première partie, Marie‑Pierre Arthur - et certains membres de Karkwa qui l’accompagnent - qu’on a pu découvrir aux Francos l’an dernier. Son album vient tout juste de paraître. Et il y a un méchant gros buzz en ce moment à son sujet. Ça fait que… dépêchez-vous !

Club Soda, 19 h - Série Tendances Vidéotron

Présentée en collaboration avec ARTV et Galaxie, RockDétente 107,3 Montréal, Info 690 et 96,9 CKOI

Numéro#. Première partie : Donzelle - 31 juillet
Duo très habile dans l’art de plaquer des textes subversifs sur des musiques synthétiques et des refrains sucrés, Numéro#, constitué du Bordelais Jérôme Rocipon et du Québécois Pierre Crube, après nous avoir fait l’éloge du style et du glamour dans l’Idéologie des stars, remet ça avec son Sport de combat, paru à la mi-avril. Pas de doute, leur électropop d’autodérision, parodie de tubes disco, donne l’irrésistible envie de danser ! En première partie, la hip-hop chick de l’heure, Donzelle.

Les Moquettes Coquettes, Sous les jupes des filles - 1er août
Pour leur 3e passage aux FrancoFolies, les Moquettes Coquettes célèbrent leur 5e anniversaire en s’entourant de filles qui savent rocker leur féminité. Vous savez, celles dont l’énergie, le charisme et le talent embrasent la scène et magnétisent les foules ? Des invitées, dont La patère rose et Orange Orange, viendront ajouter leur touche colorée et mettre le feu au Club Soda en leur compagnie. Au programme : musique, humour, danse, numéros grandioses… Et ce sera mieux qu’un party de filles, parce que les gars sont invités!

Catherine Major. Première partie : Sammy Decoster - 2 août
En nomination dans trois catégories au Gala de l’ADISQ 2008 (Félix de la meilleure réalisation), récipiendaire du volet Québec du Prix Félix‑Leclerc aux Francos l’an dernier, gagnante d’un Jutra pour la musique du film Le Ring, Catherine Major fait l’unanimité - et sidère systématiquement son auditoire ! Le Français Sammy Decoster débarquera auparavant en trio avec son récent premier album de folk rock américain, Tucumcari, et s’accordera à merveille avec le sens de la romance de la déjà grande Catherine.

Martin Léon. Première partie : Saule - 4 août
Le premier a affiché complet lors des deux spectacles qui ont suivi le lancement de son 2e album ; le second a été remarqué par nul autre que le grand Franco Dragone. On a d’un côté le nouveau Facteur vent d’un Martin Léon qui nous avait déjà impressionnés avec son Kiki BBQ, et, de l’autre, le grand gaillard aux allures juvéniles qu’est Saule, avec son Western des temps modernes bourré de tendresse et de caresses. Qui dit mieux ?

Rokia Traoré - 5 août
Si vous ne voulez pas manquer LE spectacle world de l’année, vous ne louperez certainement pas la venue de la Malienne Rokia Traoré, lauréate de la catégorie album de Musiques du monde aux Victoires de la musique 2009 pour Tchamantche. Grooves puissants, sensuels et langoureux, les pièces de son plus récent disque baignent dans un environnement musical souvent minimaliste, mais constamment original, qui devrait aussi faire tendre l’oreille aux amateurs de blues et interpeller les fans de rock contemporain.

Sir Pathétik - 6 août
Le 5e album de Sir Pathétik réalise des ventes records pour le genre hip-hop au Québec : avec près de 6000 albums écoulés en six semaines, Avant k’tu m’oublies connaît un succès phénoménal, et ce, alors que la plupart des grosses stations de radio lui claquent toujours la porte au nez ! Mais c’est tant pis pour elles, puisque Sir Pathetik ne laisse personne indifférent, pas même l’ADISQ, qui l’a mis en nomination à maintes reprises depuis 2004… Et comme il a beaucoup d’amis, on s’attend bien sûr à de la visite sur scène, dont son complice de Mauvaize Frékentation, Billy Nova !

Mara Tremblay. Première partie : Ludo Pin - 7 août
Quatre ans après Les nouvelles lunes, Mara Tremblay accouche de Tu m’intimides, qu’elle a coréalisé avec Olivier Langevin et Pierre Girard. Solaire et enivrant, ce 4e opus annonce une œuvre audacieuse. Avec sa formidable capacité à toujours se réinventer, elle nous propose des pièces où la guitare trône aux côtés des pointes d’électro, enveloppant sa voix si particulière et, ça y est, elle nous intimide ! Ludo Pin, premier artiste à avoir signé avec le nouveau label Audiogram France, se pointera juste avant, seul sur scène, avec son ordi, sa guitare et tout un cocktail de musiques.

Nouvelle salle de la Maison du Festival, 20 h 30 - Tout en chanson La Presse

Présentée par SIRIUS Radio Satellite en collaboration avec ARTV et CIBL 101,5 FM

Cœur de pirate. Première partie : Le Husky Trio - 30 juillet (19 h) au 2 août
En 2008, elle a notamment fait la première partie de Benjamin Biolay aux Francos et lancé son disque sous l’étiquette Grosse Boîte. Son premier opus n’était pas encore sorti qu’un véritable buzz courait déjà sur son cas. Fragile, candide - comme ses chansons, d’un romantisme mordant - la femme enfant qu’est Béatrice Martin, entre chanson française et musique folk, chante les sentiments exacerbés de l’adolescence d’un accent indéfinissable, accompagnée de son piano. Les journalistes lui font la cour, elle a le vent dans les voiles, et nous, on suit ! Chanson pop et mélancolie seront au programme du Husky Trio, en première partie.

Daniel Lavoie - 4 août
C’est ce qui arrive avec ceux qui nous gavent de succès depuis si longtemps, qui nous habituent à l’excellence : leur œuvre s’imbrique sournoisement avec notre quotidien et on oublie un peu à qui on a affaire. Aussi, quand on écoute Où la route mène, la compilation double CD/DVD de Daniel Lavoie, la réaction est unanime : « Mais-que-de-hits ! ». Et quand on le redécouvre sur scène - et particulièrement en solo, comme pour ce spectacle - cette même surprise se fait carrément choc : Daniel Lavoie est depuis longtemps une de nos grandes voix, un sacré mélodiste. Une évidence totale… et un maudit bon show !

La Grande Sophie - 5 et 6 août
Écriture, composition, arrangements ; sur son 5e album, elle a pratiquement tout fait elle-même. La Grande Sophie, en autodidacte parfaitement inspirée, nous offre sur Des vagues et des ruisseaux des chansons plus mûres, un ton plus personnel et des thèmes plus intimes, avec des chœurs étonnants et prenants, aux accents parfois slaves, soul ou fifties, sur le même fond de pop rock mélodique qu’on apprécie depuis une quinzaine d’années.

Julien Doré. Première partie : Amylie - 7 et 8 août
De la voix, du charisme et une présence scénique. Des couplets à la Gainsbourg, un folk rock qui déménage. Gagnant, en 2007, de l’émission française Nouvelle Star, Julien Doré joue de la guitare, du ukulélé et du piano. Il chante en duo avec Carla Bruni sur son premier opus, Ersatz, paru en juin 2008, que les Victoires de la musique ont consacré album « révélation de l’année ». Bref, à quoi bon se demander pourquoi la France en est littéralement folle… Succombons ! Amylie, elle, chante Jusqu’aux oreilles, son électro-folk qui n’est pas sans rappeler Camille, Ariane Moffatt ou encore Feist. Vibrant !

Cabaret Juste pour rire, 22 h - Série Hip Rap Rock Molson Dry

Présentée en collaboration avec MusiquePlus, NIGHTLIFE Magazine, CISM 89,3 FM et BANDE À PART

Spleen / Movèzerbe - 31 juillet
Après être passé au Festival International de Jazz de Montréal en 2006, Spleen, Parisien d’origine camerounaise ayant signé chez Universal France, débarque de nouveau chez nous. Comme un enfant, c’est tout lui : de la poésie romantique qui donne dans le melting-pot musical. Qui dit fusion des genres dit aussi Movèzerbe, le nouveau collectif québécois de hip-hop électrojazz composé de Les 2 Tom (Tom & Mash), Karim Ouellet, Accrophone (Claude & Eman), Boogat, AbidboX et KenLo Le Narrateur. Un mois dans un chalet, et voilà le résultat de leurs instants magiques de création et d’exploration, Dendrophile, paru en février, un des meilleurs disques de hip-hop de cette année !

Zaza Fournier / Caïman Fu - 1er août
Elle affiche l’aplomb d’une artiste de cabaret ou d’une rockstar des fifties. Chanteuse réaliste rétro kitsch du nouveau millénaire, Zaza Fournier a non seulement l’insolence pour seconde nature, mais aussi un timbre de voix puissant, un accordéon et… un iPod pour orchestre ! Entre pop intimiste et rock saisissant, entre fougue et maturité, il y a Caïman Fu et son Drôle d’animal, de retour après plusieurs mois d’absence, avec Isabelle Blais, l’actrice de l’année ! Un 3e album éclectique et savoureux qui sonne drôlement bien à nos oreilles humaines. Du pop-rock vitaminé pour tout le monde !

Les Fatals Picards / 3 gars su’l sofa - 2 aoûtLa chanson rock « indé-débile » décalée des Fatals Picards ne connaît qu’une rengaine : chanson, humour et autres trucs, qu’on retrouve évidemment sur leur 5e album studio, Le sens de la gravité. Et il paraît que sur scène, c’est complètement surréaliste ! Aussi au programme de cette folle soirée de chanson rock humoristique, 3 gars su’l sofa qui n’ont pas chômé cette année, parcourant le Québec, le Canada et l’Europe avec plus de 200 spectacles, en plus d’enregistrer un 2e disque. Leur Cerf-Volant s’apprête à s’envoler d’ici quelques jours. Du grand vent, s’il vous plaît !

Anis / Doriane - 4 août
Après avoir écoulé plus de 130 000 exemplaires de La Chance, son premier effort, le chanteur français Anis prend de nouveau la route avec Rodéo Boulevard, un opus à la réalisation plutôt léchée, aux ambiances plus reggae, davantage ska, résolument blues. Doriane, 2e moitié de la défunte formation Dobacaracol, vient enfin nous présenter ses chansons qu’elle a puisées, dit-elle, à la source de son identité propre… Venez voir comment elle sonne!

Zong / Le Roi Poisson - 5 août
Artistes nomades de l’électro punk dub, le groupe atypique réunionnais Zong vient nous présenter son 3e album, Fractures, étonnant mélange d’électro et d’instruments traditionnels. De la musique volcanique ! Le Roi Poisson s’est offert un nouvel aquarium, un plongeon dans une mer bariolée de rock-pop-indie-disco-dance-prog : Il fallait que ça sorte, un peu progressif, déstabilisant, éclectique, tout sauf linéaire. Et évidemment éclaté!

Souleymane Diamanka / Jérôme Minière - 6 août
Le Sénégalais Souleymane Diamanka est un alchimiste des mots. Il les pose sur une musique plutôt jazzy et intimiste, avec quelques accents africains, sur L’Hiver Peul, qui contient chansons à rebours, palindromes et voix grave, nous rappelant un autre slameur, Grand Corps Malade, avec qui il a d’ailleurs collaboré. Dans un tout autre registre, le Cœurs de l’habitué des Francos qu’est Jérôme Minière battra au rythme des guitares subtiles, bercé d’une touche d’électro, drainé par la chaude poésie surréaliste de l’artiste autodidacte.

Band de garage / Avec pas d’casque - 8 août
Ils se sont produits ensemble au 22e Coup de cœur francophone à l’automne dernier. Fans finis l’un de l’autre, Band de garage et Avec pas d’casque n’avaient en commun que leur formule duo guitariste-chanteur et batteur, jusqu’à ce que APDC s’arroge un homme à tout faire pour enrichir ses prouesses. Donc, deux duos qui se font quintette le temps des Francos. Une fusion de stoner rock comico-trash qui décrasse et de folk-country-grunge artisanal. Ça promet !

Voilà l’ensemble de la programmation en salle des 21es FrancoFolies de Montréal; celle des spectacles extérieurs gratuits sera annoncée le 15 juillet.

Billets mis en vente dès le samedi 25 avril

Les billets pour tous ces spectacles seront mis en vente dès le samedi, 25 avril, à midi. Ils seront disponibles aux guichets du Métropolis (montrealmetropolis.ca, 59, rue Sainte‑Catherine Est - 514 844-3500) sauf ceux de la Place des Arts.

Les billets du Métropolis, de la nouvelle salle de la Maison du Festival et du Club Soda sont aussi offerts chez Ticketpro au ticketpro.ca, 514 908‑9090 ou 1 866 908‑9090, sans frais.

Pour les spectacles présentés à la Place des Arts, les billets sont disponibles au 514 842‑2112, au 1 866 842-2112 sans frais, ou à www.laplacedesarts.com.

Finalement, les billets du Cabaret Juste pour rire sont disponibles chez Admission - www.admission.com, 514 790‑1245 ou, sans frais, 1 800 361‑4595.

Soulignons également que les festivaliers désirant organiser leur visite aux Francos peuvent consulter notre site web à la rubrique « Réserver votre séjour » ou francofolies.com/forfaits.

Pour tout savoir sur les Francos

Le dépliant officiel gratuit des Francos présente tous les renseignements de la programmation en salle de cette 21e édition des FrancoFolies de Montréal. Il est offert dès aujourd’hui dans les salles de spectacles, chez la plupart des disquaires et des libraires, dans les lieux publics et dans les principaux commerces du centre-ville de Montréal. À l’extérieur de la région métropolitaine, on peut commander un exemplaire gratuit par la poste. On peut également joindre la ligne Info‑Francos Vidéotron en composant le 514 876‑8989 ou, sans frais, le 1 888 444‑9114, ou encore visiter le francofolies.com. Pour tout savoir avant tout le monde, on peut s’inscrire à l’Infolettre Spectra et recevoir chez soi toute l’information concernant les primeurs aux FrancoFolies.

C’est un rendez-vous pour la 21e édition des FrancoFolies de Montréal, qui aura lieu du jeudi 30 juillet au dimanche 9 août 2009.

Du 30 juillet au 9 août 2009.

http://francofolies.com/Francos2009/accueil_fr.aspx

Ajouter un commentaire