Prix de la relève musicale Archambault 2009 : les 8 finalistes

Début de l'événement: 

06 mai 2009 - 00:00
Catégories:

Huit artistes ou groupes québécois sont en nomination pour le Grand Prix de la relève musicale Archambault (GPRMA), quatrième édition. C’est la porte-parole du prix, l’auteure compositrice et interprète France D’Amour, qui a dévoilé le nom des huit finalistes devant les représentants de l’industrie du disque, réunis pour l’occasion au Café Quebecor du Monument National. Le grand gagnant sera connu en septembre 2009 et se verra remettre une bourse de 10 000 $ alors que sa maison de production recevra une bourse de 2 000 $ pour faire la promotion de l’album. Voici les 8 finalistes :

• ALEXANDRE DÉSILETS / Escalader l’ivresse
• BÉTA / Les lucioles
• CŒUR DE PIRATE / Cœur de pirate
• DAVID MARIN / À côté d’la track
• ÉRIC BÉLANGER / Bananaspleen
• JUNË / Mon espace
• KORIASS / Les racines dans le béton
• NAÏLA / Compteuse d’étoiles

Pour voir les photos du dévoilement des finalistes: www.coteblogue.ca, le blogue d’Archambault.

Jusqu’en septembre, les albums des artistes en nomination seront mis de l’avant dans les 15 Archambault de la province et sur Archambault.ca : on y trouvera, entre autre, des présentoirs aux couleurs du Grand Prix de la relève musicale Archambault regroupant tous les CD des artistes en nomination et une page web leur sera exclusivement consacrée. Une importante campagne de promotion sera également mise en œuvre dans les médias du Québec. Rappelons qu’Archambault lançait le GPRMA en avril 2006 dans le but de soutenir les artistes de la relève et de mieux les faire connaître du public. C’est le duo Accrophone qui a remporté les honneurs en 2006, la formation Harvey en 2007 et Tricot Machine en 2008.

C’est un jury composé de journalistes culturels et de membres de l’industrie du disque qui devait choisir les finalistes pour la quatrième édition du Grand Prix et qui, cet automne, nommera un gagnant. Pour répondre aux critères de sélection, l’artiste ou la formation de la relève québécoise devait en être à son premier album, toute langue et catégorie confondues. Son disque devait avoir paru entre le 1er janvier et le 31 décembre 2008. Les albums mis en nomination devaient aussi être soutenus par une maison de distribution de disques.

Promouvoir et encourager les artistes de la relève est partie prenante de la mission d’Archambault. Monsieur Denis Pascal, vice-président principal, secteur détail du Groupe Archambault, nous explique que « le Grand Prix de la relève musicale Archambault répond parfaitement à notre mission. C’est un plaisir chaque année renouvelé que de permettre à notre clientèle de découvrir de nouveaux artistes du milieu culturel québécois, mais aussi d’offrir à ces artistes d’aujourd’hui et de demain une vitrine importante qui leur permettra certainement d’atteindre de nouveaux sommets. C’est ce qui nous motive, chaque année, à créer une nouvelle édition de ce Grand Prix. »

www.archambault.ca

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire