Vernissage de l’exposition de Thérèse Guy le vendredi 11 janvier chez Engramme (Méduse)

Engramme (complexe Méduse à Québec) vous invite au vernissage de l’exposition de Thérèse Guy, La nuit rien n’est comme le jour, ce vendredi le 11 janvier 2008 dès 17h.

L’exposition se poursuit jusqu’au 17 février 2008.
L’artiste sera présente lors de chacune des fins de semaines de l’exposition.

Le travail de Thérèse Guy met en relief l’instantanéité du geste créateur. Constituées de nombreuses lignes, de masses colorées et de traces photographiques, les images de l’artiste révèlent bien la suite d’actions qui constitue l’œuvre. C’est à travers un processus de collecte d’objets et d’icônes que l’artiste aborde les concepts du chaos et de la mouvance et nous incite à y redéfinir notre place.

Avec La nuit, rien n’est comme le jour, Thérèse Guy présente un ensemble d’œuvres alliant impressions numériques et installation. Établissant un dialogue ouvert entre l’objet et l’image, l’artiste demeure dans l’esprit de l’estampe en exploitant l’objet comme s’il s’agissait d’une matrice pour la gravure. En modifiant l’éclairage de l’exposition lorsque la nuit arrive, elle exploite l’ouverture de la galerie sur l’extérieur pour offrir aux passants un autre environnement.

Thérèse Guy vit et travaille à Québec. Elle détient une maîtrise en arts visuels de l’Université Laval (2003). Récipiendaire de plusieurs bourses, Thérèse Guy a présenté de nombreuses expositions individuelles et collectives, au Québec et à l’étranger. Cinq œuvres de l’artiste font partie du patrimoine public québécois dans le cadre du Programme d’intégration des œuvres d’art à l’architecture.

Commentaires

Soumis par quidam (non vérifié) le

waw13

Ajouter un commentaire