Nouveaux temps forts au CCA en 2013

Le Centre Canadien d’Architecture (CCA) est heureux de partager plusieurs nouvelles d’ordre institutionnel et d’annoncer de nouveaux temps forts en 2013, dont l’exposition Archéologie du numérique et la publication éponyme qui exploreront le début de l’architecture numérique de la fin des années 80.

Jusqu’au 31 mars 2013, les salles principales du CCA accueillent ABC : MTL, un autoportrait de Montréal, un projet participatif et évolutif de cartographie du Montréal contemporain à travers divers médias, qui entend développer une nouvelle représentation collective de la ville. Le site www.abcmtl.com est un outil qui permet de naviguer à la fois dans les contenus de l’exposition et dans l’ensemble de la ville. La dernière phase d’ABC : MTL a été amorcée le samedi 2 mars, dans le cadre de la Nuit blanche. L’exposition Par les rues, dans la salle octogonale, vient compléter

Le 7 mai s’ouvrira Archéologie du numérique, qui reviendra sur les prémices de l’architecture numérique à la fin des années 1980 et au début des années 1990. L’exposition et le livre qui l’accompagne (à paraître en coédition avec Sternberg Press), font partie d’un projet de recherche plus vaste dirigé par Greg Lynn, sur la genèse et la généralisation des outils numériques utilisés pour la conceptualisation, la visualisation et la production de projets. Ils s’arrêtent sur quatre projets fondamentaux qui ouvrent quatre voies différentes dans l’application des nouveaux outils numériques : la Lewis Residence de Frank Gehry (1985-1995), le projet Biozentrum de Peter Eisenman (1987), les études pour les toits des gymnases Odaara (1991) et Galaxy Toyama de Shoei Yoh (1991) et l’Expanding Sphere de Chuck Hoberman (1992). Cette exposition sera présentéejusqu’au13 octobre et sera accompagnée au début de l’été par un séminaire sur l’architecture numérique destiné aux étudiants diplômés.

Cet automne, Tom Avermaete et Maristella Casciato présenteront une exposition pour nous inviter à penser une nouvelle historiographie de l’urbanisme moderne à partir de deux grandes expérimentations urbaines dans les villes de Chandigarh et Casablanca. Pour la première ville citée, seront présentés des projets de l’équipe composée de Le Corbusier, Jeanneret, Frey, Drew et des architectes et urbanistes locaux, et pour Casablanca, des projets conçus par Michel Ecochard et une équipe de jeunes architectes français et marocains. L’exposition entend renouveler la réflexion sur les liens entre les particularismes locaux et l’universel dans le cadre du développement de la coopération politique et économique favorisés par les Nations unies et d’autres organisations comme le Fonds monétaire international. L’exposition et le livre qui l’accompagne présenteront notamment des documents issus du Fonds Pierre Jeanneret, qui vient de rejoindre la collection du CCA, ainsi que des séries photographiques commandées à Yto Barrada et Takashi Homma, qui offriront une lecture contemporaine des deux villes. L’exposition se tiendra du 19 novembre 2013 à début 2014.
Parmi les expositions qui seront présentées dans la salle octogonale, on peut citer les installations du sculpteur Geoffrey Smedley de début juin à début août, et du photographe Donovan Wylie de début septembre à mi-novembre, dans le cadre du festival Le Mois de la Photo à Montréal.

--
Source: CCA
Photo: Pierre Jeanneret, architecte. Bâtiment administratif, campus de l’Université du Panjab, secteur 14, Chandigarh, vers 1958-1960. Façade principale. Le toit doublement incurvé du portique mène au hall d’entrée. Photographie de Pierre Jeanneret. Collection CCA. /CCA

Ajouter un commentaire