À la recherche de Wim Wenders et de L’état des choses : Exposition The Searcher au Cinéma du Parc dès le 1er mars

Début de l'événement: 
01 mars 2013 - 00:00

Du 1er au 28 mars 2013, Roland Smith et le Cinéma du Parc présentent l’exposition The Searcher, un projet photographique et filmique de l’artiste Michel Depatie, qui rend hommage au cinéaste Wim Wenders et à son film L’état des choses, réalisé en 1982 (Lion d’or de Venise) et qui marquera un point tournant dans la carrière du cinéaste. L’état des choses évoque la grande difficulté des cinéastes indépendants à affronter la machine hollywoodienne.

L’état des choses prend l'affiche en 1983 au cinéma Outremont, alors véritable mecque du cinéma de répertoire à Montréal. Pour le jeune Michel Depatie, la rencontre avec le cinéma de Wenders sera déterminante dans le choix de sa carrière artistique. Il commence dès lors des études en scénarisation, puis en production cinématographique à l’Université Concordia.

30 ans plus tard…

Trente ans plus tard, Michel Depatie prend la route et revisite les deux lieux de tournage de L’état des choses : d’abord Sintra, en banlieue de Lisbonne, puis Los Angeles. À Sintra, l’hôtel abandonné du film a été complètement rénové et est devenu un important lieu de villégiature. Seul le maître d’hôtel rappelle une époque révolue. À Los Angeles, Depatie retrouve l’endroit de la dernière scène du film où le réalisateur allemand et son producteur américain perdent la vie.

De son périple, Depatie ramène le projet The Searcher, composé d'une quinzaine de photographies et d'un court métrage de 6 minutes, véritable clin d’œil au cinéma de Wenders. En réalisant une performance sur ces deux lieux, Michel Depatie poursuit le questionnement du film de Wenders sur l’avenir du cinéma d’auteur face à l’industrie cinématographique.

Michel Depatie dédie son court-métrage à deux Montréalais qui ont marqué et marque toujours notre culture cinématographique : Claude Chamberland, cofondateur et programmateur du Festival du Nouveau Cinéma, et Roland Smith, aujourd’hui directeur et programmateur du cinéma du Parc, autrefois propriétaire passionné et tenace du cinéma Outremont.

Notes biographiques de l’artiste :

Vidéaste et photographe, Michel Depatie a étudié en cinéma à l’Université Concordia. Depuis une quinzaine d’années, il a également réalisé plusieurs installations et participé à des symposiums d’art in situ, dont celui de la Fondation Derouin. Plusieurs de ses récents projets présentent des photographies imprimées sur des surfaces de verre. En novembre 2013, son projet et le désastre, mon amour sera exposé au Musée des beaux-arts de St-Hilaire.

Titre de l’expo : The Searcher
Artiste : Michel Depatie
Dates : Du 1er au 28 mars 2013 (pendant les heures d’ouverture du Cinéma du Parc)
Lieu : Cinéma Du Parc, 3575 Avenue du Parc, Montréal, (514) 281-1900
8 mars, 18 h 45
et 9 mars, 14 h 15 : Présentation des films L’état des choses / The State of Things (STF) suivi de The Searcher, court-métrage de Michel Depatie, et d’un échange avec le public (The Searcher sera aussi projeté dans le hall pendant toute la durée de l’expositio Images : Michel Depatie, Carole Forget, Henri Alekan ; montage et réalisation : Michel Depatie (entrée : 11,50 $)

--

Source: Isabelle Bleau Communications

Ajouter un commentaire