Louise Forestier - porte-parole du Festival Montréal Nouvelles Musiques‏

Début de l'événement: 

21 février 2013 - 00:00
Catégories:

Le festival Montréal/Nouvelles Musiques 2013 présente la porte-parole de sa 6e édition : la chanteuse Louise Forestier.

Du 21 février au 3 mars 2013

Voix atypique de la chanson québécoise, Louise Forestier a chanté avec les plus grands depuis les années 60. De Charlebois à Nina Simone, en passant par Brel et Nana Mouskouri, son timbre si particulier en a séduit plus d’un.

Auteure et artiste de l’oralité, aussi à l’aise devant un micro que derrière un stylo, son énergie communicative et sa présence joviale en font la porte-parole idéale pour prêter sa voix au festival MNM placé sous le signe des voix et des percussions.

La musique contemporaine, selon Louise :

Pourquoi avoir accepté d’être la porte-parole du festival MNM ?

Dès mon plus jeune âge, je me suis initiée à la musique classique et à l’opéra à la salle Wilfrid-Pelletier. En grandissant, je me suis tournée vers d’autres horizons musicaux, j’ai « tué mon père » comme on dit. Alors que je participais à l’Osstidcho avec Robert Charlebois, j’ai fait la connaissance de Walter Boudreau, qui, lui, dirigeait l’Infonie. J’ai tout de suite aimé sa douce folie communicative, qui allait ensuite l’emmener – et moi avec – dans la musique contemporaine.

Un secret pour apprivoiser la musique contemporaine ?

Ne cherchez pas à comprendre ou analyser ce que vous entendez. Il s’agit d’une musique à approcher avec son coeur, ses « tripes », non avec sa tête. Quand on y entre, on pénètre alors un univers fascinant qui nous cherche et nous emporte dans une autre dimension !

Que pensez-vous de l’idée d’associer les voix et les percussions ?

Une idée grandiose, sans aucun doute. Regardez le succès des tam-tams du Mont-Royal, qui rassemblent spontanément des centaines de gens ! Idem pour le chant, qui unit des milliers de voix à travers les chorales de la ville. L’association des deux est un défi génial qui va nous allumer cet hiver.

La musique contemporaine en une phrase ?

C’est comme de marcher sur les mains pour entendre les sons d’une autre perspective !

--

Source: Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ)
Crédit photo: Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ)

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire