Le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) dévoile sa programmation 2013

Début de l'événement: 
01 janvier 2013 - 00:00

En 2013, le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) offrira au public une saison exceptionnelle de dynamisme et de rayonnement, avec la production et l’exportation de grandes expositions.

À Montréal, il proposera ainsi trois primeurs, des présentations majeures initiées et conçues par le MBAM : Pérou : royaumes du Soleil et de la Lune – Identités et conquêtes aux époques ancienne, coloniale et moderne ; Dale Chihuly : Un maître du verre contemporain… à couper le souffle ! et Splendore a Venezia : Art et musique de la Renaissance au baroque dans la Sérénissime.

Le Musée s’exportera en parallèle dans six grandes villes d’Europe et d’Amérique (Madrid, Rotterdam, Stockholm, Richmond, Seattle et New York). Ses équipes de l’étranger auront donc la responsabilité directe de deux fois plus d’expositions qu’à l’accoutumée : un défi de taille !

Les cultures du monde, d’accès gratuit, s’installeront par ailleurs au Musée avec l’inauguration de trois nouvelles galeries de la collection permanente, consacrées aux arts de l’Islam, de la Chine et du Japon. Sans oublier les arts de l’Afrique noire et de l’Amérique précolombienne ainsi que deux expositions d’artistes montréalais issus de l’immigration : Aydin Matlabi et Chih-Chien Wang.

Également gratuites, six autres expositions mettront en scène les arts graphiques, photographiques et picturaux au Cabinet graphique et au Carré d’art contemporain : la révélation de la plus importante collection de dessins anciens du Canada ; des chefs-d’œuvre du fonds de dessins contemporains du Musée ; les meilleures feuilles de la collection de gravures et d’estampes du Musée ; le monde gravé d’Escher, maître de l’étrange, et un fonds majeur de photographies québécoises des années 1960 à 1990 récemment acquis par le Musée. Jules de Balincourt, brillant peintre de la scène new-yorkaise actuelle, conclura enfin le programme de l’année.

Un rayonnement international d’exception pour les expositions du Musée:

Tout juste après un agrandissement et le redéploiement de toutes ses collections, le Musée répétera sa remarquable performance de 2009 puisque ses grandes expositions visiteront l’an prochain six villes d’importance. « En 2013, le Musée accueillera plus de public à l’étranger qu’il ne le fera à Montréal : un défi que nos équipes relèvent dans l’ombre mais qui s’avère pourtant essentiel. Grâce à l’exportation de nos idées et de notre savoir-faire, nous pouvons offrir aux Montréalais des projets plus ambitieux. Nos ententes avec des partenaires d’ailleurs nous permettent en effet de réduire nos coûts, tout en accroissant la notoriété de notre institution sur la scène internationale.

Au cours des mois qui viennent, Madrid, Rotterdam, Stockholm, Richmond, Seattle et New York seront les villes hôtes de nos expositions, une véritable fierté pour notre métropole culturelle », explique Nathalie Bondil, directrice et conservatrice en chef du MBAM au sujet de sa programmation.

En 2013, le Musée partira donc à la rencontre du monde, et sera exceptionnellement actif au chapitre de l'exportation de ses expositions maison. À preuve, le Virginia Fine Arts Museum de Richmond accueillera Tom Wesselmann au printemps, tandis que le Seattle Art Museum recevra Pérou : royaumes du Soleil et de la Lune à l’automne. Quant à La Planète mode de Jean Paul Gaultier, elle poursuivra sa tournée historique, allant de la Fondation Mapfre de Madrid au Brooklyn Museum de New York, en passant par la Kunsthalle de Rotterdam et l’Arkitekturmuse de Stockholm, et cela après ses succès de Montréal, Dallas, et San Francisco. L’exposition a attiré plus de 700 000 visiteurs à ce jour, un chiffre record pour une telle présentation consacrée à la mode. Et ce n’est pas fini…

En parallèle, le « Musée réinventé » accueillera cette année quatre congrès dont un d’envergure pancanadienne, le Canadian Arts Summit, et trois autres de portée internationale avec l’AAMD (American Art Association Museum Directors), le Print Council of America et le FRAME (French Regional American Museums Exchange).

Les cultures du monde dialoguent au Musée:

« À Montréal, la programmation mettra l’accent sur les cultures du monde, poursuit Nathalie Bondil. Dernier chapitre de notre Musée réinventé, l’exposition Pérou : royaumes du Soleil et de la Lune, un projet ambitieux et complexe, interrogera l’identité péruvienne à la faveur de différents thèmes comme la construction des mythes, l’affirmation nationaliste, le pillage archéologique... Après Cuba, le Musée poursuit donc son exploration des cultures d’Amérique latine. Dans la nouvelle vision que j’imagine, les cultures anciennes deviennent cultures du monde : elles se comprennent dorénavant au présent, dans la perspective d’un Musée des beaux-arts… et des civilisations, ouvert sur une réalité globale et plurielle à l’image de Montréal. La prochaine saison permettra aux visiteurs de découvrir les collections permanentes d’art japonais, chinois et islamique récemment réinstallées, en même temps que des artistes de l’immigration montréalaise, d’origine iranienne avec Aydin Matlabi et taïwanaise avec Chih-Chien Wang. »

Les cultures du monde s’exposent désormais dans trois nouvelles galeries consacrées aux arts de l’Islam, de la Chine et du Japon. Entièrement réévaluées par nos experts, les collections recèlent des œuvres majeures jusqu’ici méconnues, comme cette robe dragon susceptible d’avoir appartenu à la fameuse impératrice douairière Cixi, et qui ne sera exposée que pendant quelques mois seulement. À cette occasion, les galeries d’art précolombien et d’art africain feront peau neuve et dévoileront de nouveaux prêts de la collection Guy Laliberté/Cirque du Soleil, dont un exceptionnel poteau commémoratif de la société éthiopienne konso.

Lors du prochain Salon du Livre de Montréal, le Musée prévoit enfin lancer le troisième volume d’un ambitieux marathon éditorial ayant ses collections pour thème. Cultures du monde et maîtres anciens à l’art contemporain : peintures, sculptures, installations mettront au jour de nombreuses études récentes et des acquisitions d’importance, à l’occasion du 150e anniversaire de l’institution.

En primeur à Montréal, le Musée dévoile ses trois grandes expositions :

l’histoire du Pérou, les installations de verre de Chihuly et la musique ancienne à Venise

L’année 2013 sera des plus prolifique pour le MBAM, avec la présentation de nouvelles productions d’envergure créées par le Musée, et dont Montréal aura la primeur. Nathalie Bondil explique : « Initiées et produites par le Musée, les trois grandes expositions de cette programmation originale nous permettront de poursuivre certaines de nos explorations. Celle de l’identité en Amérique latine, d’abord, grâce à Pérou, faisant suite à Cuba ! Art et histoire de 1868 à nos jours qui avait proposé en 2008 une première saison sur les cultures du monde. Nous nous intéresserons ensuite au design du verre lors de l’exposition Chihuly, conçue dans la foulée de Tiffany : La couleur en fusion présentée en 2009 et de Studio Glass : Collection de Joe et Ana Mendel tenue en 2010 à l’occasion d’un second printemps du design. Les arts visuels et la musique de Venise succéderont enfin à Warhol Live, Imagine, Miles Davis et Feininger, pour renforcer notre vocation musicale et le lien avec notre jeune salle de concert Bourgie. »

Pérou: Royaumes du soleil et de la lune:

Identités et conquêtes aux époques ancienne, coloniale et moderne

2 février au 16 juin 2013

Le Musée présente en grande première du 2 février au 16 juin 2013 une exposition ambitieuse : Pérou : royaumes du Soleil et de la Lune – Identités et conquêtes aux époques ancienne, coloniale et moderne. Elle révèlera une vaste sélection de trésors précolombiens et de chefs-d’œuvre issus de l’ère coloniale jusqu’à l’indigénisme, dont plus d’une centaine n’a encore jamais été montrée en dehors du Pérou, outre de nombreuses découvertes archéologiques des dernières décennies, dont un précieux masque mochica en or, volé et restitué récemment.

Avec quelque 350 œuvres d’art (peintures, sculptures, céramiques, ornements en or et en argent, textiles, photographies et œuvres sur papier…) provenant de près de 50 collections publiques et privées, dont une grande majorité du Pérou, mais aussi du Canada, des États-Unis, de France et d'Allemagne, cette exposition étudie la question identitaire de la peruanidad, le Pérou ayant été reconnu comme un des six berceaux de la civilisation. Ce projet complexe étudie les constantes d’une civilisation établie sur trois millénaires et retrace des perspectives jusqu’ici jamais exposées

L’exposition Pérou : royaumes du Soleil et de la Lune montrera comment l’archéologie, en l’absence de traditions écrites, a remonté le fil du temps pour établir l’existence de mythes fondateurs uniques à cette civilisation andine. L’exposition explique leur assimilation au moment de la conquête coloniale ainsi que leur résurgence à l’époque moderne, avec l’indigénisme pour la première fois exposé hors du Pérou. La naissance de ce sentiment nationaliste s’affirme, jusqu’à aujourd’hui, dans la lutte contre le pillage archéologique.

Cette exposition au riche contenu est complétée par une publication scientifique importante, un programme étudiant établi avec les quatre universités montréalaises, une programmation musicale sur la musique ancienne d’Amérique latine à la salle Bourgie et par un audioguide trilingue disponible sur les appareils intelligents et une version pour enfants.

Cette exposition initiée, conçue, produite et mise en tournée par le MBAM sera ensuite présentée au Seattle Museum of Art.

Dale Chihuly:

Un maître du verre contemporain… à couper le souffle !

8 juin au 20 octobre 2013

Considéré comme le Tiffany de notre époque, l’Américain Dale Chihuly explore depuis plus de quarante ans le potentiel plastique du verre soufflé. Ses installations spectaculaires défient l’apparente fragilité du matériau pour nous transporter dans un monde magique. Utilisant le feu, la chaleur, le souffle et la force centrifuge, ce maître accompli jongle avec les couleurs, les reflets et les formes organiques.

Chihuly est reconnu pour avoir révolutionné le mouvement Studio Glass et fait passer son matériau de prédilection du monde artisanal à celui des beaux-arts. Il a hissé l’art du verre soufflé au niveau de la sculpture monumentale et établi un matériau délicat comme mode d’expression pour l’art environnemental.

Présentées pour la première fois au Canada, ses installations gigantesques témoigneront de l’ampleur et de la puissance de sa vision créatrice. À cette occasion, le Musée dévoilera une extraordinaire installation spécialement créée par l’artiste pour le Musée et publiera en outre la première monographie en français à lui être consacrée. Cette exposition est organisée par le Musée des beaux-arts de Montréal en collaboration avec le Chihuly Studio.

Splendore a Venezia : Art et musique de la Renaissance au baroque dans la Sérénissime

12 octobre 2013 au 19 janvier 2014

Le Musée organise une exposition originale et multidisciplinaire qui explorera, pour la première fois, l’interaction entre les arts visuels et la musique à Venise du début du XVIe siècle jusqu’à la chute de la Sérénissime, à la fin du XVIIIe siècle.

La musique et les arts deviennent un outil de propagande essentiel à la République aussi bien pour les réceptions officielles que pour son prestige international. Le premier opéra au monde ouvre ses portes à Venise en 1637. C’est aussi à Venise qu’est inventée l’écriture musicale moderne.

Presque tous les grands artistes vivant alors à Venise étaient des musiciens amateurs accomplis ou comptaient parmi leurs proches des musiciens célèbres. Parmi ceux qui avaient des liens directs avec la musique figurent des peintres éminents comme Giorgione, Titien, le Tintoret, Véronèse, Bassano, Strozzi, les Tiepolo, Guardi, Longhi et Canaletto, dont les œuvres reflètent un vif intérêt pour la scène musicale vénitienne : les salons où étaient présentés des concerts de musique de chambre, le célèbre carnevale, le théâtre, les spectacles de rue très prisés, de même que la joyeuse commedia dell’arte costumée.

Le parcours de l’exposition comprend : les cérémonies publiques; les scuole et les ospedali; la musique pratiquée dans la sphère privée; l’évolution des concerts de salon ainsi que la musique du répertoire populaire ; l’interaction entre la scène opératique vénitienne et la représentation des thèmes mythologiques, littéraires et historiques.

Environ 150 peintures, gravures et dessins ainsi que des partitions et écrits musicaux seront prêtés par les plus éminentes collections et musées internationaux. Notons les prêts d’instruments anciens du Musée de la Musique à Paris. Outre la publication scientifique internationale éditée par le Musée, de nombreuses activités musicales seront associées à l’exposition, y compris une série de concerts avec des instruments d’époque présentés par la Fondation Arte Musica dans la nouvelle salle de concert Bourgie du Musée.

Une exposition initiée et produite par le MBAM et qui sera présentée ensuite au Portland Art Museum (Oregon).

Printemps du dessin:

Dessins, estampes, photographies et peintures en vedette autour de six expositions… gratuites

De main de maître : Dessins de maîtres anciens de la plus importante collection privée du Canada

11 avril au 30 juin 2013 – Cabinet graphique, accès libre

Les arts graphiques et photographiques seront à l’honneur avec un Printemps du dessin qui permettra de découvrir en exclusivité une remarquable sélection de la plus belle collection de dessins anciens du Canada, eux-mêmes issus d’une collection privée montréalaise réunissant des Boucher, Le Bernin, Jordaens, Le Brun, Natoire, Tiepolo....

« Dans ces dessins mes mains rêvent… » : Dessins contemporains de la collection du Musée des beaux-arts de Montréal

11 avril au 30 juin 2013 – Carré d’art contemporain, accès libre

En parallèle, le Musée dévoilera les plus belles feuilles de sa collection de dessins contemporains, dont de nombreuses acquisitions récentes signées Joan Jonas, Betty Goodwin, Tom Wesselmann… et une impressionnante installation d’Ed Pien.

Chefs-d’œuvre de la gravure et de l’estampe de la collection des maîtres anciens

15 juin au 25 août 2013

Pour souligner le passage au MBAM d’experts de la scène internationale lors du Print Council of America de juin, le Musée exposera des pièces sélectionnées parmi ses gravures anciennes, chefs-d’œuvre de la collection ou nouvelles acquisitions signés Callot, Degas, Dürer, Goya, Goltzius, Redon, Rembrandt…

Photographies québécoises 1960-1990 : un fonds pour le Musée des beaux-arts de Montréal

11 juillet au 10 novembre 2013 - Carré d’art contemporain et cabinet graphique, accès libre

En prévision du Mois de la photo, à venir l’automne prochain, une exposition de photographies québécoises des années 1960 à 1990 rassemblera une imposante sélection d’images récemment collectées par le Musée grâce à la générosité de photographes tels que Roger Charbonneau, Serge Clément, Clara Gutsche, Brian Merrett, Normand Rajotte et Gabor Szilazi.

Le monde étrange d’Escher : Collection du Musée des beaux-arts du Canada

28 novembre 2013 au 23 mars 2014 – Cabinet graphique, accès libre

À l’automne, nous ferons une incursion dans le monde étrange de l’artiste néerlandais Escher (1898-1972) grâce à la collection du Musée des beaux-arts du Canada. Gravures et lithographies révèleront les solutions imaginaires et les lois d’exception d’un paysage de l’absurde conçu par cet artiste « pataphysicien », qui enchantera les visiteurs de tous âges.

Jules de Balincourt

28 novembre 2013 au 23 mars 2014 – Carré d’art contemporain, accès libre

Dans un esprit d’accessibilité et de découverte, le Musée poursuit enfin son engagement envers l’art contemporain en invitant en grande première l’artiste franco-américain Jules de Balincourt. Personnalité marquante de la scène picturale actuelle, Monsieur de Balincourt appartient à la génération d’artistes new-yorkais qui regroupe les Marcel Dzama, Kristin Baker et Dana Schutz. Ses œuvres figurent notamment dans les collections du Brooklyn Museum, du Los Angeles County Museum of Art et du Museum of Contemporary Art de Los Angeles.

Annexe: dates des expositions en tournée:

Au-delà du pop art : Tom Wesselmann

Virginia Museum of Fine Arts de Richmond

6 avril au 28 juillet 2013

L’exposition Au-delà du Pop Art : Tom Wesselmann, créée et mise en tournée par le MBAM, explique l’évolution du travail de cet artiste, dont le processus de stylisation en fait un héritier des grands maîtres français tels Ingres et Matisse.

La planète mode de Jean Paul Gauthier : de la rue aux étoiles

L’exposition La planète mode de Jean Paul Gaultier : De la rue aux étoiles, initiée, produite et mise en tournée par le MBAM, s’est rendue au Dallas Museum of Art (9 novembre 2011 au 12 février 2012) puis aux Fine Arts Museums of San Francisco–De Young (24 mars au 19 août 2012). Depuis le 6 octobre 2012, c’est à la Fundación Mapfre–Instituto de Cultura de Madrid que l’exposition montréalaise se poursuit, et ce jusqu’au 6 janvier 2013, avant de s’envoler au Kunsthal Rotterdam des Pays-Bas (9 février au 12 mai 2013) puis au Arkitekturmuse de Stockholm (17 juin au 22 septembre 2013). L’exposition reviendra sur le continent nord-américain, au Brooklyn Museum, du 25 octobre 2013 au 23 février 2014.

--

Source: Musée des Beaux Arts de Montréal
Crédit photo: Musée des Beaux Arts de Montréal

Ajouter un commentaire