«Trame»: Oeuvre incontournable lors de la Nuit blanche de Montréal

Si vous êtes passé devant le clocher de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM) le 22 février dernier vers 18h, vous avez sans aucun doute remarqué avec admiration la toute première projection de l’oeuvre mise sur pieds par les étudiants finissants en médias interactifs de l’UQÀM : Trame.

Dans le cadre du 30e anniversaire des Rendez-vous du cinéma québécois et en partenariat avec le Quartier des spectacles, cette impressionnante projection, mise en lumière sur le clocher de l’UQÀM, rend hommage aux figures marquantes du cinéma québécois. La grande nouveauté cette année : l’intéractivité! Une oeuvre interactive? Interactive comment? Bien simple et à la portée de tous. Accessible via votre tablette et/ou téléphone intelligent, cette oeuvre vous permet de prendre part à l’histoire racontée sur une plate-forme plus grande que nature, soit l’église elle-même, afin de mettre à contribution votre créativité pour en faire profiter les autres participants et curieux sur place. Vous devenez un véritable artiste des temps modernes; votre appareil numérique est votre pinceau, et l’église votre toile!

Trame offre une série de 3 tableaux distincts afin d’offrir une expérience complète et amusante pour petits et grands. La projection débute par un hommage notable aux techniques mathématiques de René Jodoin. Inspiré des films Rectangles et rectangles, Notes sur un triangle et Sphères, ce tableau propose aux participants d’illuminer progressivement, par eux-mêmes, les différentes sections de l’église, et ce, par l’utilisation de différentes formes géométriques, jusqu’à saturation de l’espace disponible. S’enchaîne par la suite le deuxième tableau, rendant hommage au cinéma d’animation expérimentale, en prenant comme inspiration des techniques mises au point par des artistes tels que Norman McLarent ainsi que Steven Woloshen. Laissant la chance aux participants d’expérimenter la gravure sur des photogrammes virtuels géants par le simple touché sur votre téléphone intelligent, ce tableau est selon moi celui laissant le plus de liberté au créateur qui sommeil en vous. Soyez rapide afin de créer une animation intéressante, le résultat final pourrait vous surprendre! La projection d’environ une quinzaine de minutes se termine par un hommage au cinéma d’animation traditionnel. Tombés sous le charme de Balablok de Brestislav Pojar et son inlassable guerre entre deux clans géométriques primaires, les étudiants proposent aux spectateurs, lors du dernier tableau, de choisir leur équipe, cercles ou carrés, afin de prendre part à une partie de « ballon-chasseur » virtuelle. Très impressionné par ce concept, en plus d’être terriblement divertissant, je vous recommande fortement d’attendre votre tour pour prendre part à l’action, cela en vaut vraiment la peine croyez-moi!

Cette oeuvre sera projetée au grand public lors de la Nuit blanche de Montréal, se tenant dans la nuit samedi 25 février prochain, dès 18h. Évènement à ne surtout pas manquer !

Pour plus de renseignements sur le projet Trame :
Site Internet : http://www.projet-trame.ca/
Page officielle Facebook : http://www.facebook.com/projet.trame
Twitter :

Pour me joindre :

Courriel : marc.olivier.goulet.lanthier@gmail.com
Twitter :

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Commentaires

Ajouter un commentaire