Mélanie Demers de retour avec Junkyard/Paradis

Début de l'événement: 

14 novembre 2011 - 00:00
Catégories:

L'Usine C annonce le retour de Junkyard/Paradis pour 2 soirs seulement. Patwhite.com y sera pour un nouvel aperçu critique de ce spectacle qui a envouté des centaines de spectateurs il y a près d'un an :

Créée à Paris, puis jouée devant des salles combles à Montréal en janvier dernier, la bouillonnante création Junkyard/Paradis de la chorégraphe québécoise Mélanie Demers revient en scène les 30 novembre et 1 décembre prochain à l’Usine C. Acclamée par la critique, la pièce qui met en scène les interprètes Angie Cheng, Mélanie Demers, Brianna Lombardo, Nicolas Patry et Jacques Poulain-Denis nous catapulte dans un univers des plus baroques et électrisants.

Chez Mélanie Demers, le jeu d’enfants devient jeu de pouvoir, le passage vers la mort se transforme en ticket pour la vie, et le jardin d’Éden se mue en jardin de débris. Une chorégraphie à l’image de notre monde sombre et magnifique. Non sans humour, les cinq interprètes incarnent passions, peurs et pulsions. Grâce et avec eux, on s’interroge sur ce qui est de précieux ou futile, sur ce qui fait de nous des individus ou de vulgaires pions, et sur notre capacité à déceler un peu de beauté au milieu de la décharge de nos vies.

Depuis la fondation de sa compagnie Mayday en 2007, la chorégraphe Mélanie Demers met son talent au service d’une danse qui a de l’âme. Ses oeuvres aux échos surréalistes impressionnent par leur poésie crue et forte, questionnant l’état du monde et les responsabilités individuelles. La chorégraphe compte déjà une quinzaine de créations à son actif dont Les angles morts et Sauver sa peau. Ses oeuvres connaissent un rayonnement international avec des présentations dans une trentaine de villes en Europe, en Amérique, en Afrique et en Asie. En 2010, Junkyard/Paradis fut notamment programmée aux Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis, en France.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire