La sensibilité touchante de Ben Harper

Début de l'événement: 
27 septembre 2011 - 00:00

Hier soir, le Métropois fut l'hôte d'un spectacle presque parfait, voguant entre rock entraînant, textes sublimes et mélodies émouvantes. Ben Harper, généreux et sensible, nous a conquis un a un, dès les premières paroles et les premiers rifts de guitare.

«Je suis heureux d'être de retour à Montréal», a lancé le talentueux musicien en début de spectacle, sous un tonnerre d'applaudissements. C'est avec un rock bien assumé et une voix puissante qu'il a réchauffé la foule, visiblement heureux, en effet, de jouer à nouveau devant ses fans québécois. «La dernière fois que je suis venu faire un spectacle à Montréal, c'était au Festival de Jazz», s'est-il d'ailleurs rappelé.

Ce sont beaucoup de nouvelles pièces, de son dernier album "Give It 'Till It's Gone", qu'a offerts Ben Harper hier soir. Des chansons souvent touchantes par leurs superbes paroles et aussi émouvantes que sa célèbre voix aux allures gospel.

Moment sublime du spectacle; lorsqu'Harper fait s'arrêter la musique pour chanter, acapella, une incroyable chanson gospel. Sensible, talentueux et profond, il semble que l'artiste ait tout pour lui, et pour plaire.

Au cœur de l'une de ses compositions, il en profite pour chanter le refrain de "Geremy", l'un des classiques de Pearl Jam. Il paraît qu'en spectacle, Eddie Vedder et sa bande eux aussi le lui rendent bien.

Musicien accompli, on ne compte plus le nombre de fois que Ben Harper a changé de guitares au fil de la soirée. Et lorsqu'il pose sur ses genoux la "steel guitar" qui lui a été offerte par son grand-père alors qu'il n'avait que 5 ans et qui ne le quitte plus depuis, la beauté semble avoir décidée de se transformer en sons, en musique difficile à décrire, trop belle pour être mise en mots...

«Merci à ceux qui sont déjà venus me voir et spectacle et qui sont revenus. Merci aussi à ceux qui sont ici pour la première fois», a lancé Ben Harper en fin de spectacle. Moi qui avait la chance de me trouver là, pour la toute première fois, je me suis jurée que je ferais, moi aussi, partie de ceux qui reviennent le voir avec bonheur, la prochaine fois.

Ajouter un commentaire