À ne pas manquer ce week-end : l’exposition du World Press Photo

Début de l'événement: 

30 août 2014 - 10:00
Catégories:
Carla Kogelman,
John Stanmeyer
Alessandro Penso
Taslima Akhter
Philippe Lopez,
Goran Tomasevic
Tyler Hicks
Christopher Vanegas
Sara Naomi Lewkowicz
Julius Schrank
Fred Ramos,
Andrzej Grygiel
Emiliano Lasalvia
Peter Holgersson,
Markus Schreiber
Brent Stirton
Denis Dailleux
Markus Varesvuo
Steve Winter
William Daniels

Comme chaque année depuis quatre ans, le World Press Photo prend ses quartiers pour un mois au Marché Bonsecours. L’exposition dévoile les 150 photos gagnantes sélectionnées par un jury international à l’hiver dernier, parmi 98 000 images soumises. Les clichés venus de 130 pays se distinguent dans neuf catégories, avec pour point commun de traiter les réalités de l’actualité des 18 derniers mois.

Les photos agissent comme une piqûre de rappel, faisant ressurgir des sujets parfois oubliés. Immigration, écologie, enjeux géopolitiques, technologie, terrorisme, numérique, éthique, conflit, humanité… les thèmes abordés par les photojournalistes sont ceux qui agitent souvent tristement le monde, des témoignages saisissants d’une qualité unique. Cette année, le Premier prix revient au photographe américain John Stanmeyer de VII Photo Agency. Son cliché présente des émigrants africains sur la rive de Djibouti, ville de transit avant l’Europe et le Moyen-Orient, élevant leur cellulaire dans la nuit, à la recherche d’un réseau peu coûteux en Somalie. La photo a également remporté le 1er prix de la catégorie Enjeux contemporains et a été prise pour le National Geographic.

« C’est une photo qui est connectée à tant d’autres histoires — elle ouvre des discussions sur la technologie, la globalisation, la migration, la pauvreté, le désespoir, l’aliénation, l’humanité. C'est une image très sophistiquée et puissamment nuancée. Elle est si subtilement prise, si poétique, et pourtant nourrit de sens, évoquant des questions d'une grande gravité et d'inquiétude dans le monde d'aujourd'hui. » explique la photographe et membre du jury Jillian Edelstein.

«Avec le choix de cette image, le jury du World Press Photo a préféré appréhender l’humanité dans sa globalité plutôt que de mettre l’accent sur la nouvelle quotidienne, se positionnant à contre-courant des choix éditoriaux de nombreux médias. Ces derniers proposent souvent une actualité qualifiée de sensationnaliste, qui relate le nombre de morts d’un acte terroriste plutôt que la vie des millions de personnes affectées par ce conflit.» analyse de son côté Matthieu Rytz, commissaire et producteur du World Press Photo Montréal.

Évènements spéciaux

L’exposition présente une série exclusive d’Oxfam-Québec réalisée au Bénin par William Daniels, double Prix Worldpress ; des extraits de reportages d’ICI RDI des moments marquants de l’actualité internationale et un accrochage réalisé par les photographes de Nightlife.ca sur le thème Nightlife aime Montréal.

En 2013, l’événement a attiré 35 000 spectateurs. Cette année, l’organisation espère comptabiliser 40 000 entrées avec l’ajout d’une semaine et des nocturnes en fin de semaine, jusqu’à minuit.

Informations pratiques

Le World Press Photo Montréal est présenté tous les jours au Marché Bonsecours situé au 325, rue de la Commune Est, dans le Vieux-Montréal (métro Champ-de-Mars), du 27 août au 28 septembre 2014, de 10 heures à 22 heures et jusqu’à minuit les jeudis, vendredis et samedis. L’entrée est de 12 dollars, de 10 dollars pour les étudiants ayant moins de 25 ans et gratuite pour les moins de 12 ans. La salle est accessible aux personnes à mobilité réduite. Les billets sont disponibles sur place www.wppmtl.com.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire