« Les trois exils de Christian E. » : tout simplement irrésistible (CRITIQUE)

Catégories:

« Les trois exils de Christian E. » est définitivement le genre de pièce qui mérite que vous sortiez de votre salon et que vous appeliez votre meilleur ami, votre cousine et votre grand-mère pour leur permettre d’aller au Théâtre d’Aujourd’hui, un soir d’ici au 2 février, afin de succomber au charme magnétique de Christian Essiambre et de son histoire merveilleusement drôle, touchante, personnelle et franchement éclatée.

Pendant 80 minutes qui filent comme l’éclair, Christian Essiambre utilise les mots de l’auteur Philippe Soldevila pour nous raconter sa propre histoire, celle d’un comédien originaire de McKendrick, au nord du Nouveau-Brunswick, qui laisse derrière lui son Acadie chérie pour aller « faire le clown » à Montréal. Véritable feu roulant d’anecdotes, la pièce nous plonge dans une succession d’exils, de remises en question et de blues du passé : à l’époque où lui, ses trois cousins nés la même semaine, sa famille et les habitants de son village étaient occupés à écrire la plus grande histoire du monde.

Seul sur scène, Essiambre personnifie tour à tour sa mère, son père, ses cousins, sa copine qui étudie en médecine, son partenaire de jeux vidéo avec qui il perd la majeure partie de son temps, la prof de diction qu’il rencontre pour apprendre à parler québécois, les habitants des différentes régions de la belle province qui visitent l’Île-aux-Puces de la Sagouine et quantité d’autres personnages avec un talent incommensurable pour développer l’accent et le non-verbal de tout un chacun.

Misant sur un jeu extrêmement physique, dirigé avec une minutie fascinante par Soldevila lui-même, réussissant à nous faire éclater de rire, nous surprendre, nous émouvoir et nous faire réfléchir, en nous gardant au creux de sa main du début à la fin, l’Acadien fait preuve d’un talent fou !

Demandant aux spectateurs toute leur attention, le texte des « Trois exils de Christian E. » permet à n’importe qui de se réconcilier avec la vie ou de s’inspirer d’un jeune homme qui a tout fait pour retomber en amour avec la sienne. Agissant tel un petit électrochoc sur quiconque a quitté sa terre natale, la pièce du tandem Essiambre-Soldevila vient réveiller un savoureux cocktail de souvenirs et de rêves d’enfance.

À voir absolument.

Théâtre d’Aujourd’hui
15 janvier au 2 février 2013
http://www.theatredaujourdhui.qc.ca/troisexils

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire