Le World Press Photo dévoile la photographie de l’année

Début de l'événement: 

30 août 2017 - 08:00
Catégories:
AP Photo/Burhan Ozbilici

Le jury international du World Press Photo a dévoilé le nom des lauréats de son concours annuel de photojournalisme. Le grand prix de l’année 2017 est attribué au photographe turc Burhan Ozbilici de l’Associated Press.

La photo lauréate montre comment Mevlut Mert Altintas, un officier de police, a assassiné l’ambassadeur russe en Turquie, Andreï Karlov, lors d’une exposition d’art à Ankara, le 19 décembre 2016. L’homme avait également blessé trois autres personnes avant d’être tué par des officiers lors d’une fusillade. Basé à Istanbul, Burhan Ozbilici est photographe de l’agence Associated Press. Il a également remporté le premier prix de la catégorie Nouvelles.

Cette photo sera au nombre des 150 images présentées du 30 août au 1er octobre prochain au Marché Bonsecours de Montréal à l’occasion de la 12e édition de l’événement dans la métropole. Souvent comparé aux Oscars de la photographie, le World Press Photo est le plus prestigieux concours de photographie professionnelle au monde.

Cette année, le jury réuni à Amsterdam a évalué plus de 80 000 images soumises par plus de 5000 photojournalistes de 125 pays. Le World Press Photo a décerné ses premiers prix à 45 photographes de 25 pays, dans huit catégories.

Mary F. Calvert, membre du jury, dit à propos de la photo gagnante : « La décision fut difficile, mais au final, nous avons senti que cette image était à la fois forte et témoignait de la haine de notre époque. Chaque fois qu’elle revenait à l'écran, nous avions un mouvement de recul. Cette photo est également marquante, car elle incarne le sens et la signification du World Press Photo. »

Premier prix pour une photographe canadienne

La photographe canadienne Amber Bracken remporte le premier prix dans la catégorie Histoires contemporaines pour une série de photos prises lors de plusieurs reportages effectuées à l’automne 2016 à Standing Rock, réserve Iakota du Dakota du Nord et qui fut le centre d’une lutte contre la construction d’un oléoduc de la société Energy Transfer Partners.

« L’édition montréalaise a affiché un bilan record en 2016, accueillant plus de 53 000 visiteurs. Notre équipe est très heureuse de l’attachement profond des Montréalais et des visiteurs pour cet événement devenu un rendez-vous emblématique de la rentrée culturelle automnale », commente Matthieu Rytz, producteur du World Press Photo Montréal.

Le World Press Photo Montréal sera présenté tous les jours, du 30 août au 1er octobre prochain, de 10 heures à 22 heures au Marché Bonsecours (Vieux-Montréal). Des nocturnes seront présentées de 22 heures à minuit, du jeudi au samedi. Pour cette nouvelle édition, l’équipe du World Press Photo Montréal prépare plusieurs expositions périphériques, présentées sur la mezzanine de la salle de la Commune, dont certaines, en lien avec le 375e anniversaire de Montréal et le 150e anniversaire du Canada. Les détails seront annoncés au printemps.

À propos du World Press Photo

Le World Press Photo est une organisation indépendante et sans but lucratif, basée à Amsterdam, où elle a été fondée en 1955. La fondation s'engage à développer et à faire progresser des normes élevées en photojournalisme et en documentaire dans le monde entier. Au cours de l’année, l’exposition est vue par 4 millions de personnes, dans 100 villes et plus de 45 pays. Le World Press Photo bénéficie du soutien de la Loterie néerlandaise des Codes postaux et est parrainé dans le monde entier par Canon.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire