Le Web à Québec s'exporte à Bordeaux

Catégories:

Les organisateurs du Web à Québec (WAQ) s’envoleront, ce mardi, vers la France pour prendre part à une mission commerciale au cours de laquelle seront scellées les alliances pour la création du premier Web à Bordeaux (WAB) et du concours Iron Web 2014.

« Québec a repris Bordeaux fête le vin. Nous, on exporte le WAQ!, lance Jonathan Parent, directeur général du WAQ. Les échanges que nous avons amorcés avec la délégation bordelaise lors du WAQ 2013 nous ont permis de jeter les bases d’un premier WAB en 2014. Il s’agit d’une opportunité incroyable de faire rayonner le savoir-faire des entreprises Web de Québec. »

Du 25 mars au 2 avril, la délégation formée de Jonathan Parent (numadn), Carl-Frédéric De Celles (iXmédia), Joé Bussières (Libéo), Éric Letarte (conseiller stratégique), Jason Lemay, (Captn Agence Numérique), Catherine Cormier (Betti) et Jean-Philippe Doyle (Studios Hookt) aura l'opportunité d'établir des liens commerciaux avec les entrepreneurs numériques de Bordeaux, lors de la tenue de la Semaine Digitale ( http://citedigitale.bordeaux.fr ). À cette occasion, la Ville de Bordeaux proposera une série d’événements variés autour de l’utilité des projets numériques dans les villes d’aujourd’hui.

Deux membres de l’équipe gagnante du Iron Web 2013 ( http://lesfeuxverts.com ), Sylvain Bouchard et Alexandre Lefrançois, seront aussi du voyage organisé par le WAQ. Les frais de la délégation sont défrayés par l’Office franco-québécois de la Jeunesse (OFQJ), le WAQ et les sept entreprises participantes.

Rappelons qu’en 2012, lors de la deuxième édition du WAQ, quatre jeunes Français, soutenus par l’OFQJ, avaient eu l’occasion de participer à l’événement et de rencontrer de nombreux acteurs de l’industrie Web de Québec. Deux d’entre eux, les Bordelais Julien Daubert et Elliot Jacquin, de la société 10h11, ont pris en charge l’organisation d’une délégation pour le WAQ de février 2013.

Mission enrichissante

La mission commerciale professionnelle vers Bordeaux vise aussi à établir des liens stratégiques, professionnels et commerciaux entre les entreprises du Web de Québec et de Bordeaux.

« C’est une occasion unique pour nous de partager notre expertise et d’explorer les possibilités commerciales entre les deux marchés », explique Carl-Frédéric De Celles, cofondateur du WAQ.

En plus de travailler à la mise en place du WAB, la délégation souhaite mettre en relation les expertises des communautés du numérique des deux villes, notamment dans les domaines suivants : formation, main d’oeuvre, données ouvertes, gouvernement numérique et accessibilité sans fil.

« Bordeaux n’a pas l’équivalent de ZAP Québec pour l’accessibilité Internet. Nous pouvons leur apporter notre expertise. De notre côté, nous sommes intéressés par le NODE (http://bxno.de), une maison du numérique qui regroupe diverses entreprises et organismes. Ce sera une mission très enrichissante! », assure Jonathan Parent.

À propos du WAQ

Le WAQ est le plus grand rassemblement de décideurs, professionnels, gestionnaires, développeurs et étudiants de l’industrie du numérique de Québec. Créé il y a trois ans par des fous du Web, dont Jonathan Parent et Carl-Frédéric De Celles, l’événement accueille chaque année des invités internationaux et des talents locaux reconnus.

À propos du Iron web

Dans le cadre de l’événement Web à Québec, deux équipes de six personnes s’affrontent à partir d’un thème choisi et sont évalués par un jury de professionnels. Il s’agit d’une compétition amicale de 72 heures ayant pour but de favoriser le développement « en accéléré » d’un projet Web complet destiné aux citoyens de la Ville de Québec. L’événement est diffusé en direct sur le Web.

Twitter /
Facebook / www.facebook.com/webaquebec

--

Source: Fernandez Communication

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire