Le rappeur Rod le Stod gagne la 44e édition de Granby

Début de l'événement: 

16 septembre 2012 - 20:00
Catégories:

Ça y est, le sort en est jeté, c'est le rappeur Rod le Stod, qui a remporté la 44e édition du Festival international de la chanson de Granby. La finale avait lieu dans le Palace de Granby, qui était plein à craquer samedi soir. Tour à tour les six candidats ont pu interpréter trois chansons pour convaincre les 104 jurés dont j'avais l'honneur de faire partie.

Un peu avant le début de la finale, nous avons d'ailleurs tous (membres du jury) été chercher notre carton de vote. Six noms d'artistes et autant de cases pour choisir notre classement idéal. Mis à part le rappeur montréalais, les cinq autres finalistes étaient Marjorie Fiset, Geneviève Morissette, Les Gourmandes, Pandaléon et Rosie Valland. Belle diversité de genre dans cette sélection qui contient de la musique acapela, du rock, de la chanson...

Je pensais le contraire avant le début de la soirée, mais trois chansons pour juger un artiste, finalement c'est assez. On a le temps de rentrer dans son univers, d'écouter attentivement la voix, les textes, d'être frustré que ça s'arrête si c'est très bien mais aussi content que ce soit terminé dans d'autres cas. Mais hier, avouns-le, ce dernier cas de figure n'est pas vraiment arrivé, il faut dire que le niveau était élevé. Le choix fut très difficile. Les six candidats étaient déjà très matures artistiquement et ont livré un bout d'eux-mêmes en chanson avec une telle sincérité que prendre une décision devenait un casse-tête.

Pas de fausses notes, de raté pendant les 18 morceaux. À l'applaudimètre, c'est Rod le Stod qui a récolté de façon prémonitoire le plus de suffrage, recevant même à la fin d'une chanson sur la souveraineté une ovation debout de la salle.

Pendant que les jurés apportaient leur bulletin de vote au dépouillement, les gars de Radio Radio, porte-parole de l'événement, sont venus interpréter quelques chansons et ce fut ensuite un looooong tunnel de remises de prix. 18 au total. Des invitation à aller jouer dans des festivals (Festival d'été de Québec, Francofolies de Montréal, Rencontres d'Astaffort en France...). Presque tous les finalistes sont repartis avec quelque chose.

On devrait certainement entendre à nouveau parler de Rod Le Stod (http://www.rodlestod.com/), avec son rap engagé, ses textes ciselés et son humour pince-sans-rire. Il était habillé en costume cravatte, est-ce que ce look atypique pour un rappeur sera le sien toute sa carrière ?

Autre prédiction : Geneviève Morissette (http://www.genevievemorissette.com/), qui a récolté une kyrielle de prix, est une chanteuse qui devrait exploser dans quelques temps. Elle a déjà tout d'une grande, son univers musical existe, ses compositions sont solides et jouissives, ses arrangements originaux, elle a du charisme, de l'humour et a créé chez moi une jolie frustration positive, celle de ne pas l'avoir vue assez longtemps. Vivement le prochain concert...

Après la remise des prix, tout le monde s'en est allé fêter joyeusement dans une galerie d'art très branchée de la ville qui ressemblait à une grotte (M Galerie Boutique).

Texte: David Nathan (www.twitter.com/davidnathan // david@davidnathan.ca)

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire