Le Projet Bocal et Bulles à Vue sur la Relève riment avec déjanté et lucidité

Début de l'événement: 

17 avril 2013 - 20:00
Catégories:

Le Festival Vue sur la Relève devient majeur cette année et il franchit le cap de la maturité en gardant son essence; vous faire découvrir des artistes émergents provenant de divers domaines culturels, du 10 au 27 avril prochain.

Ce soir, j’ai eu le plaisir désinvolte de découvrir deux projets théâtraux de jeunes diplômés du Conservatoire d’art dramatique de Montréal, soit le « Projet Bocal », ainsi que le groupe d’artistes « Bulles ». Si je pouvais décrire ma soirée en quelques mots je dirais que ce fût deux plats consistants à la bonne franquette saupoudrés d’humour absurde et déjanté qui se marrie très bien avec une lucidité fluide. La définition de ces deux pièces est assez imagée et peu réaliste me direz-vous…et bien je vous répondrai que c’est justement ce qui décrit à merveille le tout.

La première chose à faire quand vous allez voir un de ces deux projets est de retrouver à l’entrée de la salle votre cœur d’enfant et de vous laisser imprégner par l’imprévu. Imprévu décrit bien le Projet Bocal qui trouve le malin plaisir de nous faire voyager avec eux dans divers monde délurés qui éveillent notre imagination et dilatent notre rate. Dans ce bocal, on retrouve divers numéros empreints d’une fougue et d’un naturel qui transmettent bien les thèmes de la jeunesse moderne qui sont abordés tels que la peur de l’inconnu, la monde adulte, l’amour, l’espoir, etc. Chaque numéro surprend toujours davantage et on se sent à notre aise dans les malaises volontairement installés. Ce bocal est loin d’être vide, comme on le constate dans leur premier sketch, mais bel et bien rempli d’acteurs talentueux. Je vous invite fortement à plonger dans ce bocal sans crainte!

La toute première pièce qui était présentée également ce soir à la Sala Rossa fût le groupe d’artistes Bulles. Bulles navigue dans les mêmes eaux que le Projet Bocal en utilisant la forme courte, afin de nous faire découvrir leurs différents univers parallèles. Formé aussi par 6 diplômés du Conservatoire d’art dramatique de Montréal, on peut affirmer que cette école est une usine à talents. Habillés d’un humour tout aussi déjanté avec une touche un peu plus naïve, ces six acteurs travaillant dans la polyvalence, nous offre un menu diversifié et mystérieux. Je dis bien mystérieux, car ce collectif a une saveur qui leur est propre, soit l’utilisation de masques. Humbles de leurs personnes, ils donnent tout le crédit de cette idée à leurs professeurs du Conservatoire qui les avait familiarisé avec ce médium lors d’ateliers. Cet anonymat des personnages a pour effet de créer une proximité et un attachement avec ceux-ci. Bulles est un projet léger qui se laisse porter par un vent de folie.

Le Festival Vue sur la Relève offre des spectacles dans plusieurs salles de la métropole montréalaise, telles que le Lion d’Or, le Gésu (espace Aline-Letendre), la Sala Rossa et le Divan Orange et ce, jusqu’au 27 avril prochain.

Pour consulter la programmation complète visiter le site officiel de l’événement : http://www.vuesurlareleve.com/

Pour d’obtenir plus d’informations sur le Projet Bocal, visitez le : https://www.facebook.com/pages/Le-Projet-Bocal/215970311827124?fref=ts

Pour le groupe d’artistes Bulles : http://www.vuesurlareleve.com/soirees/2013/mardi-16-avril

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire