Le pianiste Gérard Hébert est mort

Catégories:

Je tenais à vous informer du décès du pianiste de jazz Gérard Hébert survenu hier soir le 5 avril à sa résidence de Beauport. Dans les années 1970 il a formé le trio de jazz Gérard Hébert avec Vic Angelillo et Phil Gagnon. Il a accompagné au piano entre autre Ginette Reno et Gilles Vigneault . Il a bien connu Gérard Thibault dans les années du cabaret Chez Gérard à Québec.

Il a également joué pendant plusieurs années à l'Hotel Le Clarendon à Québec faisant un grand succès de leurs soirées de jazz. Il a joué également au Palais Montcalm etc...

Gérard était un grand musicien, un grand pianiste et un grand Québécois.

Commentaires

le décès de Gérard Hébert

C'est mon oncle.
C'est un grand musicien et un homme extrèmement attachant, intelligent et drôle.

Bon repos Gérard

je t'aime

Gérard Hébert

Gérard Hébert était un grand musicien de jazz. J'ai des bons souvenirs dans les années 60 et 70 lors qu'il jouait à Québec avec son trio avec mon frère Vic et le batteur Philippe Gagnon.

La dernière fois que j'ai vu jouer Gérard c'était avec Joe Morello, le celèbre batteur du quatuor de Dave Brubeck. (Montréal Drum Fest).

Ralph Angelillo

Un grand homme

Je suis sa nièce et je tiens à vous dire à quel point cet homme était fantastique.

Je vous aime mon oncle.

Aurevoir....

Le décès de Gérard Hébert

J'ai la chance d'avoir été sa nièce et je suis très attristée de son départ. Gérard était un homme plein de joie de vivre.

Il va me manquer énormément.

Mon oncle, je vous aime et je vous dis: "À bientôt"

SALUT

Un si grand musicien..

Hier soir, j'ai appris avec beaucoup de tristesse le décès de Gérard.

J'ai chanté pendant plusieurs années avec Gérard, Vincent Marchessault , Denis Nolin.

Gérard était doté d'une immense sensibilité qui s'entendait tellement quand il jouait. Il avait une oreille musicale incroyable même jusqu'à la fin.

J'ai énormément apris musicalement et personnellement de ce grand homme, ce grand musicien.

La dernière fois que j'ai vu Gérard, c'était chez-lui après les fêtes et sa douce épouse Rubie, m'a remis quelques CD que Gérard avait enregistré et ce matin, je les ai fait jouer avec énormément d'émotion... Mon coeur est triste aujourd'hui....

Mon beau Gérard, je te remercie pour ton talent. Le ciel peut compter parmis lui un ange musical...

Je t'aime Gérard..... de celle que tu appelais affectueusement '' Ta grand Jaune''...

Joyce Walsh

gérard hébert

est-il possible de se procurer des enregistrements de ce pianiste que j'ai beaucoup suivi lors de mes études, notamment à l'hôtel Saguenay à Chicoutimi, ou dans la Côte de la Montagne à Québec.Il m'a beaucoup fait penser à Bill Evans.

Carrière de Gérard

Une émission avait été faites sur lui à Radio Canada, projet et idée originale de Rodrigue Gagné, il y a quelques années. «Le quintette Gérard Hébert". Il avait été interviewer sur sa carrière entrecouper de pièces jouées lors de ce concert donné au théâtre le petit Champlain à Québec.

Son fils, Pierre Hébert, bassiste de carrière, l'accompagnait ainsi que Phil Gagnon drummeur et 2 trompétiste dont je ne me rappelle plus les noms.

Je viens de revisionner cette émission. Gérard mentionne que dans le début des années 50 il accompagnait Claude Blanchard dans les cabarets. Fin des années 50, au cabaret de la porte St-Jean, il accompagnait Jean-Pierre Ferland, Renée Claude, Pauline Julien et bien d'autres.

C'est en 1942, lorsque sa mère a acheté un piano qu'il a commencé à jouer à l'âge de 17 ans et que 15 mois plus tard soit en 1944 il a commencé à jouer dans des orchestres de danses.

Gérard ayant de gros problèmes de vision, il lui était impossible de lire la musique donc il n'a jamais appris. Il jouait à l'oreille.

Il a aussi joué avec l'orchestre symphonique

J'avais 12 ans, ma soeur

J'avais 12 ans, ma soeur Denyse 13, et notre père Henri Hamel nous amenait au Caprice dans la côte de la Montagne, entendre Gérard et son trio. Nous n'avions bien sûr pas le droit d'être là, vu notre jeune âge. Mais tout le monde était complice! C'est sagement assises près de Rubis sa blonde avec notre jus d'orange à la grenadine, que nous avons appris de Gérard et son trio ce qu'est le jazz. S'en est suivi une amitié de plusieurs années, de jams à la maison, de concerts au Moulin de St-Laurent, au Chantauteuil et ailleurs. De bien belles années, des souvenirs de jeunesse qui ne périront qu'avec nous.

À Gérard, toute notre gratitude pour ces belles années, pour ton rire irrésistible et pour ta tendresse toujours à la surface et pour ton jeu de piano et tes impros bien à toi. À Rubis, mon amitié et ma solidarité en ce dur moment où il faut laisser partir ton bien-aimé.

J'avais 12 ans, ma soeur

J'avais 12 ans, ma soeur Denyse 13, et notre père Henri Hamel nous amenait au Caprice dans la côte de la Montagne, entendre Gérard et son trio. Nous n'avions bien sûr pas le droit d'être là, vu notre jeune âge. Mais tout le monde était complice! C'est sagement assises près de Rubis sa blonde avec notre jus d'orange à la grenadine, que nous avons appris de Gérard et son trio ce qu'est le jazz. S'en est suivi une amitié de plusieurs années, de jams à la maison, de concerts au Moulin de St-Laurent, au Chantauteuil et ailleurs. De bien belles années, des souvenirs de jeunesse qui ne périront qu'avec nous.

À Gérard, toute notre gratitude pour ces belles années, pour ton rire irrésistible et pour ta tendresse toujours à la surface et pour ton jeu de piano et tes impros bien à toi. À Rubis, mon amitié et ma solidarité en ce dur moment où il faut laisser partir ton bien-aimé.

Pages

Ajouter un commentaire