Le Comiccon de Montréal fait la part belle aux jeux videos et reçoit des vedettes

Début de l'événement: 

03 juillet 2015 - 10:00
Catégories:

Les premiers invités de l’édition 2015 du Comiccon de Montréal, présentée au Palais des congrès du 3 au 5 juillet, ont été annoncés au cours d’une conférence de presse tenue aujourd’hui au cinéma Cineplex Odeon Quartier Latin. Le maire de Montréal, M. Denis Coderre, était présent et a transmis quelques mots sur le foisonnement de la culture populaire dans la métropole québécoise. Des légendes des univers de la science-fiction, du fantastique, de l’horreur, des jeux vidéo et, bien entendu, des comic books seront des nôtres en juillet prochain, à l’occasion de cette édition en voie de devenir la plus importante de toutes avec plus de 60 000 visiteurs attendus.

Le film Les gardiens de la galaxie de Marvel a été l’un des plus grands succès cinématographiques de 2014. Le Comiccon de Montréal ne pouvait passer à côté d’une telle occasion et accueillera donc plusieurs vedettes du film, notamment Karen Gillan, actrice écossaise primée qui joue l’extraterrestre bleue et chauve Nébula. Gillan est aussi très connue pour son rôle de la compagne Amy Pond dans Doctor Who, série de science-fiction britannique acclamée dans le monde entier. Parmi les gardiens présents, on compte aussi Sean Gunn qui, outre son interprétation du second de Yondu, Kraglin, au sein des Ravageurs, incarne Rocket le raton laveur et Thanos, ce qui lui confère une fiche aussi garnie que celle de Chris Pratt, l’acteur principal du film, pour ce qui est du nombre d’heures passées sur le plateau. Le troisième représentant des gardiens est nul autre que Michael Rooker, qui joue le chef des Ravageurs mercenaires, Yondu. Rooker est un acteur aguerri s’étant fait connaître grâce à sa participation à différents films et séries télévisées, dont Henry – Portrait d’un tueur (1986), Falaise de la mort (1993) avec Sylvester Stallone, Les flâneurs (1995) de Kevin Smith et, récemment, The Walking Dead dans la peau de Merle Dixon. D’ailleurs, deux autres membres de la distribution de cette très populaire série de zombies d’AMC seront présents en juillet : Scott Wilson, alias Hershel Greene, et Josh McDermitt, qui interprète Eugene Porter et qu’on peut apercevoir dans la saison en cours.

Outre des mercenaires et des zombies, les visiteurs pourront rencontrer des vedettes d’une foule d’autres milieux, entre autres Jason Momoa, qui s’est fait connaître pour le rôle qui a donné son titre au film Conan le barbare (2011) et a joué un rôle de premier plan dans la série Stargate Atlantis. C’est par contre à son rôle de Khal Drogo, le puissant et dangereux chef des Dothraki dans la série Game of Thrones de HBO, qu’il doit sa renommée internationale. Momoa n’a pas fini de faire parler de lui, car il sera une tête d’affiche cette année dans Batman v Superman: Dawn of Justice, où il incarnera Aquaman, héros de l’univers de DC Comics, et réalisera son propre film en 2018. L’actrice Jewel Staite sera quant à elle présente à l’événement à titre de représentante de la série culte Firefly (et de sa suite au cinéma, Serenity), où elle interprétait la mécanicienne du bateau, Kaylee Frye. Elle a aussi déjà été de la distribution de Stargate Atlantis et a tout récemment participé à la série de suspense The Killing d’AMC/Netflix. Sera aussi de la partie Giancarlo Esposito, qui aura pour toujours collée à la peau l’étiquette de l’un des plus vils méchants de tous les temps dans l’une des séries télévisées les plus aimées du grand public, Breaking Bad. Esposito est acteur depuis l’adolescence et a figuré dans de nombreux films, notamment Do the Right Thing (1989) et Malcolm X (1992) de Spike Lee, ainsi que dans des séries télévisées telles que Homicide, Il était une fois et Révolution. Enfin, la présence du très adulé John Barrowman (Arrow, Torchwood) avait déjà été annoncée lors de la mise en vente des billets en décembre 2014.

L’HorrorFest de Montréal est de retour pour une quatrième année avec, au menu, des films, des activités et des invités qui raviront les amateurs d’horreur. La première célébrité invitée pour ce volet du Comiccon de Montréal est Kane Hodder, bien connu pour son rôle du tueur au masque de hockey Jason Voorhees dans quatre des films de la série Vendredi 13.

Le Comiccon de Montréal a agrandi au fil des ans la zone réservée aux jeux vidéo et va encore plus loin cette année. La salle d’exposition, avec ses allées passantes bordées d’artistes, d’exposants, de véhicules marquants de la culture populaire et de commerçants, abritera une nouvelle section dédiée aux jeux vidéo indépendants; de nombreuses sommités locales seront d’ailleurs de la partie pour l’occasion. Le partenariat signé avec Multijoueur (multijoueur.ca) fera de Montréal une plaque tournante du jeu vidéo par l’organisation de groupes de discussion et d’ateliers sur la création de jeux, des tournois, dont le toujours populaire Smash Brothers, et des démonstrations. Histoire de mettre encore plus l’accent sur les jeux, le Comiccon de Montréal accueillera Charles Martinet, très connu pour avoir prêté sa voix à Mario, Luigi et de nombreux autres personnages de l’univers Nintendo, et le voxographe canadien

Mark Meer, qui a collaboré à de nombreux jeux de BioWare, notamment la série à grand succès Mass Effect, dans laquelle il interprète la voix du personnage principal, le commandant Shepard.

La liste des invités dans le volet comic books n’est pas piquée des vers avec des sommités de l’art séquentiel tels que Mike Zeck (The Amazing Spider-Man, The Punisher), le roi des zombies Arthur Suydam (Marvel Zombies, The Walking Dead) et la grande vedette canadienne primée Darwyn Cooke (DC: New Frontier, Catwoman), qui a illustré l’affiche de l’édition 2015 du Comiccon de Montréal.

Le Comiccon de Montréal aura lieu du vendredi 3 juillet au dimanche 5 juillet 2015 au Palais des congrès. Des billets d’une journée et de trois jours ainsi que des forfaits spéciaux De luxe et VIP sont actuellement en vente. Pour obtenir la toute dernière information sur l’événement, visitez le site www.montrealcomiccon.com.

À propos du Comiccon de Montréal

Le Comiccon de Montréal est un événement destiné aux amateurs de culture populaire à l’occasion duquel ces derniers ont la chance de rencontrer des artistes et de voir un large éventail de produits issus de l’univers du divertissement : science-fiction, horreur, anime, jeux vidéo sous toutes leurs formes et, bien sûr, bandes dessinées et comic books. On y trouve une grande diversité d’exposants, notamment des entreprises qui y présentent leurs marchandises, ainsi que des véhicules ou d’autres éléments marquants de films ou de séries télévisées. Il s’agit d’une occasion unique pour les collectionneurs de trouver le tee-shirt, le comic book, le jouet, la figurine, le DVD ou Blu-ray ou la réplique dont ils rêvent.

Les aficionados de comic books et de bandes dessinées ont quant à eux la chance de rencontrer leurs artistes préférés, de demander leur autographe, d’acheter un dessin ou de les remercier pour leur travail. L’un des points marquants de l’événement est certes la possibilité pour les visiteurs de rencontrer les artisans mêmes de leur émission de télé ou de leur film préféré. Les vedettes participent à des séances de photo et de signature d’autographes, et donnent des conférences accueillant de 700 à 3 000 personnes.

On encourage les visiteurs (sans les obliger, toutefois) à se costumer sous les traits de leur icône de la culture populaire préférée (cinéma, télé, jeu vidéo ou comic book, par exemple). Le défilé de costumes atteint son apogée lors de la mascarade, grand concours de costumes présidé par des juges venus des quatre coins du monde qui notent plus de 60 concurrents devant les encouragements de près de 3 000 amateurs réunis pour l’occasion.

Pendant les trois jours de l’événement, les visiteurs sont invités à plus de 100 groupes de discussion et ateliers visant la promotion des comic books, des costumes, des jeux vidéo et de la culture populaire en général. Une zone de jeux vidéo est aménagée pour ceux et celles qui voudraient découvrir des jeux en démonstration, participer à des tournois ou simplement profiter d’une séance de jeu gratuite. Les démonstrations sur place et les tournois de jeux vidéo de sport englobent à la fois des jeux indépendants et des titres parmi les plus prisés. Dans l’ensemble des longs et courts métrages présentés, notons des films d’amateurs ainsi que des productions indépendantes et de grands studios, dont beaucoup sont axés sur l’horreur et le suspense et sont présentés dans le cadre de l’HorrorFest.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire